17 mai 2020

« Absent Friends » - The Divine Comedy

The Divine Comedy, un cryptonyme lyrique et mélancolique qui sonne comme une mélodie enchanteresse. Pour le groupe, composé à l’origine de trois musiciens, l’aventure commence vers la fin des années 1980. A l’époque, The Divine Comedy sort l’album Fanfare for the Comic Muse (1989), mais se sépare aussitôt le disque dans bacs. The Divine Comedy devient alors l’unique propriété de Neil Harmon, auteur-chanteur et compositeur métronome. Le premier véritable album, Liberation (1993), s’approxime – comme son titre l’indique – à une sorte... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 19:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 mai 2020

"Blue Moves" - Elton John

Allez, on va encore une fois reparler un peu d'Elton John (et j'annonce ici en avant-première qu'un album de lui n'ayant pas encore été abordé ici - contrairement à celui dont je vais parler aujourd'hui, abordé pour la première fois il y à plus de 10 ans - sera enfin abordé ici dans un avenir extrêmement proche, genre quelques jours). Pas avec n'importe quel album. J'ai récemment (quelques semaines) parlé ici du cas de 21 At 33, album qui, pour Elton, entamait la décennie 80 d'une assez moyenne façon, un album, il faut l'avouer,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:25 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 mai 2020

"Saturday Night Fever" - Musique du film

  On va reparler encore un petit peu cinéma, via une bande originale de film, quelques semaines après avoir réabordé le cas (le très intéressant cas, même) de la bande-son du Shining de Kubrick. Bon, là, c'est pas vraiment le même genre musical, ni le même genre cinématographique (même si les détracteurs du film diront sans doute que c'est une horreur, ah ah ah), vu qu'on va parler d'un film musical. Pas d'une comédie musicale où les acteurs passent leur temps à chanter eux-mêmes entre deux scènes de comédie, non, un film... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 mai 2020

« Troublegum » - Therapy?

1994. A l’époque, le monde du rock vit toujours sous la férule du grunge, une vague omnipotente à la fois transie par les dissonances de Nirvana, la mélancolie d’Alice In Chains, les labilités de Soundgarden et les tergiversations de Pearl Jam. Mais, depuis l’orée des années 1990, un autre groupe, venu des contrées irlandaises, vient contrarier cette hégémonie irréfragable. Son nom ? Therapy? C’est lors d’un concert caritatif qu’Andy Cairns repère ses deux futures acolytes, Fyfe Ewing et Michael McKeegan. Les trois comparses... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 18:18 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 mai 2020

"Alain Souchon & Laurent Voulzy" - Alain Souchon & Laurent Voulzy

Depuis leur rencontre (ils partageaient la même maison de disques à l'époque, RCA) en 1974, Alain Souchon et Laurent Voulzy, qui sont devenus pote quasi instantanément, n'ont jamais cessé de collaborer, Souchon écrivant les paroles des chansons de Voulzy qui, lui, signe les mélodies des chansons de Souchon. Certes, les deux ont aussi trouvé d'autres collaborateurs (David McNeil, les enfants de Souchon, etc), et il apparaît que si vous regardez attentivement les crédits des albums de l'un et l'autre (mais surtout Souchon, en fait),... [Lire la suite]
16 mai 2020

"Lovedrive" - Scorpions

J'avoue, j'envisageait, il y à un mois ou deux environ, de faire un cycle entier consacré aux Scorpions. Mais finalement, je me suis dit que je préfèrerais réaborder certains de leurs albums plutôt que de tous les refaire (en plus, ça n'aurait pas été tous, car le cycle se serait arrêté vers 1991). Fainéant, le ClashDo ? Avec toutes les chroniques qui déboulent depuis l'existence du blog ? Tu t'fous d'ma tronche z'ou quoi ? J'déconne. Bon, vous l'avez compris, on va reparler des Scorpions, ce groupe de hard-rock allemand que j'adore... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 mai 2020

"Live Killers" - Queen

Bon, on va reparler  un peu de Queen, MaxRSS et moi avions légèrement remis ce groupe au programme du blog, Max en fin d'année dernière par une chronique en TBT de Queen II, moi à la même époque, par une chronique du live Queen On Fire et une nouvelle chronique, il y à quelques mois, de The Works. Il n'est pas impossible que d'autres albums de Queen soient réabordés dans un futur plus ou moins proche, genre, disons, The Miracle ou A Kind Of Magic, mais ne vous emballez pas, c'est une simple supposition. On continue. Alors que... [Lire la suite]
15 mai 2020

"Stratégie De L'Inespoir" - Hubert-Félix Thiéfaine

L'année 2011 a été l'année Hubert-Félix Thiéfaine, qui a enfin connu la reconnaissance médiatique avec Suppléments De Mensonge, album grandiose qui, l'année suivante, obtiendra la Victoire de la Musique de l'album de chansons de l'année, et sera disque de platine. Il faudra ensuite attendre deux ans (trois depuis la sortie de l'album, en fait) pour que le Jurassien ne sorte un nouvel album. Qui est, à l'heure actuelle, son dernier album studio, et son seizième (dix-septième en comptant celui avec Paul Personne, et pour HFT, cet... [Lire la suite]
14 mai 2020

« The Mind’s Eye » - Stiltskin

  Avril 1994. Le monde du rock en général est en deuil, sévèrement contristé... Kurt Cobain, le chanteur de Nirvana vient de passer l’arme à gauche, laissant les thuriféraires du grunge en décrépitude. Pour ce mouvement évanescent, l’uppercut est frontal, presque rédhibitoire. Le grunge vient de perdre sa figure proéminente et emblématique. A contrario, la concurrence apoplectique ne désarme pas. Pugnaces, Soundgarden, Alice In Chains et Pearl Jam continuent de scander leur résipiscence et leur désespoir, toutefois avec... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 14:48 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 mai 2020

"Lys & Love" - Laurent Voulzy

Laurent Voulzy a accéléré les choses après son Avril en 2001. Cinq ans plus tard, il refait un disque (certes de reprises, donc sans prise de tête pour ce qui est de la composition), La Septième Vague, et encore deux ans plus tard, il refait encore un disque (certes court et au final assez frustrant, car constitué en majeure partie d'une version rallongée et actualisée de son Rockollection, l'album ayant été fait pour commémorer les 30 ans de la chanson), Recollection 77. Si on rajoute à ça un double live en 2004 (Le Gothique... [Lire la suite]