PG7

On poursuit le petit cycle consacré aux albums les plus récents de Peter Gabriel. Aux albums un peu à part que l'ex-Genesis, toujours là où on ne l'attend pas, a sorti entre 2010 et 2013. Bon, l'autre jour, j'ai abordé Scratch My Back, album de 2010 sur lequel Gabriel avait repris, en mode symphonique, des chansons d'autres artistes. Neil Young, David Bowie, Arcade Fire, Elbow, Radiohead, Randy Newman...Un album touchant, totalement réussi, pas forcément super facile d'accès (si vous n'aimez pas les arrangements orchestraux, car il n'y à strictement aucun instrument rock ici, vous aurez peut-être du mal à entrer dedans). Gabriel envisagera immédiatement de faire un disque inversé : demander à ceux qu'il a repris de reprendre, à leur tour, ses chansons à lui. Trois déclineront l'offre (pourquoi, je ne sais pas), trois seront alors engagés en remplacement, les autres ont répondu présents. Entre 2009 et 2013, ils feront, dans leur coin, ces reprises, qui finiront en 2013 sur l'album And I'll Scratch Yours que j'aborderai dans quelques jours (et ça sera le dernier album de Gabriel, même si c'est un album un peu particulier, abordé sur le blog, en nouvelle chronique). Entre temps, en 2010 (et l'album sortira en 2011), Gabriel s'essaiera à un autre exercice de style : refaire certaines de ses chansons à la sauce symphonique. Plus une chanson inédite (avec le même arrangement orchestral). L'album s'appelle New Blood.

PG9

La pochette est aussi biologique que pour le précédent (et les deux suivants), ce qui en rajoute dans le fait que ces quatre albums sont assez indissociables. Long de 77 minutes (c'est son album studio le plus long), pour 14 titres, New Blood (la chronique sera peu étendue, au passage, j'en suis désolé, mais il n'y à pas grand chose à en dire, en fait) est donc un album sur lequel Gabriel s'est amusé à reprendre ses propres chansons. On a un peu de tout, de (presque) tous ses albums studio (le deuxième album, de 1978, n'est pas représenté). Solsbury Hill du premier, Intruder du troisième,The Rhythm Of The Heat, San Jacinto, Wallflower du quatrième, In Your Eyes, Red Rain, Mercy Street, Don't Give Up (avec Ane Brun) de So, Digging In The Dirt de l'album Us, Downside Up (avec sa fille Melanie Gabriel) et The Nest That Sailed The Sky de l'album OVO, Darkness de l'album Up. Et un morceau inédit, A Quiet Moment. Lequel est tout simplement du silence pendant presque 5 minutes. L'album est très cohérent, très réussi (même remarque que pour Scratch My Back plus haut : si vous n'aimez pas ce genre d'arrangements, ça pourra être difficile d'entrer dans l'album), on prend plaisir à écouter ces versions réarrangées, vraiment différentes parfois (Intruder devient encore plus angoissant, la batterie tabassante et la guitare tronçonneuse sont remplacées par des cordes assez creepy, vraiment excellent), mais je préfère les versions originales, tout de même. Un exercice de style intéressant pour un album, au final, un peu secondaire tout de même. Mais très loin d'être raté !

The Rhythm Of The Heat

Downside Up

San Jacinto

Intruder

Wallflower

In Your Eyes

Mercy Street

Red Rain

Darkness

Don't Give Up

Digging In The Dirt

The Nest That Sailed The Sky

A Quiet Moment

Solsbury Hill