06 août 2015

"Bridge Of Sighs" - Robin Trower

Récemment, j'ai parlé d'un album live absolument grandiose (malgré sa courte durée de seulement 41 minutes) sorti en 1976, et signé du guitariste Robin Trower, ex-membre de Procol Harum. Voici un autre de ses albums, et il s'agit probablement de son meilleur album studio, et de son meilleur album tout court. Disque d'or à sa sortie (comme quasiment  tout ce que Trower a fait de 1973 à 1976), il est sorti sous une pochette énigmatique et assez proche de celles des albums de rock progressif ou d'ambient, une pochette qui,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 août 2015

"Murph The Surf" - Elliott Murphy

En 1977, Elliott Murphy a sorti un album absolument remarquable, ce Just A Story From America qui, aujourd'hui encore, fait date, et s'impose parmi les meilleurs albums de pur rock des années 70. Ce que l'on peut aussi dire de Night Lights, qu'il avait sorti l'année précédente. Autant Murphy a enquillé les deux albums d'une traite (et même trois albums : Lost Generation, l'album venant avant Night Lights, datait de 1975), autant il mettra un bon bout de temps avant de ressortir un disque. Ce n'est en effet qu'en 1982, soit 5 ans... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 août 2015

"Live !" - Robin Trower

Je ne vous demande pas si vous connaissez Procol Harum : si votre soif de musique, et notamment de rock, est importante au point de lire les articles de ce blog, à mon avis, c'est que vous avez au moins (au moins !) déjà entendu parler de ce groupe de pop/rock à tendance baroque/psyché des années 60, auteur de chansons telles que A Whiter Shade Of Pale (sans doute LE slow dégoulinant qui tue) ou A Salty Dog. Son chanteur, Gary Brooker, possède une voix à la Peter Gabriel avant l'heure, chaude, aigüe, incomparable. Son guitariste... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 août 2015

"Just A Story From America" - Elliott Murphy

  Avant-dernier article, sur le blog, concernant Elliott Murphy - avant-dernier, pour le moment, plutôt, car il n'est pas exclu qu'un jour ou l'autre, une fois que les deux articles (dont celui-ci) qu'il me reste à faire de lui seront publiés, je refasse d'autres chroniques le concernant. Mais ça ne sera pas pour tout de suite, en même temps. Voici donc à nouveau Elliott Murphy à l'honneur, avec son quatrième album studio (et quatrième tout court, il n'avait pas encore sorti de live), un disque sorti en 1977 et qui marchera... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 07:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 juillet 2015

"Live : Oy Vey, Baby" - Tin Machine

Et c'est ainsi que se termine la période Tin Machine : sans tambour ni trompette, par un petit album live sorti discrètement en 1992 à la suite d'une tournée mondiale (le It's My Life Tour) qui ne sera pas un succès des plus retentissants (il y aura quand même du monde pour aller les voir, hein, mais le groupe jouait dans de petites salles, volontairement, pas dans des arenas), ni commercial (surtout), ni critique. Court, trop court même (il n'offre que 8 titres, pour un peu moins de 50 minutes !), cet album live de Tin Machine, et... [Lire la suite]
28 juillet 2015

"Night Lights" - Elliott Murphy

On va à nouveau parler d'Elliott Murphy sur Rock Fever. Un album qui, il faut le dire tout de suite, enterre totalement le précédent (Lost Generation, 1975), lequel était pourtant un putain de grand disque de folk-rock (disons, plutôt, de rock 70's à légère tendance folk, comme du Springsteen de la même époque - les deux premiers albums de Springsteen, je veux dire). Mais, autant le dire tout de suite ici aussi, les premiers albums de Murphy, de son tout premier (Aquashow, 1973) à son cinquième (Murph The Surf, 1982), sont... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 juillet 2015

"Tin Machine II" - Tin Machine

Définitivement la moins connue et appréciée des périodes de la carrière de David Bowie, cette période 1988/1992, alias période Tin Machine... Période pendant laquelle Bowie lâcha complètement (enfin, sauf une tournée mondiale en 1990) sa carrière solo pour se consacrer à un groupe qu'il fonda avec les frangins Tony (basse) et Hunt (batterie) Sales (qui, en 1977, jouèrent sur le Lust For Life d'Iggy Pop produit par Bowie), et le guitariste Reeves Gabrels (lequel continuera de jouer avec Bowie durant toutes les années 90), ce fameux... [Lire la suite]
26 juillet 2015

"Lost Generation" - Elliott Murphy

En abordant Aquashow récemment, j'ai dit que ce premier album d'Elliott Murphy (chanteur/auteur-compositeur de rock à tendance un peu folk, digne rival - et ami - de Bruce Springsteen pour la même époque, mais ayant eu moins de succès que lui dans son propre pays), sorti en 1973, et absolument grandiose, ne serait pas le seul de lui que j'aborderai. Promesse tenue, car voici le deuxième album d'Elliott Murphy (et je compte aussi aborder ses trois albums suivants ici prochainement), un album sorti en 1975 sous une pochette que... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 juillet 2015

"Live At The BBC"/"On Air - Live At The BBC Vol. 2" - The Beatles

Attention, il s'agit de deux albums distincts, mais cet article les aborde d'un seul tenant. Et je précise d'entrée de jeu que, dans les tracklistings plus bas, ce qui est en italiques correspond aux morceaux non chantés, qui sont des interludes, dialogues, présentations de certains morceaux. inon, ben voici que revoilà les Beatles, les mecs. Ca fait un petit moment que je voulais aborder ces deux albums, mais je n'avais jamais vraiment trouvé la motivation pour le faire. Parce que non seulement ils ne sont pas vraiment... [Lire la suite]
25 juillet 2015

"Songs For A Tailor" - Jack Bruce

Tout le monde connaît Eric Clapton ; sa vie, son oeuvre, son cul. Les différents groupes dans lesquels il a oeuvré avant de se lancer en solo en 1970 (sa carrière est toujours active à ce jour), il a joué au sein des Yardbirds avant d'être remplacé par Jeff Beck ; il a rejoint John Mayall à ce moment-là, temporairement, le temps d'un album prodigieux (Blues Breakers, 1966), puis l'a quitté (à ce moment précis, son surnom affectueux et justifié de God était déjà utilisé par ses premiers fans), afin de fonder un groupe d'enfer, Cream,... [Lire la suite]