TRS37

Allez, encore un peu de Cailloux en concert, il en reste et je n'aime pas gâcher la bonne bouffe. Alors on ouvre grand la gueule, on prend et on avale sans faire d'histoires. Surtout que l'album que je vous propose aujourd'hui est vraiment excellent. Malgré un petit doute que j'ai sur le fait qu'il propose un live dans sa globalité, parce qu'il faut dire qu'il dure la bagatelle de 79,59 minutes, autrement dit le maximum absolu qu'un CD puisse contenir, une seconde de plus et il aurait été double. Aussi, je me demande s'il n'y aurait pas eu un léger remontage en studio pour couper quelques secondes (voire pour retirer carrément un morceau ou deux) afin que tout puisse tenir, miraculeusement (à une seconde près, soit c'est une coïncidence incroyable, soit c'est fait exprès !), sur une seule galette. Evidemment, en vinyle, c'est un double. Bon, je dis ça, mais en fait, je n'en sais rien, si ça se trouve, tout y est,  en entier, et la durée est une coïncidence heureuse, mais ça semble trop gros. Sinon, ce live a été capté en 1978 au cours de la tournée américaine du groupe servant à promouvoir leur album Some Girls (premier album sur lequel joue vraiment Ron Wood ; présent dans les crédits de Black And Blue en 1976, et sur la pochette, il ne joue vraiment pas beaucoup dessus, mais on ne va pas faire ici un résumé des sessions de Black And Blue), il a même été capté le 19 juillet, au Sam Houston Coliseum de Houston, Texas, et il s'appelle Some Girls Live In Texas '78.

TRS38

 

Il ne sortira, officiellement, qu'en 2011, sur le label Eagle Records. Ce même label sortira parallèlement deux autres lives (un de 1981 au Checkerboard Lounge avec Muddy Waters, et un de 1972, que j'aborderai prochainement), et on peut parler, pour ces albums lives, de bootlegs officiels. Ils ne font pas partie des From The Vault dont j'ai abordé récemment quasiment tous les albums (série géniale d'albums lives proposés en audio + DVD visuel), et ici, il n'y à que l'audio, même si le show a aussi été filmé, il me semble. Mais Some Girls Live In Texas '78 fait partie de la légion d'albums live proposés par le groupe depuis une douzaine d'années, et comme tous les autres, il bénéficie d'une excellente qualité audio (notons cependant que, pour ce live de 1978, la qualité est excellente, mais pas aussi exceptionnelle que pour les From The Vault : elle manque parfois un petit peu de clarté, mais je chipote quand même un peu, ceci dit). On trouve ici, sur cet album live dont la pochette reprend une affiche de la tournée (pastichant une affiche collectiviste chinoise de la Révolution Culturelle) 17 titres, dont 7 sont issus de Some Girls. Et 7 titres de Some Girls à la suite, de plus ! On a quasiment tout l'album présent ici en live, à l'exception de Some Girls, Lies et Before They Make Me Run. Le groupe est en forme et livre déjà des versions à tomber de chansons qui, à l'époque, ne sont pas encore des classiques (Miss You, When The Whip Comes Down, Beast Of Burden, Respectable).

TRS39

Le reste de la setlist est constituée évidemment de classiques (Honky Tonk Women, Jumpin' Jack Flash, Tumbling Dice, le Happy de Keith, Brown Sugar), on a aussi Star Star (Starfucker), All Down The Line, un Love In Vain à tomber, et deux reprises de Chuck Berry : Let It Rock et Sweet Little Sixteen. Let It Rock (que le groupe avait enregistrée en 1971 pour une face B de single) ouvre même le bal, avec une redoutable efficacité, il faut le dire. Tout du long de ces 80 minutes (à une seconde près, je sais), le groupe livre une prestation super efficace, du rock bien saignant, nerveux, sans répit (pas de Angie ici ; même Beast Of Burden est plus tendu que sa version studio ; il n'y à que le countrysant Far Away Eyes pour proposer un peu de brise dans l'ouragan), et un fan du groupe qui ne connaîtrait pas encore cet album ne pourra que céder et acheter Some Girls Live In Texas '78, il ne le regrettera pas, peu importe ce qu'il pense de Some Girls (un de leurs meilleurs albums, clairement). 

Let It Rock

All Down The Line

Honky Tonk Women

Star Star (Starfucker)

When The Whip Comes Down

Beast Of Burden

Miss You

Just My Imagination (Running Away With Me)

Shattered

Respectable

Far Away Eyes

Love In Vain

Tumbling Dice

Happy

Sweet Little Sixteen

Brown Sugar

Jumpin' Jack Flash