29 novembre 2014

"Better Late Than Never : St. Louis 1975" - Led Zeppelin

Et c'est reparti pour du bootleg ! Il m'en reste quelques uns à aborder de Led Zeppelin, et celui-ci sera par ailleurs, du moins pour le moment, le dernier de l'année 1975. C'est un concert donné le 16 février à la St. Louis Arena de St. Louis, dans le Missouri. Quelques jours plus tôt, le groupe assurait comme des malades au Madison Square Garden de New York, et quelques jours plus tard, ils assureront encore une fois comme des malades à la Louisiana State University de Baton Rouge, en Louisiane. Deux concerts abordés ici... [Lire la suite]

28 novembre 2014

"Time Fades Away" - Neil Young

Dans la discographie de Neil Young, cet album tient une place à part. Avec le double album Journey Through The Past (bande originale du film du même nom que Neil a réalisé en 1972), c'est le seul opus de Neil Young à ne pas avoir été édité en CD de façon officielle (possédant une édition CD de Journey Through The Past publiée par un label argentin du nom de Lost Diamonds, je sais qu'il existe, officieusement, en CD ; pour l'autre album, celui dont je vais parler maintenant, je l'ignore, en revanche, mais c'est peu probable, et en... [Lire la suite]
28 novembre 2014

"Music From The Penguin Cafe Orchestra" - Penguin Cafe Orchestra

C'est vrai que je suis vachement emmerdé, là. Car on pourrait poser bien des questions à propos de l'objet que je vais maintenant chroniquer... Qu'est-ce que le Penguin Cafe Orchestra ? C'est à l'origine un quartet assez frappadingue emmené par le guitariste Simon Jeffes (mort en 1997). Ensuite, et c'est là que je suis sans doute le plus emmerdé, comment décrire la musique du Penguin Cafe Orchestra ? J'ai eu du mal à ranger cet album dans une catégorie quelconque du blog. Rock expérimental ? Nan, le mot rock est utilisé à tors et à... [Lire la suite]
27 novembre 2014

"The Silent Corner And The Empty Stage" - Peter Hammill

J'ai abordé ce disque en juillet dernier, ce qui, on est d'accord, est relativement récent. Mais il me semblait urgent de réaborder ce disque. Manque d'idées, début d'Alzheimer précoce ? Rien de tout cela. C'est juste que ce disque me hante, au sens littéral, je ne peux m'empêcher d'y penser au moins une fois par semaine, je l'écoute très souvent (pas une fois par semaine, mais pas loin), et je sais qu'à un moment ou à un autre, je n'aurai tout simplement plus besoin de l'écouter, il sera gravé à vie, comme c'est le cas de Berlin,... [Lire la suite]
26 novembre 2014

"Stratégie De L'Inespoir" - Hubert-Félix Thiéfaine

Que j'étais content, lors des Victoires de la Musique 2012, de voir Hubert-Félix Thiéfaine, l'illuminé de Dôle, le fou du Jura, le poète allumé et rock franc-comtois, être enfin récompensé de ses efforts, en reportant plusieurs statuettes, pour son album d'alors (Suppléments De Mensonge, 2011) et en tant qu'artiste masculin de l'année. Extrêmement tardive (il est en activité depuis le début des années 70, son premier album date de 1977 ; certes, les Victoires datent de 1985 pour la première cérémonie, mais HFT n'avait jamais, jamais... [Lire la suite]
25 novembre 2014

"Alain Souchon & Laurent Voulzy" - Alain Souchon & Laurent Voulzy

Comment dire...quand un des meilleurs auteurs de chanson française de sa génération et de plusieurs autres (un des meilleurs, point barre, quoi) s'associe, le temps d'un album en duo, avec un des meilleurs mélodistes de la chanson/variété française, et quand ces deux artistes musicaux sont aussi liés qu'eux deux, le résultat ne peut qu'être convaincant. Certes, Alain Souchon et Laurent Voulzy, la Souche et Lolo Star, bossent ensemble depuis 40 ans .C'est Voulzy qui a signé les mélodies de, allez, 75% des chansons de Souchon, c'est... [Lire la suite]

25 novembre 2014

"(No Pussyfooting)" - Fripp & Eno

Robert Fripp, guitariste de King Crimson, décide de stopper l'existence de son groupe en 1974, il annonce cette nouvelle juste avant la sortie de l'album Red. Brian Eno, de son côté, fit partie de Roxy Music dès la fondation du groupe en 1972, mais quittera l'aventure en 1973, juste après la sortie du deuxième album du groupe, For Your Pleasure, afin de se lancer en solo. La rencontre entre ces deux formidables entités créatrices eut lieu en 1972, alors que le premier était en pleine construction du nouveau line-up de King Crimson... [Lire la suite]
24 novembre 2014

"Twelve Dreams Of Dr. Sardonicus" - Spirit

J'ai eu pendant longtemps une relation schizophrène avec cet album. Je m'explique : j'ai pendant longtemps voulu, à tout prix, l'aimer, essayer de l'aimer, mais rien à faire, je n'arrivais pas à totalement me plonger dedans, il y avait un truc qui faisait que je ne parvenais pas à apprécier son écoute. Il s'agit en l'occurrence du quatrième album de Spirit, groupe de rock américain fondé en 1967, mené par le guitariste/chanteur Randy California et son beau-père (il a épousé en secondes noces la mère de Randy), le batteur Ed Cassidy... [Lire la suite]
23 novembre 2014

"Way To Blue: The Songs Of Nick Drake"- Collectif

Le 25 novembre prochain, cela fera très exactement quarante ans que Nick Drake nous a quitté. À l'époque, ils étaient peu nombreux à croire à son talent, et le jeune chanteur est mort pauvre, seul, après avoir laissé derrière lui trois albums, et une poignée de chansons. 40 ans après, nick drake est reconnu, à très juste titre, comme un des musiciens folk les plus importants du xxe siècle, aux côté de leonard cohen, tim buckley, ou bien évidemment bob dylan. Son histoire tragique et sa musique teintée de poésie et de mélancolie à... [Lire la suite]
23 novembre 2014

"Brain Salad Surgery" - Emerson, Lake & Palmer

 Aaah, Emerson, Lake & Palmer (alias ELP pour faire plus vite)... Si on excepte Jethro Tull, Queen et les Eagles (pour des raisons différentes), il y aura rarement eu un groupe de rock avec autant de relation amour/haine. Parangons du rock progressif, ces trois zigotos-là, tous de parfaits musiciens dans leurs domaines (je vais aller plus en détail plus bas), sont pile-poil ce que les anti-rock progressif détestent et, donc, quitte à choisir un groupe de prog-rock à détester plus que les autres, c'est clairement... [Lire la suite]