25 octobre 2015

"Tropico" - Pat Benatar

Après un Live From Earth (1983) vraiment bon malgré une qualité audio assez moyenne et une durée excessivement courte (43 minutes, mais il faut retirer 9 minutes de morcaux studio inédits, remarquables ceci dit, pour ne garder au final que 34 petites minutes de live), Pat Benatar va rentrer en studio, avec son groupe (Neil Giraldo, mari de Benatar, à la guitare ; Charlie Giordano aux claviers ; Myron Grombacher à la batterie ; mais le bassiste, entre temps, a changé, désormais, c'est Donnie Nossov qui remplace Roger Capps), afin d'y... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 octobre 2015

"Live From Earth" - Pat Benatar

De par sa pochette et son contenu, cet album, en gros, ne paie pas vraiment de mine. Une pochette toute noire avec un bon gros Benatar écrit en rose bonbon, en manuscrit, tout du long, et en bas, sobrement, le titre de l'album : Live From Earth. Oui, ce disque, sorti en 1983, cinquième album de Pat Benatar, est un live. Au dos, une photo de la miss Pat sur scène, et la liste des morceaux. Heureusement qu'il y à une sous-pochette avec plein de photos de Pat et de ses musiciens (certains font mal aux yeux des Terriens de 2015, tant le... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
19 octobre 2015

"Business As Usual" - Men At Work

Aaah, ces Australiens... Capables de tout. Capables de virer à gros coup de pompe dans le derche un pays organisateur de la coupe du monde de rugby (l'Angleterre il y à quelques semaines), ce qui est du jamais-vu (pour ce sport). Capables de nous offrir AC/DC et Tina Arena, Nick Cave et Kylie Minogue (et même, pour ces deux-là, sur une même chanson), Midnight Oil et INXS, mais aussi Crowded House, les Bee Gees, Angus & Julia Stone, Radio Birdman, Wolfmother, Airbourne, The Saints, Rose Tattoo...et Men At Work. Vous connaissez... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 octobre 2015

"Last Of The Independents" - Pretenders

Les Pretenders sont mondialement connus pour une poignée de tubes : Precious, Brass In Pocket, Don't Get Me Wrong, I'll Stand By You. Ce disque sorti en 1994, leur sixième album studio en 14 ans de carrière discographique (1980 est l'année de sortie de leur premier opus), contient une de ces chansons. La dernière citée. On est tous d'accord, je crois, pour dire que cette fameuse chanson, I'll Stand By You, est un gros classique, un slow de la mort, un vrai tube absolu. Elle ne représente pas vraiment le son des Pretenders (à la... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
12 octobre 2015

"Get Close" - Pretenders

Après un Learning To Crawl tout simplement grandiose en 1983, album enregistré durant une période difficile (un membre est mort en 1982, un autre viré peu après et qui mourra lui aussi, en 1983, peu après la sortie de l'album sur lequel il ne joue pas, et pendant l'enregistrement de l'album, moult changements de musiciens), les Pretenders mettront trois ans, trois longues années, avant de refourguer un album. Lequel album, leur quatrième, sortira donc en 1986. Au moment de la publication de cet album intitulé Get Close, les... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 septembre 2015

"Discovery" - Electric Light Orchestra

Pour cette dernière (pour l moment) chronique du cycle Electric Light Orchestra, voici ce qui est probablement ma déception du lot. Enfin, déception... Ceci n'est pas le pire album d'ELO, loin de là. Je n'ai pas l'intention de les aborder, mais les albums faits après celui-ci, et notamment Zoom de 2001, sont, eux, vraiment affligeants, il ne s'y passe rien de potable. Discovery, lui, car c'est le titre de l'album, n'est pas un grand disque du groupe, et il fait pâle figure après tous les chefs d'oeuvre (et surtout le précédent... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

31 août 2015

"Out Of The Blue" - Electric Light Orchestra

Il est maintenant temps de parler du magnum opus d'Electric Light Orchestra : Out Of The Blue. J'attendais depuis des jours, depuis la rédaction de la chronique de On The Third Day (le premier album d'ELO abordé ici, et leur troisième opus, sinon), de pouvoir, enfin, parler plus longuement de ce que j'ai, mis à part ça, décrit rapidement, quasiment dans chacune des précédentes chroniques d'albums du groupe, comme étant leur chef d'oeuvre. Si Out Of The Blue, sorti en 1977 sous la forme d'un double album (17 titres pour un total de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
29 août 2015

"A New World Record" - Electric Light Orchestra

Après un Face The Music (1975) vraiment bon mais que certains jugeront en demi-teinte, Electric Light Orchestra va tout faire péter, en 1976, avec son sixième album en autant d'années (et septième album tout court, en comptant un live en 1974 ; mais je ne compte pas les deux best-ofs sortis entre temps, dont un au nom sympa : Olé ELO) : A New World Record. Intronisant par le biais de la pochette de l'album son nouveau logo (inspiré par celui de la General Electric), logo qui, sur la pochette, est par ailleurs (je parle du vinyle) en... [Lire la suite]
27 août 2015

"Face The Music" - Electric Light Orchestra

Une chaise électrique en plein centre d'une gigantesque salle de métal, surplombée par trois immenses lettres E, L et O, un décor un peu à la Giger mais pas trop. De l'autre côté de la pochette, une vitre avec, le visage collé dessus, pressés les uns sur les autres pour regarder la probable exécution, sept personnages, les sept membres d'Electric Light Orchestra (ou ELO), tous avec un regard rougi (et une vilaine teinte jaunâtre/verdâtre, glauquissime). Voilà pour la pochette, assez tape-à-l'oeil, du sixième album (et cinquième... [Lire la suite]
26 août 2015

"Eldorado" - Electric Light Orchestra

Sorti en 1974, Eldorado est le quatrième album studio d'Electric Light Orchestra, et son cinquième tout court (juste avant, dans la même année, le groupe sortira un live, The Night The Light Went On In Long Beach, un excellent album malgré une qualité sonore déplorable pour le vinyle, ce qui fera que le groupe intentera un procès à sa maison de disque à cause de ça ! - ce fut bien restauré pour le CD). Son vrai titre semble en réalité être Eldorado - A Symphony, et on sent bien, avec ce titre, que le groupe a décidé... [Lire la suite]