MK1

Alors que j'avais refait un cycle Dire Straits il y à quelques mois, une question m'a été posée par un visiteur du blog : et les albums solo de Mark Knopfler ? L'un d'entre eux, Sailing To Philadelphia (son deuxième album solo, 2000), avait été abordé sur le blog il y à un moment déjà, et je n'avais pas spécialement l'intention d'en faire d'autres, mais bon, j'ai changé d'avis. Je ne sais pas si c'est le début d'un cycle (mais je pense que d'autres de ses albums seront abordés tôt ou tard ici), et si c'est le cas il sera assez étendu sur la durée et ne sera pas alimenté de jour en jour, mais en tout cas, voici un nouvel album solo de Knopfler sur le blog. Son premier, par ailleurs. Petit rappel : Dire Straits, mis en pause en 1986, reprendra du service en 1991 pour l'album On Every Street, qui sera accompagné d'une tournée mondiale immortalisée en 1992 par le live On The Night (et l'EP live Encores). Puis, c'est fini, Dire Straits se sépare, et il ne faut pas demander à Knopfler si le groupe reviendra un jour, c'est non, niet, nada, nicht, nein, wallou, que dalle, Nevers (58000). En 1995, le Live At The BBC de Dire Straits, archival, sort, en point final. Apparemment, c'était un disque fait pour honorer la fin de contrat du groupe (et de Knopfler) avec Phonogram Records, afin que Knopfler puisse, sur le label Mercury Records, commencer sa carrière solo. L'ironie, c'est que Phonogram, depuis, c'est Mercury...

MK2

Ce premier opus solo de Knopfler, sur lequel Guy Fletcher, claviériste de Dire Straits, joue ou pose des choeurs sur la moitié des titres, est sorti en 1996 et s'appelle Golden Heart. Il est sorti sur le label Vertigo, appartenant à Mercury, et est un album assez long : 70 minutes (14 chansons), Knopfler n'y est pas allé de main morte, et pas mal de ses albums suivants dépassent l'heure de musique, ce n'est en fait même pas son plus long. L'album a été enregistré avec notamment Sonny Landreth, Richard Bennett, Barry Beckett, Guy Fletcher (aucun autre membre de Dire Straits n'est sur l'album), et est coproduit par Knopfler et Chuck Ainlay. Golden Heart a très bien marché un peu partout dans le monde, surtout en Europe, et a été l'écrin de trois singles : Darling Pretty, Cannibals et Rüdiger. Plusieurs chansons sont assez orientées celtique (A Night In Summer Long Ago, Done With Bonaparte) ou country/roots. Je Suis Désolé, au refrain chanté en français (bonne prononciation, au passage, de Knopfler), fait très folk cajun. On peut dire que l'album est varié, bien plus que n'importe lequel des albums de Dire Straits. C'est d'ailleurs amusnt de se dire que malgré que Knopfler soit la voix (et l'auteur/compositeur) de Dire Straits, on ne pense en fait que très peu à son ancien groupe en écoutant ce premier opus solo. L'album suivant de Knopfler, Sailing To Philadelphia, fait en comparaison bien plus penser à Dire Straits, est plus 'rock'.

MK3

Golden Heart est un bon album, mais beaucoup trop long en fait, pour être totalement réussi. Comme quasiment tous les albums atteignant les 70 minutes, ou offrant 14 titres (ici, c'est les deux), on y trouve des morceaux un peu secondaires, comme Don't You Get It ? ou I'm The Fool. Mais face à des morceaux comme Imelda, Cannibals, le morceau-titre ou Je Suis Désolé, on est quand même obligé de reconnaître que cet album est globalement d'une très bonne tenue ; s'il me fallait le noter, il obtiendrait, disons, entre 14 et 15 sur 20. Si vous aimez Mark Knopfler, Golden Heart devrait, selon toute logique, vous plaire. Je l'aime beaucoup, mais sa durée fait qu'il ne sort pas aussi souvent qu'il ne le devrait de son boîtier. Mais pour un début de carrière solo, c'est diablement ecourageant, même si, en 1996, tout le monde le savait déjà : Knopfler n'avait  plus rien à prouver, tout le monde savait déjà qu'il a du talent à revendre. 

Darling Pretty

Imelda

Golden Heart

No Can Do

Vic And Ray

Don't You Get It ?

A Night In Summer Long Ago

Cannibals

I'm The Fool

Je Suis Désolé

Rüdiger

Nobody's Got The Gun

Done With Bonaparte

Are We In Trouble Now