Attention, animal difficile à apprivoiser et à définir. White Denim est un de mes groupes favoris sur ces 10 dernières années, et il s'en est fallu de peu pour que Corsicana Lemonade ou Stiff ne grattent pas un strapontin dans ma liste de 100. C'est un groupe fondé et mené d'une main "solide" (euphémisme, il est le seul membre permanent) par un Texan nommé James Petralli, guitariste surprenant et émérite ainsi que chanteur fabuleux, très soul. Sa musique est un cauchemar de vendeur FNAC. Rock indépendant ? Progressif ? Psychédélique ? Soul/jazz ? Garage/punk ? Blues-rock ? Il envoie valser les étiquettes avec un sourire carnassier et en tirant des phrases de guitare aussi virtuoses que mélodiques. Ici, je propose le morceau d'ouverture de l'album Corsicana Lemonade, un irrésistible croisement entre le boogie-rock seventies et le raffinement d'un Steely Dan  (ce solo !). Quand j'entends dire que le rock est mort, je me marre doucement. Montez le son, c'est bon pour ce que vous avez.