08 juin 2018

"How Did We Get So Dark ?" - Royal Blood

J'ai pas honte de le dire : Royal Blood a beau exister depuis 2013 et avoir sorti un premier album (éponyme, Royal Blood donc) en 2014, et voir connu un certain succès dès le début de leur existence, je n'ai découvert ce groupe qu'en 2017, au moment de la sortie de leur deuxième album, que voici. Royal Blood est un groupe britannique, un duo qui plus est, constitué de Mike Kerr (chant, basse, un peu de claviers) et de Ben Thatcher (batterie). Oui, pas de guitare, vous avez remarqué vous aussi. Ce groupe de petits jeunes au look de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 juin 2018

"Dehumanizer" - Black Sabbath

Avec un The Eternal Idol correct mais daté, un Headless Cross excellent et un Tyr qui l'était nettement moins, Black Sabbath semble se perfectionner dans le jeu de la chaise bancale. Tony Martin, leur chanteur, décide de s'en aller tenter sa chance ailleurs, tandis que le groupe réengage, ce qui fera probablement un beau buzz à l'époque dans la presse spécialisée (n'ayant que 10 ans au moment de la sortie de cet album, vous m'excuserez de ne pas m'y être intéressé à l'époque), Ronnie James Dio, qui fit les beaux jours du groupe... [Lire la suite]
07 juin 2018

"Crache Ton Venin" - Téléphone

Sacrés Téléphone. Leur premier album éponyme de 1977 a plutôt interpellé ; leur deuxième album, forcément, était très attendu. Marrant que, jusqu'à présent, je ne l'avais toujours pas abordé sur le blog, je rattrape donc mon erreur ici. D'autant plus que c'est avec cet album que j'ai, détail historique (me concernant), découvert le groupe, il y à longtemps, mais alors longtemps, en empruntant le CD à la bibliothèque de la ville où je vivais alors. J'avais choisi ce disque parce que la pochette m'avait bien plus (c'était avant que je... [Lire la suite]
07 juin 2018

"Tyr" - Black Sabbath

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il n'y à, pour le moment, pas beaucoup d'albums de Black Sabbath dans la catégorie infâmante des ratages musicaux. Seventh Star, et autrefois, au cours de sa première chronique, Never Say Die ! mais désormais, pour ce dernier, ce n'est plus le cas (mais de justesse). Voici un autre album du groupe à entrer dans la catégorie : Tyr. Celui-ci, je ne voulais pas, mais alors vraiment pas (contrairement à Seventh Star que je n'ai jamais pu encadrer, et si j'ai été un peu sévère à son égard, je... [Lire la suite]
06 juin 2018

"1.Outside" - David Bowie

Je suis fan absolu de David Bowie, je ne place personnellement aucun autre artiste devant lui dans mon estime, même les Beatles et les Pink Floyd, que j'adore, seraient classés en-dessous de lui. Sa mort en janvier 2016, au moment de la sortie de Blackstar, fut un vrai traumatisme pour ses fans qui ne s'en sont probablement pas encore remis, en tout cas, je ne m'en suis toujours pas remis, difficile de me dire qu'il n'y aura plus aucun album studio de Bowie (sauf album posthume hypothétique un jour, qui sait ?), qu'il ne fera plus... [Lire la suite]
06 juin 2018

"Mirrors" - Blue Öyster Cult

Au moment de sortir ce disque, Blue Öyster Cult est passé de groupe de hard-rock discret (les débuts, sous divers noms tels que Soft White  Underbelly ou Stalkforrest Band) au succès progressif à superstar de la scène heavy metal. Ce disque arrivera presque à les faire chuter de leur piédestal et les faire plonger en enfer. Les trois premiers albums (Blue Öyster Cult en 1972, Tyranny & Mutation en 1973, Secret Treaties en 1974), entérinés par un double live anthologique en 1975 (On Your Feet Or On Your Knees), les a... [Lire la suite]

06 juin 2018

"Headless Cross" - Black Sabbath

Après un The Eternal Idol enregistré difficilement (départ du chanteur initialement engagé et de quelques musiciens durant les sessions, qui seront remplacés) et ayant connu les affres d'une promotion moyenne ayant entraîné un insuccès absolu, Black Sabbath engage le batteur Cozy Powell (Rainbow) et s'attelle à la préparation d'un nouvel opus, leur 14ème album studio. Dans une indifférence probablement générale, il faut bien le dire : Seventh Star a moyennement marché, The Eternal Idol a été un bide retentissant... Je ne dirai pas... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 juin 2018

"Téléphone" - Téléphone

On en parle encore en 2018, et la tournée de reformation, sous le nom des Insus ?, avec double live et DVD/BR live à la clé, a encore renforcé la réputation : oui, Téléphone est probablement le meilleur groupe de rock français, devant Noir Désir qui, pourtant, dans le genre, est d'enfer aussi (disons que les deux groupes se complètent pas mal, les seconds ayant à peu près démarré leur carrière au moment où les premiers, pour faire un jeu de mots téléphoné sur leur nom, ont raccroché, 1986). Téléphone, dont le premier nom était un... [Lire la suite]
05 juin 2018

"The Eternal Idol" - Black Sabbath

En 1985, Tony Iommi enregistre, avec le chanteur Glenn Hughes (à la base bassiste, il a fait partie de Deep Purple sous l'ère Coverdale) et quelques musiciens n'ayant jamais bossé avec Black Sabbath, un disque solo. Enfin, il n'a de solo que son intention, car le management imposera à Iommi de sortir ce disque, Seventh Star, sous le nom du groupe, qui n'est plus un groupe à l'époque, tous les membres ayant quitté le navire (sauf Iommi). Le disque sort en 1986 (la pochette représente Iommi, son nom est indiqué sous celui du groupe,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 juin 2018

"Novice" - Alain Bashung

Bientôt 10 ans depuis la mort d'Alain Bashung (relax, les gars, la date anniversaire des 10 ans, c'est le 14 mars prochain). Ca faisait longtemps que je n'avais pas parlé de ce remarquable chanteur ici, alors pourquoi ne pas reparler de mon album préféré de lui ? Non, pas Play Blessures. Celui-là, je l'adore, c'est vrai, et il fut pendant longtemps mon préféré de lui, mais je pense maintenant que cet honneur revient à Novice. Sorti en 1989, cet album a connu à peu près le même destin que Play Blessures (1982), d'ailleurs : un... [Lire la suite]