MK1

Hé oui, cycle Mark Knopfler solo sur le blog, au cas où vous vous seriez posé la question après la publication, il y à quelques jours, de chroniques sur ses deux premiers opus solo (dont une réécriture pour le dernier publié). On a quitté Mark Knopfler, il y à deux jours, avec un Sailing To Philadelphia vraiment remarquable, sorti en 2000, quatre ans après son premier opus solo Golden Heart qui, déjà, offrait du bon (malgré une durée un peu longuette, il est vrai). Définitivement décidé à ne plus reformer Dire Straits, Knopfler ne va pas attendre quatre ans entre son deuxième et son troisième opus. Celui-ci, en effet, sortira en 2002, sous une pochette un peu rustique représentant un jeune couple enlacé dans une cuisine, photo en noir & blanc, prise en 1952, utilisée par la suite pour deux romans. Une  photo prise en Espagne, par Elliott Erwitt, autant le nommer, ce photographe. L'album est sorti dans deux versions (au moins) : une version classique et une version double CD, le second CD, qu contient une piste vidéo enhanced (un clip de la première chanson), offre des prises live de deux titres de l'album, de Sailing To Philadelphia et de Brothers In Arms, pour 34 minutes supplémentaires. L'album en lui-même en dure 55, de minutes, et il s'appelle The Ragpicker's Dream. L'album, produit par Knopfler et Chuck Ainlay, a été enregistré entre Nashville et Londres, entre janvier et juin 2002, et est sorti en septembre. 

MK2

Knopfler est ici entouré du fidèle Richard Bennett (guitares), mais aussi de Guy Fletcher (claviers) qui fit partie de Dire Straits, Jim Cox (idem), Chad Cromwell (batterie), Glenn Worf (basse), Paul Franklin (pedal steel guitar), notamment. The Ragpicker's Dream est un disque qui, à sa sortie, marchera plutôt bien : les fans suivent sans problème, et comme le précédent opus a très très bien marché et qu'il ne datait que de deux ans auparavant (personne ou presque n'avait oublié What It Is et Silvertown Blues), les ventes ont été très bonnes. Les avis dans la presse furent positifs aussi, sans aller jusqu'à parler de chef d'oeuvre, et d'ailleurs, The Ragpicker's Dream n'en est pas un, de chef d'oeuvre. Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : cet opus 2002 est un très bon album, qui offre vraiment de très belles chansons, comme Coyote, Marbletown, A Place Where We Used To Live, Quality Shoe, et le single promotionnel, Why Aye Man, est vraiment une des meilleures chansons de Knopfler en solo, rien à dire de négatif (c'est, avec Quality Shoe, un des deux morceaux présents en live 2002 sur le très très bon disque bonus). L'album possède une ambiance très roots, Knopfler serait américain que ce disque serait qualifié d'americana, ce qui serait totalement logique et justifié. 

MK3

Sans être conceptuel, cet album peu étendu (55 minutes, c'est bien, comme durée ; mais Knopfler, souvent, fera plus long, et pas forcément à bon escient) parle souvent d'une seule et même chose : des hommes qui, sur la route, en quête d'une meilleure vie, passent par diverses épreuves, des ambiances à la Steinbeck (Des Souris Et Des Hommes, Les Raisins De La Colère). Des sujets tels que la pauvreté, la dignité, l'itinérance, les petites joies, les grandes peines, sont esquissés, abordés, sur ce disque très réussi. Le morceau-titre, baigné d'un sobre piano, est d'une élégance et d'une sobriété totales, qui le rendent vraiment poignant. Aucune mauvaise chanson, au passage, sur cet album qui compte probablement parmi les meilleurs en solo de l'ex-Dire Straits, qui poursuit son travail personnel en s'éloignant de plus en plus des sonorités de son ancien groupe (Daddy's Gone To Knoxville, de la country/folk à l'ancienne, redneck à mort). Si vous aimez le Knopfler pop/rock, cet album vous frustrera. Si vous aimez Knopfler en général, et si vous aimez les climats roots, vous devriez, en revanche, adorer The Ragpicker's Dream, si vous ne connaissez pas encore !

Whye Aye Man

Devil Baby

Hill Farmer Blues

A Place Where We Used To Live

Quality Shoe

Fare Thee Well Northumberland

Marbletown

You Don't Know You're Born

Coyote

The Ragpicker's Dream

Daddy's Gone To Knoxville

Old Pigweed

CD bonus : 

Whye Aye Man (live)

Quality Shoe (live)

Sailing To Philadelphia (live)

Brothers In Arms (live)

Whye Aye Man (vidéo)