MC1

Le Martin Circus... Pour certains d'entre vous, les plus jeunes, ce nom ne dira rien. Pour d'autres, ça occasionnera sans doute quelques cauchemars en perspective (leur Marilène, basée sur le Barbara Ann des Biche Bois, Drague Party, Disco Circus ou Je M'Eclate Au Sénégal, même si cette dernière est vraiment d'un autre niveau). Du rock franchouille à la Charlots (le Martin Circus fait une apparition dans Les Bidasses En Folie des Charlots - Triangle aussi - et fera son propre film comique nanardesque, Les Bidasses En Vadrouille), mené par le chanteur Gérard Blanc, celui qui, dans les années 80, en solo, nous chantera Une Autre Histoire. Une certaine idée de la chanson française qui, on peut le comprendre, et je suis dans ce cas, ne plaît vraiment pas à tout le monde. Mais Le Martin Circus (qui tire son nom à la fois du prénom masculin le plus donné à l'époque et du Rock'n'Roll Circus des Stones) a eu un début de carrière, je dois le dire, fantastique. Les deux premiers albums sont parmi les meilleurs albums de rock français, j'insiste lourdement là-dessus. D'ailleurs, le premier album, le voici, et le deuxième, il sera abordé dans deux jours. Concernant Gérard Blanc, il ne faisait pas encore partie du groupe quand le premier album est sorti, au passage. C'était en 1969, un an après la formation du groupe, lequel était alors constitué de Bob Brault (basse, flûte, chant), Gérard Pisani (saxophone, chant), Paul-Jean Borowsky (claviers, chant), Patrick Dietsch (guitare, chant), Jean-François Leroi (batterie). 

MC2

Le premier album du Martin Circus, chose assez étonnante pour un premier album (je peux citer Hot Tuna dans le même cas, même s'il y en à sans doute d'autres), est live. Pas live en studio, autrement dit un faux live (comme le Whiskey Woman de Jukin' Bone, chef d'oeuvre ce hard 70's ricain), mais un live en concert, En Direct Du Rock'n'Roll Circus, enregistré dans un petit club parisien du nom de...ah, mais vous savez comment qu'il s'appelait, ce club, la réponse est dans le titre de l'album ! Malgré l'époque (1969), malgré le sans doute relatif manque de moyens du groupe, malgré le fait qu'il s'agisse d'une petite salle, En Direct Du Rock'n'Roll Circus sonne très très bien. Au tout début du disque, on entend Sam Bernett, le patron du club, annoncer le groupe et demander au public de s'asseoir, même par terre, limite d'être sage ! C'est bel et bien un live, on ented le public entre les morceaux, tous inédits et pour cause, c'est le premier album. Des morceaux qui peuvent parfois peuvent sembler faciles (Moi Je Lis Des Bandes Dessinées et ses paroles qui, naïvement, font allusion à Spirou, Tintin, Popeye, Lucky Luke, Astérix, Rahan), mais qui, pour la grande majorité d'entre eux, sont absolument remarquables, comme Le Matin Des Magiciens, qui tire son nom du fameux livre de Louis Pauwels et Jacques Bergier, publié en 1960, introduction au réalisme fantastique qui fera polémique à l'époque (théories fumeuses et pas forcément super étayées) mais sera un gros succès de librairie, un phénomène de société, et accessoirement, un de mes livres de chevet, oui oui.

MC3

On peut aussi citer Moi J'Ai Fait La Guerre avec ses paroles à la fois humoristiques (le Martin Circus sera encore plus drôle, à la Charlots, par la suite, mais déjà, sait manier la dérision sur ce disque musicalement très bien tenu) et engagées (Je serai élu premier Président de la VIème République, j'vous aurai bien eu, je mettrai des CRS à tous les coins de rue et vous serez battus), C'est Pas De La Soupe qui cite Ils Ont Des Chapeaux Ronds en intro et un fameux chant de guerre des Poilus (C'est pas d'la soupe c'est du rata/C'est pas d'la merde mais ça viendra !) dans son refrain, ou bien encore A Quoi Sert Ma Prière, sur la difficulté de vivre une vie correcte sur une planète qui part en couilles (chanson toujours d'actualité, donc), Nos Larmes Tombaient ou Barbe-Bleue, aux paroles assez incroyables. La chanson fait allusion au fameux conte, mais semble aussi parler de vraies personnes, sans les citer, je ne sais pas de qui, donc. Au final, ce premier album du Circus est un beau mélange entre rock progressif (l'instrumental Troïka que n'aurait pas renié Jethro Tull) et chanson plus ou moins rigolarde. Certes, ça a sans doute pris un petit coup dans l'aile, mais ça reste vraiment plus qu'écoutable malgré son âge. Oubliez vos préjugés sur ce groupe qui a bien réussi, après son deuxième album, à niquer les espoirs (ils sont devenus vraiment franchouillards/nanardeux, parodiques, caricaturaux). Entre 1969 et 1971, il n'y à vraiment rien de négatif à dire. C'est un des meilleurs albums de rock français, clairement !

FACE A

La 3ème (Ouverture)

Moi J'Ai Fait La Guerre

Tout Tremblant De Fièvre

Tomahawk

Barbe-Bleue

Moi Je Lis Des Bandes Dessinées

FACE B

Le Matin Des Magiciens

C'Est Pas De La Soupe

Troïka

A Quoi Sert Ma Prière ?

Nos Larmes Tombaient

La 3ème (Final)