04 janvier 2015

"Edgar Winter's White Trash" - Edgar Winter's White Trash

 Place maintenant à un tournant dans la carrière, alors relativement jeune (c'est son deuxième album), d'Edgar Winter. L'autre jour, j'ai abordé ici Entrance, son premier album, un disque vraiment bon, mais très étrange, inclassable mélange entre rock, jazz et soul, assez expérimental parfois, et pas des plus faciles d'accès. Un album imparfait, un peu too much, mais qui a le mérite d'être original et aventureux. Peu de temps après, Edgar changera complètement d'horizon : le petit frère (pas plus jeune de beaucoup, seulement de... [Lire la suite]

03 janvier 2015

"Johnny Winter And" - Johnny Winter

Quel titre d'album étrange : And. Enfin, non, le titre exact est Johnny Winter And. Soit 'Johnny Winter Et'. Et qui ? Et Rick Derringer (guitare, chant sur certains titres), Randy Jo Hobbs (basse) et Randy Zehringer (batterie), alias Randy Z, alias le frangin de Derringer, dont le vrai nom est Richard Zehringer. Cet album sorti sous une belle pochette sobre en noir & blanc, représentant Winter et ses musikos, date de 1970, et est le troisième opus du Texan albinos, ou son quatrième si on comptabilise The Progressive Blues... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 janvier 2015

"The Concert For Bangla Desh" - George Harrison & Friends

Tout est parti d'un coup de fil. De plusieurs, en fait. Ceux de George Harrison à ses amis musiciens. Raison des nombreux appels ? Convaincre ses amis musiciens, et non des moindres, de participer à un projet unique, assez novateur pour l'époque : un concert à vocation humanitaire. Avant le Live Aid (et sa suite tardive Live 8), avant les Enfoirés, avant le Concert For The People Of Kampuchea (pour le Cambodge, 1979), avant les réunions type USA For Africa ou Chanteurs Sans Frontières, ou Sidaction, il y à eu ce concert, en 1971, en... [Lire la suite]
31 décembre 2014

"Captured Live !" - Johnny Winter

On ne va pas se mentir : on tient ici un grand album live. Vraiment. Et ce, malgré sa courte durée, 46 minutes, seulement 6 titres, c'est vraiment peu, surtout comparé aux autres grands albums live de rock (At Fillmore East du Allman Brothers Band, Made In Japan de Deep Purple, Frampton Comes Alive ! de Peter Frampton, Lotus de Santana, Live And Dangerous de Thin Lizzy...). Mais cet album, au même titre que le Live At Leeds des Who et le Live At The Star-Club de Jerry Lee Lewis, prouve qu'on peut être immense sans pour autant être... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 17:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
29 décembre 2014

"The Invitation To The Voyage" - Eugene McGuinness

Un physique à la Robert Pattison (les filles diront en moins craquant) ou à la rigueur à la Paul Weller (leader des Jam puis du Style Council, depuis artiste solo), un prénom old school, un nom de famille qui fleure bon la bière, une voix bien british, Eugene McGuinness a tout ce qu'il faut pour qu'on sache du premier coup qu'il est citoyen de sa Royale Majesté Elizabeth II. Le bonhomme a lancé sa carrière vers 2007, il me semble, et en 2012, a sorti son quatrième opus, un album sorti sous une belle pochette bleu nuit et... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 décembre 2014

"Roadwork" - Edgar Winter's White Trash

Johnny Winter, vous connaissez sûrement, et pas seulement parce qu'on a parlé de lui il y à quelques mois, vu qu'il est mort le 16 juillet dernier. Winter, né albinos (ce qui n'est pas une particularité physique des plus rarissimes, mais disons qu'on se souvient de lui en partie pour ça, et en grande partie pour son talent), était un remarquable guitariste et chanteur de rock et de blues, auteur d'albums tout simplement grandioses comme Second Winter, Saints And Sinners, Still Alive And Well, Johnny Winter And, et le live... [Lire la suite]

13 décembre 2014

"The 1971 Fillmore East Recordings" - The Allman Brothers Band

  Si un jour quelqu'un me pose la question qui tue, quel est, selon toi, le meilleur album live de rock ?, ma réponse serait soit Made In Japan de Deep Purple, soit At Carnegie Hall de Chicago, soit At Fillmore East des Allman Brothers. Pour le premier (1972), parce qu'il est brut de chez brut, rien n'a été modifié en studio, aucun overdub, aucun rajout de public, pas de remontage studio du style on prend une partie de cette version de la chanson et le reste est issu d'une autre version, d'un autre soir, pour la même chanson. Le... [Lire la suite]
07 décembre 2014

"The Southern Harmony And Musical Companion" - The Black Crowes

Parlez d'un putain de grand album de rock. On tient ici tout simplement un des killers des années 90, tout simplement, un disque tellement bon, tellement puissant (et que l'on écoute avec toujours autant de plaisir 22 ans après sa sortie) qu'il se pose ===>là, ===>là, voire même un peu ===> là aussi. Les Black Crowes, vous connaissez ? Non ? Pas vraiment ? Ah, faut dire que ce groupe américain et originaire du Sud des USA, c'est important (et d'ailleurs, si leur musique n'était pas si évidente de ce côté-là, le titre de cet... [Lire la suite]
02 décembre 2014

"Manipulator" - Ty Segall

Attention : chef d'oeuvre total, absolu. Il va être difficile d'en parler. Tout aussi difficile de parler de son auteur, un Américain de 27 ans nommé Ty Segall. Ce mec est hors-normes, sous sa dégaine de Kurt Cobain et sa voix à la Marc Bolan. S'il fallait le comparer à un autre artiste musical, ça serait Todd Rundgren, pour le côté prolifique et touche-à-tout (Ty Segall sort environ deux albums par an !), avec des touches de Bowie par moments, lequel était, dans les années 70, hautement prolifique aussi. Je ne sais pas au juste... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 16:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 novembre 2014

"The Beatles Again"/"Hey Jude" - The Beatles

Il est temps aujourd'hui de faire son mécène d'un jour et de parler d'un petit groupe qui ne demande qu'à connaître le succès, qu'il faut encourager et défendre parce qu'il est en pleine croissance, et que ce n'est jamais facile de démarrer une carrière dans un milieu (le rock) bien embouteillé. Le petit groupe d'amateurs (ou presque, ils sont quand même assez calés) que je veux faire découvrir aujourd'hui s'appelle les Beatles. Oui, vous avez deviné juste, je me fous gentiment de votre gueule. Qui, aujourd'hui, a besoin qu'on lui... [Lire la suite]