tout-le-bonheur-du-monde-5054196993528_0

Oyé, oyé, oyé, je vous fais une petite annonce : avec cette chronique, ça va chier. Et pas des briques. Enfin si, ça va chier des briques à cause du contenu musical de cette galette. Mais, surtout, ça va chier de la bulle verte tachetée. Okay, Kids United... par où commencer ? D'abord, c'est quoi ce bordel ? L'UNICEF est-elle une telle enculée ? Non parce que là, on parle d'un truc qui, normalement, n'a pas d'autres vocations que de venir en aide aux enfants du monde qui sont en galère... Ben quoi, va-t-on me dire, en étant à la création des Kids United, elle accomplit sa mission non ? Ouais, mais moi, y a un truc qui me gêne, c'est que pour mener son action humanitaire, l'UNICEF ne trouve rien de mieux que d'exploiter des gosses. Vous allez me dire que, malheureusement, l'exploitation des gosses, ça existe depuis des plombes, c'est vrai et je trouve la pratique évidemment gerbante, mais le fait que ça vienne d'une organisation dont le cheval de bataille est d'offrir une vie meilleure aux enfants dans la merde, je trouve ça encore plus gerbant. Carton cramoisi, direct. Si je tenais un de ces mecs, je le pendrai volontiers au-dessus d'un enclos de crocodiles affamés depuis quinze jours pour qu'il se fassent bouffer le cul. Ou alors, je me charge moi-même de la sanction : je propose la lacération avec application de white-spirit sur les plaies, vous en pensez quoi ?

Carton cramoisi pour l'UNICEF, mais attendez, y en a d'autres qui vont manger leur race de pute. Ben tiens, les producteurs. Non mais, sérieusement, c'est qui ces enculés qui injectent du pognon dans un projet aussi nauséabond ? En claquant du blé là-dedans, les mecs ne sont rien d'autres que des complices. Là, même si la question n'a pas à être posée, je me demande ce qui est le pire. Être instigateur ou être complice ? Pour les producteurs, quels châtiments ? Une petite perforation anale avec un tisonnier dont la pointe serait rouge vif, ça vous branche ? Moi, je trouve que c'est encore trop peu.

Et puis, il y a eux... eux là... ces enfoirés. Mais de qui tu parles, bordel de nouille ? Ben des parents, évidemment. Alors là, deux solutions : soit ils sont cons à bouffer des bites par paquet de douze, ils ne voient que dalle et ils laissent leur gosse se jeter dans la fosse aux lions. Ou plutôt dans la fosse à purin. Manquer de lucidité à un pareil point n'est déjà pas excusable. Ou alors, ils sont parfaitement conscients du truc et laissent sciemment leurs mômes s'engouffrer dans ce tas de merde. Mais bon, dans cet esprit qu'est le mien (jugez-le comme il vous plaira) je me dis simplement que ces trous du cul ne reculent devant rien pour avoir des biftons sans avoir à se crever le derche au bureau. Oh, ce ne serait pas la première fois que des parents laissent exploiter leurs mômes et les exploitent au passage. Vous vous rappelez de Jordy ? Ce petit gamin qui (a chanté de la merde, mais là n'est pas la question) a amassé des millions, mais qui s'est complètement fait enfler par son vieux. Les parents des Kids avaient (et ont toujours, vu que ce groupe à la noix de ce que vous voulez existe encore) leur maître spirituel.

Okay. Là, j'ai braillé comme un putois en rut et qui n'a pas tiré sa crampe (je le plains, moi, si je me lance dans pareille période d'abstinence, j'ai les couilles qui explosent) depuis deux piges, mais ça s'imposait. L'entité Kids United, pour tout ce qu'il y a derrière, je lui chie dessus. Mais, j'attends les jours de chiasse féroce pour ça. La merde est plus difficile à nettoyer. Maintenant, je vais au causer un peu de ce qu'il y a sur ce disque. Vous le savez aussi bien que moi, les mecs qui chapeautent la confections des albums du groupe ne se contentent que de reprises. Ils n'écrivent pas et ne composent pas une broque. Ce qui veut donc dire que les treize chansons alignées sont autant de reprises. Le tout regorge de choix douteux. Tiens, à commencer par L'Oiseau Et L'Enfant. Je ne vous apprendrai rien en vous disant que l'originale, récompensée par le Grand Prix de l'Eurovision (comme quoi, ce concours n'était déjà pas (plus?) crédible en 1977) est une vraie merde, doublée d'une scie des feux de Dieu. Mais dont on prend bien soin d'entretenir le souvenir, que ce soit sur des compilations, à la radio ou dans des émissions de karaoké. Bises à toi Nagui Lux si tu me lis. Et, au passage, ta femme est moche et j'aime pas son sourire. Elle a le genre « je souris parce que je me suis mangé une teub de noir sans vaseline. Ce que ça vaut la reprise de la chanson de Myriam ? Non, vous ne voulez pas savoir ? Si ? C'est à chier des briques en formes d'étoiles. Rien que ça. Ensuite, ça reprend Laissez-Nous Chanter de Gold. Chanson qui, dans sa version originale est une parfaite démonstration de ce que peut-être le pire de la pop-rock à la française. Laiiiiissez-nous chanteeeeer. Ouais, surtout, fermez vos gueules, s'il vous plaît. Allez vous faire cuir le cul sur un chalumeau. Ensuite, on a Qui A Le Droit. Non, je ne dirai pas de qui elle est, j'ai pas envie d'écrire le nom, fais chier. Sa vieille mère en peau de couilles de zèbres. Bon là, y a deux trucs qui me dérangent avec cette reprise et ça va bien au-delà du fait que je n'aime pas la chanson originale. Ce qui me fout les poils, c'est que cette chanson s'insurge contre tous les sévices imposés aux enfants, mais, elle est l'oeuvre d'un mec engagé, surtout pour son porte-feuilles, et qui ne voit absolument rien à redire à la politique expansionniste d'Israël. Et les Kids United, c'est quoi déjà ? Ah oui, un groupe monté de toutes pièces par une organisation oeuvrant pour améliorer les conditions de vie des enfants défavorisés. Il n'y a pas contradictions dans les termes, par hasard ? Sur Ma Route de Black M et chantée en duo avec ce dernier ? Non, je ne vais même pas m'attarder là-dessus. Cela dit, juste une question ? Pourquoi il relève toujours son putain de sourcil gauche sur ses photos, ce mongole ? Le mec il croit qu'il est trop classe ? On dirait juste un gros teubé qui vient d'apprendre que un plus un est égal à deux ou que l'eau mouille, que la glace réfrigère ou que le feu brûle. Michael Jackson se fait également bien souiller la tronche à titre posthume (comme s'il avait besoin de ça). Et pour cause, Heal The World est reprise. Bon, je n'aime pas spécialement la version originale, laquelle est bien dans la veine « ouaiiiiis les amiiiiis, tenons-nous tous par le ziguigui et sauvons la planète », mais bon, elle ne méritait pas ça. Si, sur ce disque, en terme de mauvais goût absolu, rien n'égale la reprise de Qui A Le Droit, il faut quand même dire, qu'en la matière, ils y sont allés roupettes à bloc, et pour cause, a été reprise une des pires scies françaises des vingt dernières années : J'Ai Demandé À La Lune. Ça, c'est comme L'Oiseau Et L'Enfant, on en bouffe à pleine pelletées à longueur d'années, on a donc pas besoin de se voir (ou plutôt sentir) une souffrance rectale supplémentaire. Et attendez, ce n'est pas fini, j'en connais un paquet qui vont taper une crise, justifiée. Est ici reprise Le Pouvoir Des Fleurs de Laurent Voulzy. Okay..., je pourrai vous ressortir du tiroir l'image éculée de la division de Panzer dans une fabrique de porcelaine, mais non, là, on peut clairement parler du duo de choc, de l'équipe de feu que constitue la sodomie et la gravier. Allez, on peut même rajouter le sable et l'eau de mer, pour les irritations...

… Vous pensiez que c'était fini ? Mais, vous rêvez ? Là les mecs, je suis grave chaud comme une braise sous une merguez. Je vais poursuivre mon boulot de démolition. Vous avez vu le titre de l'album ? Ce qui veut donc dire qu'est aussi reprise la chanson de Sinsémilia. Pour parler de ça et pour conduire, je l'espère, à la marrade totale, je vais poser le clip en bas et je vais le décortiquer à ma façon. Ça va être dégueu, cynique, vulgaire, mais j'en ai rien à foutre.

Tiens, si on parlait un peu des gosses pour commencer ? Promis, je ne serai pas trop vache.

On a d'abord Milusi. Déjà, bordel de cul, c'est quoi ce prénom ? Ça vient d'où ? Mais, c'est qui ces parents qui donnent des prénoms pareils ? Elle fout quoi l'assistance sociale ? Putain, un prénom pareil, tu peux être sûr que la môme, elle est bonne pour la thérapie ou pour le séjour en établissement psychiatrique. Elle est aujourd'hui âgée de 20 ans et elle est quand même bien fraîche, la petite. Calme-toi Big Ben, calme-toi. Big Ben ? C'est le nom que j'ai donné à ma bite, yakoi ? Sans être anglais, je suis fier des attributs royaux. Hahahaha... Quoi, c'était pas drôle ? M'en fous. Z'auriez préféré quoi ? Que je vous refasse le coup du « et puis on reprendra en main, quoi donc, l'habitat urbain » ? Ça n'aurait eu aucun rapport, c'est vrai, mais cela aurait été drôle.

Place à Ezra maintenant. Bon, elle, c'est pareil... C'est quoi ce putain de prénom ? Ça vient d'où ? S'il vous plaît, ne me sortez pas que ça vient de loin, j'ai pas envie qu'on me la fasse celle-là, pas aujourd'hui en tout cas. Ezra... ça fait bien petit nom de caniche de Mémé Gertrude qui s'emmerde dans son appartement et qui donne à son chien des croquettes spéciales pour les chiens sensibles de l'estomac parce qu'elle en a marre de nettoyer quand il chie partout. Accessoirement, Ezra, c'est aussi la star (ouais, je vous jure, croix de bois, croix de fer) de la petite bande. Elle est jolie, elle a une belle voix. L'enfant rentable par excellence, en clair. Emporté par ma créativité débordante, je me laisse aller à imaginer une petite conversation entre Ezra et sa maman :

« Allez Ezra, tu vas intégrer les Kids United, et vite ! »

« Mais maman...»

« Tu te dépêches Ezra ! »

« Mais maman... »

« Je ne veux rien entendre ! Sinon, je décapite ta poupée Dora L'Exploratrice et ensuite je lui fais faire un second trou de balle par le chien ! »

Voilà voilà, toussa toussa quoi...

Nous avons Gloria qui est aussi, me semble-t-il (en vrai, je m'en bats les reins complet), la plus jeune du groupe. Bon, sérieux, on rigole, mais cette gamine, elle a pas une tronche de perchée ? T'as limite l'impression qu'elle est droguée.  Putain, je suis sûr que sa mère fait pousser du champignon hallucinogène dans le garage de la maison. Quant au prénom, c'est plus glorieux. Gloria/glorieux...hahahaha, mais putain, qu'est-ce qu'on se marre aujourd'hui. Bon blague à part, Gloria... Ça fait penser à Gloria Gaynor, ça craint, mais ça fait aussi penser à Gloria de Claude Nougaro et là, c'est la classe totale.

Place aux petits mecs maintenant. On a Gabriel. Lui, c'est l'indispensable enfant de couleur. Ce que l'on appelle avec classe l'atout séduction. Mais dîtes-moi (je précise que je ne suis absolument pas un raciste, au cas où certains viendraient à le penser), le fait de caser un enfant de couleur dans le groupe, c'est pour quoi ? C'est pour éviter d'avoir les associations sur le derche ou pour bien être raccord avec la politique communautariste qui sévit partout dans notre pays ? J'ai bien mon idée, mais, si je l'exprime, on va encore me dire que je vois le mal partout. Alors, merde.

J'ai gardé le « meilleur pour la fin » : Esteban. Bon, lui... qu'est-ce que je vais pouvoir en dire ? Sérieux, ce mec, rien que sur sa tronche, ça se voit, il a tout du mec premier de la classe qui surveille les autres pendant le cours et qui va rapporter ensuite au professeur à la fin du dudit cours. C'est aussi celui qui, comme on dit, passe souvent sous le bureau. C'est laid, je sais, mais quand j'étais encore à l'école, j'en ai connu des mecs comme ça, et ils avaient tous une tronche comme celle-là. Mais, ce petit Esteban, c'est aussi la victime. Ce petit gars, tu l'imagines facilement se ramasser des cailloux par la tronche pendant la récré. Si tu l'envoies en colonie de vacances, c'est le mec qui va se faire foutre des pierres dans son sac ou se faire ligoter avec ses chaussettes.

 

Bon le clip. Déjà, c'est quoi ces chorégraphies à la con ? Ils se sont crus dans un aéroport ou quoi. Ils cherchent à faire quoi exactement ? À diriger les avions ? À faire coucou aux martiens ? Ou à faire venir les soucoupes volantes ? Rien qu'avec ça, on atteint des sommets de ridicule. Heureusement qu'il ne tue pas hein ? Et puis, vous avez pas remarqué ? La petite Gloria, elle est jamais dans le bon ton. Y a-t-il une infime chance pour qu'elle ait sniffé le sable avant le tournage du clip ?

Ensuite... la gonzesse qui vient chanter avec les mômes, c'est qui ? Elle vient foutre quoi en fait ? Ah ouais,je sais, elle a vu des mômes chanter et elle s'est dit « allez, m'en bats les couilles, je vais venir poser mon flow pépouze ». Et puis, c'est quoi cette tenue ? Vous trouvez pas que ça fait pute du village qui s'est faite tambouriner par tous les mecs et qui a donné naissance à tous les mômes derrières ? Ouais, je sais, c'est ordurier, mais qu'est-ce que je m'amuse. J'espère que vous aussi. Au passage, elle s'appelle Inaya, mais on s'en fout en fait, non ?

Il se situe où le clip déjà ? Ah oui, au Maroc. En quelle saison ? Minimum au printemps, maximum en été. Alors, pourquoi ils sont habillés comme ça ? Et l'écharpe que la gamine a autour du cou, elle lui sert à quoi ? À se torcher le cul ?

Mort de rire... Gabriel donne un cours pour apprendre aux enfants à écrire. Bon, déjà le tableau il est quasi illisible. Faudrait peut-être savoir écrire comme il faut avant d'enseigner l'écriture aux autres, non ? Je dis ça, je dis rien. Vous avez vu comment les gamins ils sont passionnés par le cours ? Ils en ont strictement rien à branler. Surtout celui qui interpelle la fille assise sur la table et levant le bras vers elle, l'air de lui dire « hé toi la meuf, viens me sucer ». Le passage en question à la 36ème seconde. Qu'est-ce que c'est pas classe tout ça... Mais, j'assume.

Et quoi d'autre ? Ah ouais, les gosses, ils sont bien fringués et tout alors que les petits du bled, ils ont juste des vieilles frusques à se foutre sur le paletot. C'est quoi ? Un clip humanitaire ou une pub pour Zalando ? Faut faire des choix à un moment donné, non ?

Et le top du top (le top du top du mauvais goût, évidemment) c'est lorsque le petit Gabriel chante « comme tout ce qu'on a à vous offrir » et que, juste le plan d'après, les mecs, ils ne trouvent rien de mieux à faire que de faire un gros plan sur un livre... Les gamins ils crèvent de faim, mais on leur offre des livres... Tu veux qu'ils en foutent quoi du livre ? Qu'ils le bouffent ? À part se rouler un gros pétard du futur, je ne vois pas ce qu'ils vont pouvoir en faire. Donc, on encourage la consommation de drogues, hein ? Okay, je reviens dans cinq minutes, je vais me faire un petit rail et qu'on ne vienne pas m'emmerder, j'ai besoin de concentration.

PS : La maison Rss, menée par son chef charismatique nommé Max, est heureuse de vous avoir offert ce chef-d'oeuvre de délicatesse et de bienséance. J'espère qu'il vous aura plu. Parce que, sans déconner, ça a été du boulot d'écrire tout ça.

Tout Le Bonheur Du Monde

L'Oiseau Et L'Enfant

Destin

Laissez-Nous Chanter

Qui A Le Droit

Sur Ma Route

Si

Le Pouvoir Des Fleurs

Heal The World

J'Ai Demandé À La Lune

La Camisa Negra

Ensemble