15 janvier 2021

"Le Temps De L'Autre" - Catherine Ribeiro + Alpes

Mine de rien, on approche dangereusement de la fin du cycle consacrée à Catherine Ribeiro + Alpes. Ca risque peut-être de secouer un peu vers la fin du voyage, quelques petites turbulences sont à craindre (comprendre : pour le moment, les albums sont remarquables, ou au pire franchement super bons, mais il se peut que certains albums parmi ceux restants à aborder ne soient pas aussi réussis). Pour tout dire, arrivé à ce stade, j'ai commencé non pas à saturer (j'aime vraiment cette artiste bien à part dans le paysage musical... [Lire la suite]

14 janvier 2021

Hommage à Daniel Balavoine

Que les choses soient claires : je ne suis pas fan de Daniel Balavoine. Je ne l'ai jamais été et je ne le serai jamais, mais j'ai toujours témoigné du respect que j'ai pour lui. Ce jour marque les 35 ans de sa disparition dans un tragique accident d'hélicoptère. Je me suis tout naturellement dit qu'un petit hommage serait le bienvenu. Un hommage en chansons, évidemment.                
14 janvier 2021

"Live In New York City" - John Lennon

C'est un fait : il existe peu de choses officielles concernant John Lennon en live. Outre le seul live officiel des Beatles (Live At The Hollywood Bowl), on a aussi, et là c'est pour sa carrière solo, le Live Peace In Toronto 1969, le disque live du double Some Time In New York City de 1972, et un EP live enregistré en 1974 (sorti en 1981) au cours d'un concert d'Elton John, sur lequel on entend Lennon et Elton chanter trois titres dont deux des Beatles). Ah oui, et la face A du Unfinished Music #2 : Life With The Lions en 1969, que... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
14 janvier 2021

"One Of These Nights" - Eagles

Aaah, les Eagles... En lisant les différentes chroniques qui, ces dernières semaines, ont été publiées ici, vous avez sans doute compris que j'aimais vraiment énormément ce groupe de soft-rock typiquement californien (et pourtant, il me semble qu'aucun des membres du groupe n'est originaire de Californie). C'est vrai. De leur premier opus à Hotel California, strictement rien à jeter dans leur discographie. Après ? C'est moins grandiose, moins fourni aussi (deux album studios espacés de presque 30 ans, une petite poignée d'inédits... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
13 janvier 2021

"The Hissing Of Summer Lawns" - Joni Mitchell

Cet album sera toujours très important pour moi (il l'est pour d'autres : Prince, oui, Prince, ne cessera de clamer son admiration pour Joni Mitchell, et pour cet album notamment), parce que j'ai découvert l'oeuvre de Joni Mitchell par son biais. Je feuilletais un hors-série de Rock'n'Folk sur les 500 meilleurs albums de rock, ce disque était dedans. Pas que ce disque, pour Joni (sauf erreur, Blue aussi est dedans, et sans doute un ou deux autres), mais pas mal de choses ont fait que j'ai directement tilté et me suis dit si jamais... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
13 janvier 2021

"(Libertés ?)" - Catherine Ribeiro + Alpes

Je me souviendrai toujours de ma première écoute de cet album, en 2015 (j'en faisais, ici, une chronique dithyrambique peu de temps après, je la refais ici pour l'occasion du cycle). Ce fut un gros choc. Et c'est toujours un choc quand je le réécoute, cet album. C'est le sixième album studio (et tout court) de Catherine Ribeiro + Alpes, cet album. Son précédent, Le Rat Débile Et L'Homme Des Champs, loin d'être raté, sorti en 1974, on l'a vu récemment, n'était cependant pas un sommet. Je chipote un peu, mais l'album était parfois un... [Lire la suite]

12 janvier 2021

"Selling England By The Pound" - Genesis

Aaah, Genesis... Je me doute bien que ce groupe n'a pas que des fans sur Rock Fever, mais bon, moi, j'assume (putain, en fait, y'à rien à assumer !), j'aime énormément ce groupe. Et je sais que, chez les fans du groupe, il y à deux camps (période Peter Gabriel/période Phil Collins), et même deux putains de camps dans le second camp (pemière période Collins, progressive/seconde période Collins, pop, dès 1980), et même trois pauvres types qui, seuls dans leur coin poussiéreux, clament préférer la période 1998 avec Ray Wilson au chant... [Lire la suite]
12 janvier 2021

"Unledded - No Quarter" - Jimmy Page & Robert Plant

En 1980, John Bonham, le légendaire batteur des non moins légendaires Led Zeppelin, meurt, dans son sommeil, d'overdose d'alcool et de médicaments. Le groupe ne peut pas continuer sans lui, et ne va pas continuer sans lui : ils arrêtent les frais, au grand soulagement général de leur staff, et à la grande déception des fans, même s'ils savaient bien, les fans, que si le groupe avait continué en engageant un nouveau batteur (comme les Who l'ont fait après le décès de Keith Moon en 1978), ça n'aurait pas été pareil du tout. A la... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
11 janvier 2021

"Future Games" - Fleetwood Mac

Peter Green, guitariste/chanteur de légende (mort l'an dernier), fondateur de Fleetwood Mac, quitte son groupe en 1970 pour mener gentiment une vie de détraqué mental (et accessoirement, faire quelques très très réussis, mais peu cartonneurs, albums solo, comme The End Of The Game). Le groupe encaisse le choc en sortant Kiln House, excellent album qui marque l'entrée, dans le groupe, de la claviériste Christine McVie (épouse du bassiste du groupe, John). Puis Jeremy Spencer, guitariste/chanteur fou de blues, se barre, rejoindre une... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 janvier 2021

"Le Rat Débile Et L'Homme Des Champs" - Catherine Ribeiro + Alpes

Le cycle Catherine Ribeiro + Alpes se poursuit tranquillement. Mine de rien, c'est ma seconde chronique principale du cycle (en fait, j'avais déjà abordé, en 2015, l''album suivant, que je rechroniquerai pour l'occasion dans quelques jours, mais bon...), mais la cinquième dans l'ensemble. On avait quitté Ribeiro et son groupe en 1972 avec Paix, un album tout simplement monumental, quintessentiel, certes pas super facile d'accès (pléonasme, euphémisme, litote...choisis, c'est pour moi), mais réussi du début à la fin. Bon, en même... [Lire la suite]