TTDA1

Comment ça ? Ce blog existe depuis 2009 et depuis tout ce temps, depuis tout ce putain de temps, pas une seule chronique, pas un seul petit article, même pas un Top Musique, sur Terence Trent D'Arby ? Vous savez quoi ? Il faut y remédier. D'ailleurs, ça y est, c'est remédié. Terence Trent D'Arby, qui, depuis 2001, a changé de nom et se fait désormais appeler Sananda Francesco Maitreya (suite à une crise mystique, ou je ne sais quoi), et dont le vrai blaze est Terence Trent Howard, est un chanteur et musicien américain né en 1962, toujours en activité, même s'il ne connaît plus de succès depuis...ben, c'est con à dire, mais quasiment depuis son début de carrière. Le mec a connu un gros, gros succès avec son premier album, et dès le suivant, badaboum bim boum, ça se casse la gueule dans les charts, plus personne n'en veut, il continue (et connaîtra encore le succès, quand même, en 1993, avec une chanson du nom de Delicate sur laquelle il chante avec Dees'ree) de faire des albums, mais si j'imagine que ses fans les achètent, le grand public, lui, les ignore somptueusement. Pour beaucoup de monde, Terence Trent D'Arby (qui se raccourcit lui-même en TTD dans les notes de pochette de son album, donc je vais faire de même à partir de maintenant), c'est le chanteur d'un gros tube de 1987, Sign Your Name. Une chanson au climat étrange, éthéré, gospellien, très soul. Cette chanson est issue du premier album du bonhomme, sorti la même année (1987, tu te rappelles, je l'ai écrit une ou deux lignes au-dessus ?). 

TTDA2

Ce premier album, qui marchera très fort et est, il faut le dire, une réussite, s'appelle Introducting The Hardline According To Terence Trent D'Arby, ou bien Introducing The Hardline, tout simplement. Je pourrais aussi l'abréger en ITHATTTD, mais qu'est-ce que ça ferait con, heureusement que je ne l'ai pas fait. Cinq singles seront tirés de ce premier album coproduit par TTD, Howard Gray et Martyn Ware, d'une durée de 47 minutes (11 titres en tout, quel que soit le format) et sur lequel TTD, selon les morceaux, peut jouer des claviers, des percussions, de la batterie, du saxo baryton, voire même, sur deux titres, de tous les instruments (As Yet Untitled, qui est quasiment a capella, et Sign Your Name). Parmi les musiciens, citons Mel Collins au saxophone, Cass Lewis (de Skunk Anansie) à la basse (il n'est pas le seul bassiste sur le disque, ceci étant), Preston Hayman à la batterie... TTD a signé seul 9 des 11 titres. Who's Loving You, le final, est une reprise de Smokey Robinson, et Wishing Well, un des singles de l'album (et le deuxième plus cartonneur après Sign Your Name) est co-écrit avec Sean Oliver. Une chanson assez rythmée, très funky, à des années-lumière de Sign Your Name qui, elle, est totalement envoûtante. Mais résumer cet album avec un seul climat serait faire une erreur.

TTDA3

Introducing The Hardline est en effet un disque assez varié, qui offre aussi bien du funk à la Prince que des ballades soul/r'n'b à faire lacrymer un livre de poche de San-Antonio. Très bien produit (pour l'époque, on est en 1987 je le rappelle), l'album offre des chansons mémorables telles que If You Let Me Stay, Rain, If You All Get To Heaven ou Let's Go Forward, et aucun rejet à faire. On n'a pas le temps de s'ennuyer, le disque n'étant pas trop long (contrairement au troisième opus de TTD, qui dépasse l'heure de musique ; j'aurai l'occasion d'en parler prochainement ici, d'ailleurs, mais pas de son deuxième album, en revanche, je sais, c'est con, mais c'est comme ça), 47 minutes, c'est pile poil ce qu'il faut pour ne pas lasser, donner envie d'y revenir fréquemment. Ce premier opus de Terence Trent D'Arby est sans aucun doute son sommet (vu que c'est le premier, c'est quand même dommage pour lui), et c'est sans aucun doute, aussi, un des sommets de cette année, une assez bonne année d'ailleurs, en général (U2, The Cult, Gun'n'Roses, George Harrison, Mellencamp, Springsteen, Prince, Michael Jackson), enfin, sauf pour les grandes légendes (Dylan, Bowie, Stones, Neil Young) pour qui ce fut très dur. 

FACE A

If You All Get To Heaven

If You Let Me Stay

Wishing Well

I'll Never Turn My Back On You (Father's Words)

Dance Little Sister

Seven More Days

FACE B

Let's Go Forward

Rain

Sign Your Name

As Yet Untitled

Who's Loving You