CM1

Dans ce long (et qui approche de sa fin, mais n'est pas encore fini) cycle sur les double lives, il y en à, surtout, pour le rock. Je n'allais cependant pas faire un cycle de double lives sans en aborder au moins un d'un autre genre musical, quand même. En l'occurrence, de la soul/funk. Et on peut dire que dans ce domaine musical que j'aime beaucoup, il y à le choix des lives. J'aurais pu aborder du Marvin Gaye, du Jaaaaaaaames Brown, du Parliament... C'est vers Curtis Mayfield que je me suis penché. Un cas intéressant, le Curtis, dont la fin de vie fut des plus dramatiques (acccident de scène en 1990 qui l'a laissé paralysé, diabète qui a, en 1998, entraîné l'amputation d'une de ses jambes, et qui, finalement, à cause d'autres complications, le tuera en 1999, il n'avait que 57 ans). D'abord leader des Impressions, il a ensuite mené une carrière solo (dès 1970) franchement emballante, et était, il me semble, un des premiers artistes musicaux de couleur à avoir crée son propre label (Curtom Records), menant une carrière plutôt indépendante. On ne compte plus les classiques de Mayfield, entre Superfly, Move On Up, Miss Black America... En 1971, alors qu'il n'a sorti qu'un seul album solo (Curtis, remarquable, un classique), Mayfield va sortir son premier live, un double album donc, mais dont les deux vinyles tiennent facilement sur un seul CD. Plus fort : deux bonus-tracks ont été rajoutés, en final, et malgré ça (on a 7 minutes de rajout), tout tient facilement sur un seul CD ! Il faut dire que ce live, dans sa version d'époque, sans les bonus-tracks, ne dure que 68 minutes...

CM2

Curtis/Live !, c'est le nom de ce live enregistré au Bitter End Club de New York, en janvier 1971 (l'album est sorti en mai), concert au cours duquel Curtis (guitare, chant) est accompagné de Craig McMullen (guitare), Joseph 'Lucky' Scott (basse), Henry Gibson (percussions) et Tyrone McCullen (batterie). La qualité sonore est excellente, rien à dire, tout du long de ces 16 titres (enfin disons plutôt de ces 12 titres, car on trouve aussi quatre introductions parlées, créditées (Rap) sur la pochette) qui montrent les différentes facettes (soul, funky, tendre, engagé) de Mayfield. Engagé, oui, car entre We The People Who Are Darker Than Blue, People Get Ready et We're A Winner (la réaction du public, que l'on imagine essentiellement voire exclusivement afro-américain, durant ce morceau, est sans équivoque ; si Curtis, à un moment donné, avait chanté un truc du style sortez vos armes et allez prendre le Capitole, comme un vulgaire QAnon, ils l'auraient sans doute fait), le message passe bien. Pacifiste, Curtis était un ardent défenseur de la cause des Afro-américains (comme quasiment tous les chanteurs de soul/funk de l'époque), sans doute un des plus engagés. Bien entendu, il n'y à pas que ça, ici. I Plan To Stay A Believer, morceau alors inédit, traite, je pense, de religion, The Makings Of You est une belle chanson d'amour...

CM3

A sa sortie, ce live, franchement réussi, ne sera pas super bien accueilli par la presse. On en parle depuis comme d'un des meilleurs lives du genre, mais à l'époque, dans Rolling Stone, on reprochera à Mayfield de confondre ses faiblesses avec ses atouts, de trop en faire parfois, de ne pas en faire suffisamment dans d'autres moments, et que sa voix ne fonctionne pas forcément toujours très bien en solo. Sa voix, à Mayfield, justement... Aigüe à la limite dans ses moments lyriques, elle n'est pas une de mes préférées parmi les chanteurs soul (c'est clair qu'on ne risquera jamais de confondre Curtis avec Isaac Hayes ou Barry White...), mais elle est efficace. Bon, des fois (Move On Up, absent de ce live par ailleurs), elle peut sembler un peu forcée, mais qu'est-ce qu'elle est efficace ! Dans l'ensemble, Curtis/Live ! est une belle réussite dans son genre, un live qui n'a pas eu de bol à sa sortie, mais qui a été depuis nettement réhabilité, et ce n'est que justice. Le meilleur restera cependant à venir pour Mayfield (Superfly en 1972)...

FACE A

Mighty Mighty (Space And Whitey)

(Rap)

I Plan To Stay A Believer

We're A Winner

FACE B

(Rap)

We've Only Just Begun

People Get Ready

(Rap)

Stare And Stare

FACE C

Check Out Your Mind

Gypsy Woman

The Makings Of You

(Rap)

We The People Who Are Darker Than Blue

FACE D

(Don't Worry) If There's A Hell Below, We're All Going To Go

Stone Junkie