TRS31

Hé oui, il est bien long, ce cycle stonien, presque aussi long que le cycle Bob Dylan (lequel est fini, hormis un article qu'il me reste à faire, dans, je pense, peu de temps, mais je ne peux pas dire quand précisément), et il reste encore, je pense, trois ou quatre albums à aborder. Celui-ci est le dernier qu'il me restait à aborder dans la fameuse série des From The Vault, qui proposent des concerts entiers du groupe en version audio (deux disques, souvent, sauf à deux exceptions) et avec DVD du même concert en accompagnement (ou plûtot, on peut dire que c'est le concert filmé avec, en bonus, sa version purement audio ; à vous de voir ; surtout qu'on trouve ces albums soit au format CD, soit au format DVD, je parle des boîtiers, comme en témoigne l'illustration plus bas). Des concerts qui vont de 1971 pour le plus ancien (Marquee Club 1971, un seul CD, avec celui que j'aborde aujourd'hui, c'est le seul avec un seul CD de proposé) à 2015 pour le plus récent, je parle des années des concerts. Le plus récent, c'est justement celui-ci, également vendu sous la forme d'un DVD + un seul CD. Il a été capté le 20 mai 2015 au Fonda Theatre de Hollywood, Los Angeles, en Californie, et il dure, en CD, 79 minutes. Le DVD propose les mêmes morceaux, mais c'est plus long, comme à chaque fois. Compte tenu de la date, c'est d'une qualité exceptionnelle, aussi bien pour le DVD que le CD. Le titre de cet album ? Sticky Fingers Live 2015 At The Fonda Theatre

TRS32

Pas trop la peine de dire en quoi consiste ce concert. Le groupe, en 1971, a sorti Sticky Fingers, considéré à très juste titre comme un de leurs sommets  absolus. L'album à la braguette designée par Andy Warhol, une vraie braguette sur la pochette vinyle initiale ; à ce titre, non seulement le fait de glisser la pochette sur l'étagère faisait que la braguette abimait la pochette de l'album rangé juste après, par frottement, mais ça risquait aussi d'abimer le disque dans la pochette même de Sticky Fingers, en raison du poids de pression sur les sillons ; il est donc conseillé, collectionneurs prenez note, de faire glisser la braguette de manière à ce qu'elle touche le label du disque plutôt que la surface enregistrée...et de ranger le disque à l'extrémité de l'étagère afin qu'il ne nique pas la pochette d'un autre disque. Vous pouvez aussi acheter la réédition la plus récente, sans braguette, mais ça n'a aucune gueule. Bref, revenons à nos moutons. Ce live de 2015, comme son nom l'indique, va commémorer cet album légendaire. Marrant que ce concert ait été fait en 2015, soit 44 ans après l'album, et pas en 2011 (40 ans après) ou 2016 (45 ans après). On y trouve 16 titres, dont les 10 de Sticky Fingers, dans un désordre quasi total mais à la suite. Oui, tout Sticky Fingers en live ! Certains morceaux de l'album (Moonlight Mile, Sway, You Gotta Move) n'avaient sans doute pas été interprétés en concert depuis un certain temps.

TRS33

D'autres, comme Brown Sugar ou Bitch, le sont souvent, on peut même dire de Brown Sugar qu'il ne s'écoule sans doute pas un seul concert du groupe, depuis 1971 (ils l'ont même joué live pour la première fois à Altamont en décembre 1969, alors qu'ils venaient d'écrire le morceau, mais sans l'avoir vraiment enregistré encore), sans qu'ils ne le fassent, en intro ou vers la fin. Can't You Hear Me Knocking est, comme à chaque fois, un grand moment, Wild Horses aussi. En fait, tout cet album est légendaire, même si j'ai toujours eu du mal avc You Gotta Move. Le reste du concert ? Parce que j'ai dit qu'il y avait 16 titres ici, et Sticky Fingers n'en est constitué que de 10. Les trois premiers titres sont Start Me Up, When The Whip Comes Down et All Down The Line, on est en terrain connu et ça envoie le bois dès le départ. Le final, lui, offre Rock Me Baby, Jumpin' Jack Flash et I Can't Turn You Loose, choix aussi efficaces que radicaux pour bien achever un concert. Dire que ce Sticky Fingers Live 2015 At Fonda Theatre (le titre officiel est un peu long, hein ?) est d'enfer est être encore loin de la vérité. C'est juste exceptionnel. Un fan de Sticky Fingers ne peut pas passer à côté, sincèrement. 

Start Me Up

When The Whip Comes Down

All Down The Line

Sway

Dead Flowers

Wild Horses

Sister Morphine

You Gotta Move

Bitch

Can't You Hear Me Knocking

I Got The Blues

Moonlight Mile

Brown Sugar

Rock Me Baby

Jumpin' Jack Flash

I Can't Turn You Loose

DVD

Start Me Up

Sway

Dead Flowers

Wild Horses

Sister Morphine

You Gotta Move

Bitch

Can't You Hear Me Knocking

I Got The Blues

Moonlight Mile

Brown Sugar

Rock Me Baby

Jumpin' Jack Flash

Bonus-tracks : 

All Down The Line

When The Whip Comes Down

I Can't Turn You Loose