CI1

Le nom de Chris Isaak devrait dire quelque chose à tout le monde. C'est à lui que l'on doit la chanson Baby Did A Bad Bad Thing, chanson de 1995 qui a servi de lancement au film Eyes Wide Shut de Kubrick en 1999 (fameuse courte bande-annonce bien sexy). C'est lui qui a signé Wicked Games, chanson du film Sailor & Lula de Lynch en 1990 (il a par ailleurs joué dans Twin Peaks, le film pas la série ; il a aussi joué un rôle dans Le Silence Des Agneaux de Demme). On lui doit aussi le tube, qui passe encore en radio (tout comme Wicked Games, d'ailleurs) Blue Hotel en 1986, issu de son deuxième album Chris Isaak. Mais il semble bien que pour le grand public, on ne le connaisse que pour ces trois chansons (et encore, beaucoup ignorent que Baby Did A Bad Bad Thing soit de lui). A ma grande honte, je suis pareil. Je ne connaissais de Chris Isaak que ces trois chansons avant d'écouter cet album, sorti en 1996 : Baja Sessions. Chris Isaak, né en 1956 en Californie, est un artiste de rock'n'roll/rockabilly revival, un chanteur de roots rock à la voix incroyable, il fut même, il me semble, comparé à Roy Orbison (dont il reprend un titre ici), à Rick(y) Nelson, Duane Eddy voire même, pourquoi pas, Elvis Presley. 

CI2

Cet album, je l'ai découvert via une rapide discussion, sur le blog, il y à quelques mois (en juillet, je crois, ou début août, je ne sais plus trop), sur Chris Isaak. Le titre de  l'album fut rapidement évoqué, ainsi que sa pochette qualifiée de belle et classieuse (et en effet, elle en jette). Je n'ai pas spécialement eu envie d'écouter du Chris Isaak (c'est le premier album que j'écoute de lui ; tout en aimant Wicked Games et Blue Hotel, vraiment efficaces et intemporelles, je ne suis pas un fanatique de ce genre de musique un peu rockab' revival) mais en me rendant dans ma médiathèque préférée afin d'emprunter quelques disques, je tombe, en farfouillant dans les bacs, sur des albums d'Isaak. Aucun d'entre eux ne me tente, mais je tombe quand même sur la pochette de ce Baja Sessions, et je me rappelle la discussion sur le blog et me dis allez, je vais le prendre, qu'est-ce que j'ai à perdre ? Si je n'aime pas, je ne l'ai pas acheté, pas vrai ? Et je décide aussi de l'aborder, quel que soit mon avis, sur le blog. Et alors que ce deuxième paragraphe ne va pas tarder à prendre fin (depuis le temps, je me connais, allez), je n'ai toujours pas parlé du disque, ce qui est un peu con et même franchement inquiétant, mais je dois vous faire un aveu : je ne sais pas trop ce que j'en pense, de Baja Sessions. Les 39 minutes de cet album n'ont pas été une plaie pour moi, mais de là à dire que j'ai aimé...

CI3

OK, il y à la voix de Chris Isaak. Clairement, il mérite son surnom de Roy Orbison 2. Il chante bien, c'est évident, et il nous fait parfois des rrrou-rrrrou-roucoulades bien orbisonniennes. Après, je dois dire que je n'ai pas spécialement adoré Baja Sessions, je ne me suis pas formellement ennuyé à l'écoute de ce disque, mais je suis bien contet de l'avoir emprunté en médiathèque plutôt qu'acheté, même d'occasion à moins de 2 euros (car je suis sûr qu'on peut le trouver pour vraiment pas cher). Le fait est clair : je n'ai tout simplement pas ressenti, durant l'écoute, l'envie de le réécouter, je sais que je ne le réécouterai pas, il ne m'a pas interpellé, il ne m'a pas plu plus que ça. Bon, il est clair que rien, ici, n'est franchement mauvais, la production est bonne, les chansons sont sympa, mais cete sorte de rockabilly smooth, ce n'est pas mon truc. I Wonder, Back On Your Side, Dancin', Think Of Tomorrow, le court Sweet Leilani...Ca n'écorche pas les oreilles, on est d'accord, mais ce n'est pas du grand art non plus. Après, je ne sais pas ce que vaut ce disque dans la discographie d'Isaak. Il se peut qu'il s'agisse d'un de ses moins bons. Mais si c'est un des meilleurs, ça me conforte dans l'idée que ce chanteur, pour talentueux qu'il soit, n'est pas ma came. Ceci dit, peut-être qu'un jour j'écouterai son deuxième album, éponyme, mais, sincèrement, en fait, je ne sais pas trop...

Pretty Girls Don't Cry

Back On Your Side

Only The Lonely

South Of The Border (Down Mexico Way)

I Wonder

Wrong To Love You

Waiting For My Lucky Day

Yellow Bird

Two Hearts

Return To Me

Dancin'

Sweet Leilani

Think Of Tomorrow