TS1

Vous connaissez les Sheepdogs ? Parce que moi, jusqu'au 24 juillet dernier, je ne connaissais absolument pas ce groupe. Ce jour-là, je publie un article sur Big Head Todd & The Monsters, leur album Beautiful World de 1997. Un groupe de rock un peu bluesy/americana, très peu connu (c'est rien de le dire). Parmi les commentaires, Leslie me parle, lui, d'un album qu'il s'est chopé récemment, pour que dalle, dans un magasin, un album des Sheepdogs, et j'apprends par la même occasion l'existence de ce groupe canadien (originaire de la province du Saskatchewan). L'album dont Leslie parlait, un très bon album apparemment, c'est leur album éponyme de 2012, produit par Patrick Carney (batteur des Black Keys), leur quatrième album. Je suis intrigué, ce que j'écoute me plaît, mais au final, ce n'est pas cet album-ci que j'aborde, mais leur sixième album, et leur plus récent, parce que c'est cet album-ci que j'ai déniché, en fouillant dans les bacs d'une médiathèque non loin de chez moi. Voici donc Changing Colours, sorti en 2018, le sixième album des Chiens de Berger. C'est, avec l'éponyme de 2012, un des albums ayant le mieux marché pour le groupe : il a été nominé aux Juno Awards (les Grammy canadiens) en 2019 dans la catégorie 'meilleur album rock de l'année', mais n'aura pas la distinction.

TS2

Les Sheepdogs sont un groupe de rock à tendance blues/country/folk, americana, un peu southern rock aussi (ce qui ne manque pas de piquant, vu que le groupe est canadien, et que le southern rock, par définition, c'est du rock un peu poisseux, originaire des Etats du sud de la ligne Mason-Dixon, Georgie, Tennessee, Texas, Alabama, etc...). A écouter l'album (un album qui, en 17 titres - dont les 6 derniers qui forment un medley - dure un tout petit peu moins de 50 minutes, ça va assez vite), il sera difficile, selon les morceaux, de ne pas penser aux Allman Brothers (surtout que le son de guitare, parfois, comme sur Esprit Des Corps, un des élements du medley final, est typiquement allmanien), à Manassas, à Lynyrd Skynyrd, aux Flying Burrito Brothers, aux Byrds, aux Eagles du début de carrière, à Gene Clark. Bref, des groupes et artistes de merde. Mais non, évidemment que je déconne ! On l'aura compris, les références des Sheepdogs sont pour le moins claires, évidentes et glorieuses. Cet album, illustré par trois singles (Nobody, I've Got A Hole Where My Heart Should Be, Saturday Night, autrement dit, les trois premiers morceaux de l'album), s'écoute avec un vrai bonheur, est un petit bijou de production (signée d'un des membres du groupe, le chanteur, guitariste, clarinettiste et claviériste Ewan Currie, qui joue aussi un peu de batterie, percussions et ukulele).

TS3

Changing Colours, cependant, ne révolutionne rien du tout, autant le dire. Le groupe puise dans le terreau americana comme bon nombre d'autres avant eux, et cet album n'est pas plus original qu'un bon vieux Jayhawks (j'avais oublié de les citer plus haut, je rectifie ici), mais c'est du tout bon, que l'on prendre plaisir à écouter de temps en temps. Je ne peux terminer cette chronique sans citer les autres membres du groupe, ils sont cinq en tout ici dans le groupe, et outre Ewan Currie, on a aussi Shamus Currie (son frangin) à l'orgue, piano, mellotron, trombone, guitare, percussions et choeurs ; Ryan Gullen à la basse et choeurs ; Sam Corbett à la batterie, au gong, Glockenspiel, à la mandoline et choeurs ; et Jimmy Bowskill au banjo, à la guitare, mandoline, pedal steel guitar, violon, viole et choeurs. Plus Adam Hindle (percussions, batterie, triangle) en invité. Bref, c'est un beau petit bordel vu le nombre effarant d'instruments crédités à chaque membre, mais au final, ce que l'on entend sur cet album est d'une nettement, d'une clarté telle que l'on ne s'en rend pas compte. C'est un très très bon album de roots rock made in sirop d'érable. 

Nobody

I've Got A Hole Where My Heart Should Be

Saturday Night

Let It Roll

The Big Nowhere

I Ain't Cool

You Got To Be A Man

Cool Down

Kiss The Brass Ring

Cherries Jubilee

I'm Just Waiting For My Time

Medley : 

a) Born A Restless Man

b) The Bailieboro Turnaround

c) Up In Canada

d) H.M.S. Buffalo

e) Esprit Des Corps

f) Run Baby Run