SR1

Il y à longtemps, Koamae, un ancien chroniqueur du blog (que deviens-tu, mec ?), avait proposé, ici, deux chansons de Simply Red. Mais jusqu'à aujourd'hui, il n'y avait rien d'autre, sur le blog, concernant ce groupe assez mythique de pop soul britannique. J'avais d'ailleurs, de mémoire (ça, c'est facile pour moi de dire ça, alors que j'ai été vérifier, il y à quelques minutes, sur les articles en question !), dit qu'à quelques chansons près, je n'étais pas fan du groupe, qu'aucun album n'avait réussi, sur la longueur, à m'intéresser. Ca, c'était en 2011, les mecs. Depuis, mes goûts ont pas mal évolué (comme je l'ai, je crois, déjà dit ici il y à quelques temps, je ne peux quasiment plus écouter du Iron Maiden, je ne déteste pas ce groupe que j'ai tellement adoré autrefois, mais je ne ressens, pour le moment, vraiment plus aucune envie d'écouter leurs disques ; bien sûr, s'ils en sortent un nouveau, je l'achèterai, mais je n'ai même pas acheté leur dernier live...fin de la parenthèse, et d'ailleurs, la preuve ==>). Simply Red, groupe de pop britannique mené par le chanteur Mick Hucknall à la fameuse crinière rousse (d'où le nom du groupe, évidemment), est sous influence soul, reggae, jazz, et fait de la blue-eyed soul, de la soul de blancs (aucun sous-entendu racial ici). Sans oublier d'être pop/rock. Certes, ce n'est pas aussi extraordinaire que de la vraie soul type Otis Redding, Aretha Franklin, Sam Cooke, Curtis Mayfield ou Marvin Gaye, mais ce n'est pas son intention, au rouquemoute, de faire mieux que ces gloires de ce genre musical. En 1985, le groupe sort son premier album, Picture Book

SR2

Premier album, mais déjà pas mal de hits dessus. En fait, c'est bien simple, la moitié de l'album, soit 5 titres, est sortie en singles. Mais si Jericho (excellent titre) et (Open Up The) Red Box (pas mal du tout) restent un peu secondaires, on ne peut pas dire la même chose des trois singles restants : Money's Too Tight (To Mention) (qui est une reprise des Valentine Brothers), Holding Back The Years, qui passe encore très fréquemment à la radio, et Come To My Aid, qui ouvre à merveille l'album. Rien qu'avec ces trois morceaux, on est en présence d'une pop jazz/soul racée et totalement maitrisée, déjà (le groupe, par la suite, livrera d'autres his : It's Only Love, Stars, Something Got Me Started, If You Don't Know Me By Now, le plus récent, mais qui date tout de même de 2003, Sunrise). Le chant de Mick Hucknall est juste parfait. Il est aussi à l'aise sur les morceaux rythmés (Come To My Aid) que sur les morceaux calmes (Sad Old Red est un morceau totalement jazzy, envoûtant ; Heaven, reprise des Talking Heads, est au moins aussi belle que l'original).

SR3

 

Ses musiciens sont excellents, et au passage, les voici : Sylvan Richardson (guitare), Tony Bowers (basse), Fritz McIntyre (claviers), Tim Kellett (trompette) et Chris Joyce (batterie). La production ? Signée Stewart Levine (un vétéran ayant notamment bossé pour et avec Dr John, Joe Cocker, B.B. King, Sly Stone, Patti Labelle, Boz Scaggs, The Crusaders, Huey Lewis & The News, Lionel Richie...), l'album, enregistré en partie à Londres et en partie aux Pays-Bas, sonne super bien, toujours en 2020, il n'a pas pris une ride, ou disons plutôt qu'il a bien vieilli, ne sonne pas daté. Picture Book, dont le morceau-titre, hypnotique, achève parfaitement l'ensemble, est un excellent premier album, donc, une réussite quasi totale, car il est vrai que No Direction et Look At You Now, et surtout le premier cité, sont moins aboutis que le reste. Mais les 44 minutes de ce premier opus de Simply Red sont sublimes, et je ne peux que conseiller l'album à quiconque aime la pop un peu jazzy et soul. Une sorte de Steely Dan britannique, plus dansant, plus pop, je sais que la comparaison peut surprendre, mais ça y fait quand même pas mal penser parfois !

FACE A

Come To My Aid

Sad Old Red

Look At You Now

Heaven

Jericho

FACE B

Money's Too Tight (To Mention)

Holding Back The Years

(Open Up The) Red Box

No Direction

Picture Book