Oubliez vos préjugés sur Yoko Ono, et écoutez cette pure merveille de 1973...