NY1

Allez, un petit peu de Neil Young ! C'est la chronique, relativement récemment, de Homegrown qui m'a fait me rendre compte que, bordel de merde, il y avait pas mal de trucs du Loner que je n'avais pas abordés ici, surtout des lives. Je vais donc rétablir cette erreur impardonnable par un petit cycle (trois ou quatre albums, je pense ; allez ! disons quatre, soyons fous). Les fans du Loner le savent, depuis un petit paquet d'années, le Canadien nous régale d'albums dits archivaux, des albums live essentiellement, mais pas que (Homegrown, que j'ai abordé récemment, est un album studio d'inédits des années 70, longtemps remisé dans un tiroir et enfin sorti, et est un album de sa série 'Archives'). Mais, il est vrai, souvent des albums live. Dreamin' Man Live 92 (qui offre tout Harvest Moon, dans l'ordre, en live), Live At Massey Hall 1971, Live At The Fillmore East 1970 (avec Crazy Horse)... Celui qui nous intéresse aujourd'hui est sorti en 2008 en tant que CD + DVD, lequel DVD n'est pas audiovisuel, juste visuel (une version haute définition de l'album), ce qui occasionnera une belle et grosse déception, certes, mais on va dire qu'il aurait quand même été des plus étonnants que ce concert ait, à l'époque, été filmé, et si ça avait été le cas, la qualité audio aurait sans doute été frustrante. Ce live est donc partie intégrante de la série "Archives" (existant aussi en coffret onéreux) de Neil Young, et il est numéroté 000. Ce n'est pas le premier sorti, mais le troisième, ceci dit. Mais, chronologiquement parlant, c'est le plus ancien proposé : il date de 1968.

NY2

Voici donc Sugar Mountain - Live At Canterbury House 1968. Long de 70 minutes, pour 23 titres dont 10 sont des passages parlés assez courts, il a été enregistré les 9 et 10 novembre 1968 à la Canterbury House de Ann Harbor, dans le Michigan (le fief des Stooges, qui n'existaient pas encore vraiment à l'époque, mais là n'est pas la question, de toute façon). Neil est ici seul avec sa guitare acoustique. Le son est absolument remarquable, le Loner sonne comme s'il venait tout juste d'enregistrer ces morceaux, et non pas comme si ce concert datait de 40 ans (au moment de la sortie du live ; 52 ans maintenant). A l'époque de ce concert, Neil a fini l'enregistrement de son premier opus solo, Neil Young, mais ce dernier n'est pas encore sorti (il sortira deux-trois jours plus tard aux USA). A l'époque, le Loner a quitté Buffalo Springfield, mais n'a pas encore son statut de star. Il interprète ici des extraits de l'album (The Last Trip To Tulsa, I've Been Waiting For You que Bowie reprendra en 2002, The Loner, If I Could Have Her Tonight, The Old Laughing Lady), mais aussi Sugar Mountain, évidemment, et des morceaux de l'ère Buffalo Springfield (Mr. Soul, On The Way Home, Nowadays Clancy Can't Even Sing, Expecting To Fly, Broken Arrow). On entend même une version embryonnaire de Birds, que le Loner couchera sur album en 1970, et de Winterlong (mais alors, très rapidement), morceau qui restera inédit jusqu'en 1977 et sa présence sur la compilation Decade

NY3

La performance du Loner, ici, est sans doute un peu trop bavarde parfois (on entend souvent le public, qui réagit bien aux morceaux, rire aux plaisanteries de Neil ; réputé aussi bougon qu'un papy pervers à qui on a confisqué son Penthouse, Neil semble, ici, comme Dylan sur le Bootleg Series 6, démentir cette réputation). Mais musicalement, cette prestation est excellentissime. Certes, peu de classiques ici, c'est normal, vu qu'on en est aux débuts de la carrière solo de Neil. Pour entendre des versions live de Don't Let It Bring You Down, After The Gold Rush, Down By The River ou Old Man, prière d'écouter d'autres albums live du bonhomme, et notamment les deux que j'aborderai prochainement, Live At The Cellar Door et Live At Massey Hall (1970 et 1971 respectivement pour les prestations). Ce Sugar Mountain - Live At Canterbury House 1968 n'en demeure pas moins, pour un fan de Neil Young, et pour un fan de folk, un pur régal, un disque essentiel, indispensable. On prend énormément de plaisir à écouter ce live assez généreux, sans doute l'intégralité du show (en fait, un assemblage de deux shows ; mais je pense que chacun des concerts devait durer dans les 70 minutes). Bref, c'est super, et totalement conseillé !

[Emcee Intro]

On The Way Home

Songwriting Rap

Mr. Soul

Recording Rap

Expecting To Fly

The Last Trip To Tulsa

Bookstore Rap

The Loner

"I Used To..." Rap

Birds

Winterlong (excerpt) & Out Of My Mind (intro)

Out Of My Mind

If I Could Have Her Tonight

Classical Gas Rap

Sugar Mountain - Intro

Sugar Mountain

I've Been Waiting For You

Songs Rap

Nowadays Clancy Can't Even Sing

Tuning Rap & The Old Laughing Lady - Intro

The Old Laughing Lady

Broken Arrow