12 juillet 2020

"Songs From Northern Britain" - Teenage Fanclub

Et voilà : avec cet article prend fin, temporairement en tout cas (sur ce blog, rien d'impossible, vous le savez bien, donc qui sait, un jour peut-être, ça se poursuivra), le cycle Teenage Fanclub sur Rock Fever. Alors, après un Bandwagonesque fantastique, un Thirteen grandiose et un Grand Prix tellement magistral que je n'ai pas pu en parler convenablement, place à ce qui, sorti en 1997, est le sixième album studio du groupe écossais : Songs From Northern Britain. Après un Thirteen qui n'avait pas été bien reçu du tout et un Grand... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 16:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 juillet 2020

"Grand Prix" - Teenage Fanclub

Troisième chronique concernant Teenage Fanclub, ce groupe de rock - tendance power-pop un peu noisy, mais aussi très pop, ça peut sembler curieux, mais c'est pourtant à peu près ça - écossais dont on m'avait dit le plus grand bien sur le blog. Souvenez-vous, javais abordé ici, il y à une grosse semaine environ, leur troisième album, Bandwagonesque, sorti en 1991, un album vraiment remarquable (seul reproche à faire : une pochette à vomir des romans de Marc Lévy par le nombril et des albums de Patrick Fiori par le cul d'un babouin).... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 16:00 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
06 juillet 2020

"Thirteen" - Teenage Fanclub

Et c'est parti pour une nouvelle chronique, et c'est pas fini car dans les jours à venir deux autres vont arriver, de Teenage Fanclub. Bon, comme je l'avais dit récemment en abordant Bandwagonesque, leur (génial) troisième album sorti en 1991, j'ai découvert le Fanclub via des commentaires épars sur le blog, de lecteurs ou membres de l'équipe qui vouaient ce groupe au Panthéon, Teenage Fanclub c'est trop bien, c'est super, disque de chevet, groupe culte, etc. Intrigué, je demande des suggestions, on me conseille trois albums.... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 16:00 - - Commentaires [114] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 juillet 2020

"Dark Night of the Soul" - Sparklehorse & Danger Mouse

  « Dark Night of the Soul »… A fortiori, ça ressemble à un nouveau film de David Lynch… Par ailleurs, l’oriflamme laisse transparaître une main ouverte et à l’intérieur une sorte de brebis égarée… Sauf que ce n’est pas un film de David Lynch, mais le fruit de la collaboration (de la collusion) entre Sparklehorse et Danger Mouse. En l’espace d’une dizaine d’années, Sparklehorse s’est octroyé le statut de « groupe » dépressif. En outre, le qualificatif de « groupe » est plutôt galvaudé, puisque... [Lire la suite]
02 juillet 2020

"Bandwagonesque" - Teenage Fanclub

Hier, Guti76 a proposé des chansons, notamment une faite en duo par le rappeur De La Soul et le groupe Teenage Fanclub, Fallin'. J'avais l'intention d'aborder ce groupe (Teenage Fanclub, hein, pas l'autre) courant du mois, voire même le mois suivant, via trois de leurs albums (et, qui sait, plus si affinités par la suite, mais pour le moment, je me limite à trois). A ce propos, j'ai bien conscience que l'illustration plus haut peut rendre fou à force de faire mal aux yeux, et que les couleurs sont criardes, mais que voulez-vous, j'y... [Lire la suite]
23 juin 2020

"Exile In Guyville" - Liz Phair

Le titre de cet album fera penser à un autre album, évidemment. On peut d'ailleurs se dire que pour son premier album, Liz Phair n'y a pas été avec le dos de la cuillère : direct la grande référence, les Rolling Stones et leur Exile On Main St. incendiaire et monumental de 1972. Celui de Liz Phair date de 1993 et s'appelle Exile In Guyville. Tout comme l'album des Stones, il est double...en vinyle (du moins, je l'imagine). Ici, on n'a en effet que 55 minutes, tout tient donc allègrement sur une seule galette. Bon, avant de parler... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 15:40 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 mai 2020

"Just Like the Fambly Cat" - Grandaddy

  Qui aurait gagé sur le succès et surtout sur la prévalence de Grandaddy ? A priori, personne n’aurait misé la moindre pécune sur ces barbus bûcherons et skateurs (à leurs heures perdues), affublés de casquettes et de tee-shirts aux couleurs irisées. Encore plus curieux, notre quintette revendique plusieurs influences prédominantes, renâclant à la fois chez Neil Young, les Beach Boys et Pink Floyd. Pourtant, le combo originaire de Modesto en Californie l’a fait. Au fil des années et surtout tout au long d’une... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 12:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 mai 2020

"Last Place" - Grandaddy

On les pensait morts, enterrés et même définitivement trépassés. Les membres de Grandaddy s’étaient séparés en toute amicalité via un ultime album, Just Like The Fambly cat (2006), un disque en forme d’adieu rédhibitoire… Tout du moins, c’est ce que croyait ingénument le leader, chanteur et compositeur du groupe, Jason Lytle. Dixit les propres aveux de l’intéressé, l’iconoclaste avait besoin d’une longue pause musicale. Indubitablement, cet escogriffe a payé cher les années « Grandaddy », lui qui s’est noyé dans... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 18:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 avril 2020

"The Deconstruction" - Eels

Chronique d'Alice In Oliver :   Comme une évidence, presque une lapalissade. En l’espace d’une vingtaine d’années (presque 25 ans maintenant), Eels s’est octroyé le statut d’un groupe en contrition et en résipiscence. Toutefois, Eels n’est pas vraiment un « groupe » dans le sens galvaudeux du terme. Depuis le départ, c’est Mark Oliver Everett (alias Mister E pour les intimes) qui se tapit dans la pénombre et fait office de dernier rempart. Un rempart vacillant et emporté par son passé, ses questionnements et son propre... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 14:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 mars 2020

"Ladies And Gentlemen We Are Floating In Space" - Spiritualized

Bon, sincèrement, il faut le dire : la pochette ne donne pas envie. Elle est géniale, mais elle n'est pas, comment dire, accrocheuse. Alors en quoi serait-elle géniale ? Parce qu'elle est d'une originalité folle : elle reprend le visuel et le descriptif (la manière dont sont indiquées les informations dans le livret dépliant ; on notera l'absence des paroles, en revanche) d'une notice pharmaceutique, d'une notice de boîte de médicaments. Une tablette de 70 minutes, comme il est indiqué sur le recto (l'album dure 70,03 minutes, on ne... [Lire la suite]