SFA4

Encore un peu de Super Furry Animals, vous n'allez pas me laisser ça, il en reste juste pour un album. Bon, l'autre jour j'ai parlé, pour la première fois sur Rock Fever, de ce groupe originaire du Pays de Galles (une contrée qui, tout de même, nous a refilé notamment John Cale, Man, Young Marble Giants et les Manic Street Preachers, ce n'est vraiment pas rien), souvent assimilé à la vague britpop parce que crée en plein dedans (1993, ils sont toujours actifs même si rien depuis 11 ans en terme d'albums studio), mais qui, en fait, n'en font pas vraiment partie. Fuzzy Logic, leur premier album, était un vrai délire à la fois glam, alternatif et psychédélique, bien sauvage et réjouissant, très amusant et vraiment barge. Après ce coup d'éclat, le groupe va, en 1997, enregistrer et sortir son deuxième album, qui offre 14 titres pour un total de 47 minutes. On se réjouira qu'il n'y ait aucun morceau caché en bout de piste, c'est si rare. L'album s'appelle Radiator, sera un beau succès (classé 8ème en Angleterre) et est sorti sous une pochette amusante qui irait plus pour un groupe de techno : un super petit animal à fourrure qui marche tranquillou dans la rue, gobelet de soda en main, passant devant une vitrine le reflétant d'une manière étonnante : il est devenu, dans le reflet, un petit démon, même son gobelet a changé. On dirait une capture d'écran d'un dessin animé. 

SFA5

Radiator est un disque qualifié par Gruff Rhys (chanteur, leader du groupe) de plus intéressant que le précédent opus, beaucoup plus aventureux aussi. Comme on le voit sur l'illustration ci-dessus, bien que court, l'album est sorti en double vinyle (en réédition récente, vraisemblablement ; une réédition CD de 2005, l'album a été réédité avec plein de bonus-tracks sur un second disque, comme ce fut le cas pour le précédent opus). Il suffit de lire les titres des morceaux (qui font d'un peu plus de 6 minutes pour le plus long, qui est par ailleurs le dernier de l'album, à...38 secondes pour le plus court, le très bien nommé Short Painkiller) pour se douter que Radiator est un beau petit bordel, qui entremêle alternatif et psychédélique, avec expérimentations sonores diverses, à l'envi. Pour être totalement honnête, je ne sais pas comment font les Super Furry Animals pour sonner aussi géniaux, aussi inventifs, aussi passionnants, alors que si on y réfléchit bien, Radiator est certes original, mais il y à bien plus inventif et expérimental aussi. C'est juste qu'ils sonnent tellement fous, tellement dingues, que ç'en est totalement réjouissant, et il m'est totalement impossible de dire quels sont les meilleurs morceaux ici (même si Demons, Play It Cool et Mountain People m'ont bien plu). 

SFA6

L'album, comme le précédent, qui est aussi réussi que lui (les deux albums sont vraiment du même niveau), est un ensemble à écouter d'une traite, dans l'ordre, on piochera rarement un titre ou deux (surtout que pas mal d'entre eux sont courts, cinq titres font même moins de 3 minutes, et sur ces cinq titres, quatre font même moins de 2 minutes). Je ne sais pas lequel des deux albums est mon préféré, j'avoue avoir un peu plus souvent écouté le premier que Radiator, mais parce que je l'ai depuis plus longtemps, c'est juste pour ça, j'ai du retard à rattraper. Quoi qu'il en soit, même si ce n'est pas vraiment de la britpop, Radiator est sans aucun doute un des meilleurs albums parmi ceux que je propose dans ce long cycle qui approche de sa fin. Un excellent album bien barré que je conseille à ceux qui ne connaissent pas encore !

FACE A

Furryvision 

The Placid Casual

The International Language Of Screaming

Demons

FACE B

Short Painkiller

She's Got Spies

Play It Cool

Hermann 's Pauline

FACE C

Chupacabras

Torra Fy Ngwallt Yn Hir

Bass Tuned To D.E.A.D.

FACE D

Down In A Different River

Download

Mountain People