MR13

Un dernier Mahogany Rush pour la route, en cadeau bonus quelques jours après la fin du petit cycle que j'ai consacré à cet excellent et méconnu groupe canadien. Bon, où est-ce qu'on avait laissé Mahogany Rush et son leader Frank Marino (chant, guitare, compositions, production) ? Ah ! oui, avec IV, album sorti en 1976, premier album du groupe pour der gross label Columbia. Un album vraiment excellent, remarquable même (Dragonfly, The Answer...), belle alliance entre rock progressif et hard-rock avec toujours cette touche hendrixienne qui fonctionne parfaitement (même si le Marino a un petit peu freiné son côté je chante et je joue comme mon idole regrettée). Qu'un groupe tel que Mahogany Rush, talentueux certes mais peu vendeur (aucune chance qu'ils vendent autant que les Stones si un de leurs albums sortait en même temps), ait été signé sur Columbia est absolument ahurissant. Il fallait vraiment que Marino le Canadien ait tapé dans l'oeil de Walter Yetnikoff (patron du label à partir de 1975) pour que cette major, label de Dylan, du Boss et de Miles Davis entre autres (et de Chicago, Leonard Cohen, Santana...), prenne sous contrat ce groupe de seconde division. Malheureusement pour Marino, Columbia aura plus de coeur à promouvoir Dylan ou Chicago que Mahogany Rush, dont les albums, sans doute plus facilement distribués, ne seront pas des monstres de vente non plus.

MR14 

En 1977, le groupe sort son cinquième album : World Anthem. Chose qui vient peut-être plus de Columbia/CBS Canada que de Marino lui-même, l'album est crédité non pas Mahogany Rush, mais Frank Marino & Mahogany Rush (les musiciens sont cependant toujours les mêmes, Ayoub et Harwood). Si c'est une idée de Marino, c'est un peu prétentieux, l'air de dire la tête pensante du groupe, c'est moi, d'ailleurs, le groupe, c'est moi. Ce qui n'est pas faux, car Marino écrit et compose tout, produit tout tout seul, chante, joue de la guitare et de quelques claviers, et ce, depuis le premier opus. Mahogany Rush, c'est sa créature, clairement. Il pose au centre sur la photo. Je ne sais pas ce qu'en pensaient les autres membres du groupe. Et si ce n'est pas lui qui est à l'origine de ce changement  peu subtil de nom, j'imagine alors qu'il n'avait pas son mot à dire, c'est déjà bien que Columbia les ait signés... World Anthem est un album plutôt généreux, 45 minutes pour 8 titres, dont un de 11,30 minutes, Try For Freedom, morceau le plus long du groupe à l'époque. Je vais être clair, pour moi, c'est le maillon faible de l'album. Sans être mauvais, ce morceau est trop long, sa durée est presque interminable pour ce qu'il a à offrir, arrivé à 7 minutes, on commence à s'emmerder, et comme en plus c'est le final de l'album, ça fait finir l'album sur une touche un peu moyenne. Mais le reste ?

MR15

Franchement, le reste est d'un niveau vraiment excellent, entre hard-rock et progressif, mais quand même, souvent (In My Ways, monumental...), plus orienté hard-rock que progressif. Dès l'ouverture Requiem For A Sinner, on est plongé à nouveau dans cet univers si trippant qui est celui de Marino, guitariste ô combien sous-estimé et talentueux, excellent chanteur, capable de prouesses quand il s'agit de composer de parfaites chansons (Lady, Broken Heart Blues, et l'instrumental The World Anthem). S'il avait été plus court, World Anthem aurait facilement pu être un des meilleurs albums du groupe (car malgré le changement d'intitulé, que je ne précise pas dans le titre de mon article au passage, ça reste un groupe, même s'il n'y à qu'un seul membre qui le drive vraiment), mais hélas, ce Try For Freedom final pêche par un peu trop de prétention. Heureusement, les 7 autres titres sont parfaits, eux ! La suite de la carrière du groupe, ça sera un Live hélas court et mal enregistré, mais puissant malgré tout, déjà abordé ici. Puis il y aura encore deux albums studio en 1979 et 1980, avant 20 ans de pause discographique (dernier album studio en date, en 2000), Marino s'étant consacré dans l'intervalle à une carrière solo sans doute intéressante, mais j'avoue qu'après le live de 1978, je ne connais pas du tout son oeuvre, en solo ou en groupe... Un jour, peut-être, qui sait ?

FACE A

Requiem For A Sinner

Hey Little Lover

Broken Heart Blues

In My Ways

FACE B

The World Anthem

Look At Me

Lady

Try For Freedom