81yk57aLB9LLes gars, je vous assure que, chaque jour qui passe, je fais un gros travail sur moi, avec pour but de devenir un homme meilleur. J'y mets vraiment de la bonne volonté. Mais, sans que cela ne crie gare, j'en reviens toujours à une de mes amours préférées : le cassage de cul d'artistes ou de groupes de merde. C'est ancré en moi. C'est une tradition. Comme l'est la galette des rois lors de l'Épiphanie, comme le sont les crêpes et le cidre lors de la Chandeleur, comme l'est la chasse aux œufs lors du lundi de Pâques ou comme l'est la pédophilie dans le merveilleux monde de l'Église. Je vous jure que, lorsque j'étais môme, je n'étais pas aussi cynique et aussi enclin à déverser du venin sur la musique de merde. J'étais plutôt du genre rieur, du genre à sauter de guérets en guérets tout en sifflotant des comptines. Les charmes de l'Orient et de l'Occident. Moitié bonbon, moitié loukoum. Moitié guitare, moitié sitar. La Bible et le Coran alternatifs, en somme. Mais, et c'est là son plus grand tort, la vie impose que l'on grandisse tous. Personne n'y échappe. Nos traits de caractère s'affirment là où d'autres éclosent.

Alors, le cas (vomitif et laxatif, véritable prodige) de Kyo... À trois reprises, ici-même, j'ai parlé des albums de ce groupe de quiches lorraines périmées en train de pourri au soleil sur un parking de Djerba en plein moins de juillet. Après avoir assassiné L'Équilibre d'une manière originale (du moins, je crois), je m'étais juré de ne plus jamais parler de ce groupe. Mais, vous savez ce que c'est : on a beau être armé des meilleures intentions qui soient, on ne fait, malheureusement, pas toujours ce que l'on veut. On a toujours quelques chaînes qui nous freinent. Je sais que ce n'est pas reluisant et que l'on appelle ça frapper un joueur à terre, mais je vais décrire, une nouvelle fois, le cas Kyo. Ce groupe, mené par cette brélouze blondinette de Benoît Poher est né d'une passion commune de ses quatre membres pour Nirvana, Soundgarden, Radiohead et Pearl Jam. Si vous cherchiez encore les véritables raisons aux décès de Kurt Cobain et Chris Cornell, ne cherchez plus, vous venez de les trouver. Kobain s'étant fait sauter la caisse en 1994, on peut dire que le bonhomme avait de sacrées facultés d'anticipation. Six ans avant, il avait prédit la naissance de Kyo et n'a pas voulu voir ça. C'est trop facile de tout mettre sur le dos de Courtney Love. Merde.

En 2000, année durant laquelle l'Équipe de France plante les ritals en finale de l'Euro grâce au but en or de David Trézéguet (année aussi du bug que l'on attend encore et durant laquelle l'illuminé Paco Rabane a annoncé la fin du monde, des nouvelles de la Créature de Roswell, Paco?), Kyo est jeté dans le grand bain. Un premier album est sorti. Un premier album qui n'intéressera personne ou alors, très peu de monde. Kyo est alors davantage en position de se noyer dans ledit grand bain, qu'en position d'y nager en eaux paisibles. En 2003, année durant laquelle l'Équipe de France remporte la Coupe des Confédération au Stade de France, c'est malheureusement l'explosion, le choc de sa vieille grand-mère en slip en peau de léopard : Kyo explose à la face du pays. Sort Le Chemin, véritable pourriture, lancée sous les feux des projecteurs grâce à sa chanson titre et Dernière Danse. Deux titres qui parviennent à te faire regretter la chute du bloc communiste. Poher et sa bande auraient bien mérité l'aller simple en U.R.S.S. Plus d'un million d'exemplaire écoulés... Un chiffre qui a quelque chose de gerbant quand tu te dis que, à titre d'exemple, le BBH75 d'Higelin a, aujourd'hui, dépassé péniblement le cap des 100 000 exemplaires écoulés.

En 2004, année durant laquelle l'Équipe de France se faisait casser les chicots en quarts de finale de l'Euro au Portugal par le catenaccio grec, Kyo, fort de son succès, renvoie la sauce avec un deuxième album. Un an après, les enculés. Il a fallu qu'ils fassent ça un an après, les enculés. Oui, je sais, j'ai dit deux fois enculés. Et, vous savez quoi, je vais le dire une troisième fois : enculés. 300 lésions, tel était le titre de ce nouvel album. Un titre qui collait comme un gland plein de sperme à son contenu. En effet, la musique proposée laissait bien des lésions (au nombre supérieur à 300) irréversibles. Je vous le confirme, j'en ai fait les frais. À l'heure actuelle, j'ai le testicule gauche (ça porte bonheur, paraît-il) qui s'obstiner à bouffer dans la gamelle du testicule droit qui, lui, ne l'entend pas de cette oreille, vous pensez bien. Et, j'ai les yeux qui déconnent aussi. L'oeil droit penche vers le sud-ouest parce qu'en ce moment, c'est le Tour d'Espagne, là où l'oeil gauche lorgne vers le nord-est, encore dégoûté de l'annulation de l'Oktoberfest.

En 2008, année durant laquelle l'Équipe de France se mangeait un K.O. façon Lennox Lewis en phase de poules de l'Euro par les Oranje, nous apprenons la grande nouvelle, la meilleure depuis l'annonce de la mort d'Hitler : Kyo stoppe son activité. Ouf. La raison invoquée ? Un manque d'inspiration. C'est que ces jeunes parisiens ne manque pas d'humour, dis donc. Donc, Kyo était inspiré jusque là ? Et bien, ma salope, je n'ose imaginer ce que cela aurait été s'ils n'avaient pas été inspirés. Tout compte fait, ils ne sont pas si cons que ça. Ils ont bien fait de stopper. Nous étions donc débarrassées du groupe et, c'était la promesse de lendemains qui chantent. Le monde semblait alors moins dur à affronter, la crise économique semblait être un poids moins important à porter et Raymond voulait se marier avec Estelle, ça avait de la gueule tout ça. Il lui avait fait sa demande à la télé en plus, alors que son équipe venait de se manger quatre buts dans la face. Y a pas à dire, Raymond, c'est un vrai ouf dans sa tête. Un rebelle, un vrai, un dur, un tatoué, comme on dirait à Calcutta. Enfin, non, on ne dit pas ça à Calcutta vu qu'on n'y jacte pas le français, mais on s'en fout.

B9720576924ZArrive 2014, année durant laquelle l'Équipe de France (qualifiée par miracle pour la phase finale) se fait sortir en quarts de finale de la Coupe du Monde par les allemands, décidément, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas, après Séville en 1982 et Guadalajara en 1986, c'était au tour de Rio de Janeiro. Mais, 2014, c'est aussi une terrible annonce : Kyo est de retour, avec un nouvel album de chansons originales. Salauds ! Enculés ! Pignoufs ! Il n'a pas fallu attendre longtemps pour que résonne sur les ondes Le Graal, véritable saloperie électro-rock qui témoignait de la nouvelle orientation musicale prise par le groupe. De quoi vraiment faire trembler les murs du monde, comme le chantait une chanteuse brune qui n'avait pas un aussi beau cul qu'Alizée, mais qui se défendait quand même pas mal. J'arrête de fumer et de boire chaque dimanche, chaque semaine...Ouais, d'accord, c'est bien mignon tout ça Beubeu, mais, la suite, c'est quoi ? La tête dans le cul et le cul dans le brouillard ? Salaud ! Enculé ! Pignouf ! Et d'abord, c'est quoi cette histoire de botox ? Tu t'es pris pour Catherine Deneuve ou quoi ?

Et, en 2017, année durant laquelle l'Équipe de France dispute les qualifications pour la Coupe du Monde en Russie, arrive le cinquième acte (et dernier, pour l'instant) de la pièce Kyo. Le groupe continue son boulot entamé avec l'album précédent. Entendez par là que, Dans La Peau, est encore plus orienté électro-rock que ne l'était L'Équilibre. Pour refourguer son nouvel album le plus possible, Kyo n'a rien trouvé de mieux (dans le cas présent, de pire) que d'envoyer Ton Mec aux radios en guise de single. Une pure dégueulasserie, une immonde chiure de pigeon syphilitique lâchée négligemment sur le capot d'une Chevrolet toute rouillée en train de crever doucement au fond du jardin d'un pavillon de banlieue près de la ligne de chemin de fer. En fait, quand on y regarde de plus près, Kyo, c'est une sorte de révélateur. C'est vraiment le groupe qui sollicite le plus ta résistance à la douleur. Si tu parviens à survivre à une telle avalanche de merde, t'as touché le pompon et tu peux baiser Zahia. Cela fait trois ans maintenant que Kyo se terre dans le silence et rien, pour le moment, ne laisse supposer un retour proche. Tant mieux, que ça reste ainsi.

La Température

Plan A

Ton Mec

Fremen

Prends-Le

Dans Les Cordes

Danse

Plus À Gagner Qu'À Perdre

Plus Que Mes Doutes

Troisième Pas

Prends Les Coups

7 Vies