BD25

Encore un Bootleg Series, d'ailleurs je compte bien tous les aborder, le gros coffret 6 CDs du volume 11 inclus (d'ailleurs, je peux vous le dire, il sera fait aussi, ce coffret, et quand au reste, il n'en reste d'ailleurs pas beaucoup à traiter, c'est totalement assuré aussi). Bon, je sis que ça ne doit pas être facile pour vous de vous y retrouver, surtout que non seulement ces Bootleg Series ne sont pas sortis en respectant l'ordre chronologique de la carrière du Barde (genre un volume consacré à 1965/1966 est suivi d'un sur 1979/1981), mais pour compliquer encore un peu plus les choses, je ne les aborde pas dans l'ordre de sortie, ni dans l'ordre chronologique de la carrière. Mais au fil de l'eau. Je peux le dire, le coffret du 11ème volume sera le final de ce cycle, en bouquet final du feu d'artifices. Bon, pour le moment, on va s'intéresser à la publication de 2008, The Bootleg Series Vol. 8 : Tell Tale Signs : Rare And Unreleased 1989 - 2006. Je n'ai pas besoin de dire de quoi va traiter ce huitième volume (mais sixième sortie, car rappelons que le premier Bootleg Series est un triple album renfermant les trois premiers volumes), mais histoire de combler un peu ce premier paragraphe qui, quand on en est aussi loin dans un cycle, est toujours le plus difficile à rédiger, je vais le faire : dans ce double album de 137 minutes, et 27 morceaux, on va avoir des inédits studio et live de la période allant de 1989 (Oh Mercy) à 2006 (Modern Times). 

BD26

Dans un sens, ce volume 8 est un peu la suite directe des volumes 1 à 3 (la première publication), qui offrait des inédits studio de 1961 à 1989 (bien que la date de 1991 était indiquée, le morceau le plus récent, présent ici aussi, Series Of Dreams, des sessions de Oh Mercy, est de 1989 ; 1991 est la date de sortie de The Bootleg Series Vol. 1 - 3). Autant commencer par ça, direct : la qualité audio est ici purement exceptionnelle (il est peu fréquent qu'elle ne le soit pas dans les Bootleg Series, hormis des morceaux assez anciens, comme sur le volume 9 ou le volume 7 ; sans parler du volume 13, où c'est parfois un peu, disons, moyen). Et la qualité musicale aussi. Même si Oh Mercy, produit par Daniel Lanois, est un chef d'oeuvre (on y entend ici des versions alternatives de Most Of The Time, Everything Is Broken, et une version live de Ring Them Bells), on se demande bien pourquoi, surtout que l'album dure moins de 40 minutes, Dylan a mis de côté Dignity et Series Of Dreams, deux chansons purement magistrales, qui auraient rendu l'album encore meilleur (God Knows, un autre inédit, est pas mal du tout, et Born In Time, issu des sessions, sera lui placé, dans une autre version, sur Under The Red Sky, très mauvais album de 1990 dont rien, des sessions, n'est ici). Mais c'est ainsi. 32-20 Blues est un morceau issu des sessions de World Gone Wrong, un des deux disques de reprises de vieilles chansons de blues/folk que Dylan a fait en 1992/1993. "Love And Theft" n'est pas représenté via des morceaux inédits, mais High Water (For Charley Patton), notamment (Lonesome Day Blues aussi) est ici présent en live, version à tomber, et Mississippi, issu de l'album de 2001, on le découvre, était initialement prévu pour Time Out Of Mind, et présent ici en deux versions alternatives. 

BD27

Concernant Time Out Of Mind, ce monument de 1997 produit par Lanois, on y entend ici une version alternative de Can't Wait, et des inédits, Marchin' To The City, Dreamin' Of You et Red River Shore, excellents. Modern Times est notamment représenté via des versions alternatives remarquables de Ain't Talkin' et surtout de Someday Baby, une chanson absolument géniale dans une version à tomber par terre. On a aussi des titres live (Cocaine Blues), des morceaux écrits pour le cinéma (Cross The Green Mountain). Tell Tale Signs (le titre serait-il une allusion à Poe et son Coeur Révelateur, en anglais, Tell Tale Heart ?) est, en conclusion, un des meilleurs opus des Bootleg Series, une compilation d'inédits passionnante du début à la fin ! Pour fan de Bob Dylan, c'est une acquisition vraiment recommandée. 

CD 1

Mississippi

Most Of The Time

Dignity (demo)

Someday Baby

Red River Shore

Tell Ol' Bill

Born In Time

Can't Wait

Everything Is Broken

Dreamin' Of You

Huck's Tune

Marchin' To The City

High Water (For Charley Patton) (live)

CD 2

Mississippi (alt. version)

32-20 Blues

Series Of Dreams

God Knows

Can't Escape From You

Dignity

Ring Them Bells (live)

Cocaine Blues (live)

Ain't Talkin'

The Girl On The Greenbriar Shore (live)

Lonesome Day Blues (live)

Miss The Mississippi

The Lonesome River

Cross The Green Mountain