HFT40

On approche de la fin du cycle, pensez à ne pas oublier vos bagages...Mais cette fin de voyage, fin provisoire car même s'il n'a rien fait, en studio, depuis 2014, il est clair, je pense, qu'HFT ne s'arrêtera pas là, cette fin est des plus enthousiasmantes. On l'a vu hier, en 2005, HFT a sorti un album très imprégné de variété (il y à même un duo avec, grrrr, Cali dessus), Scandale Mélancolique, qui sera nommé aux Victoires en 2006 (mais ne remportera pas la statuette). En 2007, il fait un disque en duo avec le guitariste de blues-rock Paul Personne, Amicalement Blues, que je n'ai pas réabordé, album vraiment réussi, même si ça fait longtemps que je ne l'ai pas écouté. J'aurais peut-être de mauvaises surprises en le réécoutant, ou peut-être que non, va savoir, mais comme il n'est pas dans mon intention de le réécouter pour le moment... Thiéfaine sort aussi un live de la tournée de son album de 2005. Puis il rentre chez lui, il prépare peut-être son successeur, qui sortira en 2011 sous une pochette sobre, il pose en noir & blanc, torse-nu, sur fond noir. Coïncidence, à peu près en même temps, mais un peu après tout de même (en fait, un mois jour pour jour après, soit le 28 mars), Johnny sortira son album Jamais Seul, dont la pochette est terriblement similaire. On ne pourra donc pas accuser HFT d'avoir copié, vu que son album est sorti un mois plus tôt ! Album qui s'appelle Suppléments De Mensonge, et que j'aborde ici pour la première fois. Koamae l'avait abordé ici le jour même de sa sortie (sa chronique est en bas), mais je n'avais pas rajouté ma chronique à la sienne. 

HFT41

Cet album de 2011, sur lequel ont collaboré JP Nataf et Arman Méliès, a été produit par les Valentins : Edith Fambuena et Jean-Louis Piérot. C'est eux qui étaient, déjà, derrière l'essentiel du Fantaisie Militaire de Bashung en 1998. Fambuena a aussi bossé avc Daho, Miossec, Higelin, Jane Birkin, Françoise Hardy, Brigitte Fontaine, Zazie, Tété, La Grande Sophie, Stephan Eicher, Marianne Faithfull, et elle a bossé sur le disque posthume de Bashung, En Amont. On la retrouve souvent sur les meilleurs coups (enfin, pas que : Amandine Bourgeois, Zazie...), et je ne vais pas dire que voir son nom sur une pochette d'album dans les crédits, en tant que productrice et/ou de musicienne, c'est bon signe, mais franchement, la plupart du temps, oui. Et c'est clairement le cas ici, Suppléments De Mensonge étant, du long de son heure de musique (pour 12 titres ; une édition collector en rajoute trois, ce qui fait environ 13 minutes de plus), un des sommets de la carrière du Jurassien. On sent, je ne sais pas, une sorte de maturité, comme si HFT avait, depuis son diptyque de 1996/98 (qui était mémorable), considérablement avancé. Entre ce diptyque et l'album de 2011, il a sorti deux albums, pas mauvais mais soit trop à part (en 2001), soit trop passe-partout (en 2005). Là, il nous offre du grand art, vraiment son meilleur depuis Le Bonheur De La Tentation (1998), voire même depuis Alambic/Sortie-Sud (1984), voire même, qui sait, son meilleur tout court. Le public ne s'y trompera pas : HFT a obtenu sa première Victoire de la Musique, en 2012, pour ce disque, catégorie 'album de chansons'. La consécration médiatique, enfin, 2011 est l'année thiéfainienne. 

HFT42

Disque de platine, conçu en partie avec les cendres d'un album imaginé en 2008 et inachevé (Itinéraire D'Un Naufragé, qu'il se serait appelé, d'après les notes de pochette), Suppléments De Mensonge est très abordable pour le grand public tout en étant éminemment thiéfainien en diable (on trouvera dans le livret un glossaire pour les expressions ou références les plus difficiles : on apprendra que le mot 'orchidoclaste' du titre Ta Vamp Orchidoclaste signifie 'casse-couilles', que 'orchis' en grec, signifie 'couilles', et que donc, l'orchidée tient son nom d'une bien curieuse façon), le Jurassien rendant ici hommage notamment au peintre américain Edward Hopper (Compartiment C Voiture 293 Edward Hopper 1938). Il place souvent, dans le livret, avant les paroles de ses chansons, une citation, en français ou en anglais, et même une en latin, traduites dans le glossaire, un peu comme un écrivain mettrait une citation en exergue d'un de ses romans. On a l'impression d'une oeuvre littéraire, ici, bien plus que d'habitude, d'une oeuvre plus structurée encore que d'ordinaire. Les morceaux peuvent être longs (Les Filles Du Sud dure 10 minutes, Les Ombres Du Soir en fait 9, d'autres titres dépassent les 5 minutes, comme Petit Matin, 4h10, Heure D'Eté), tous sont exemplaires, comme La Ruelle Des Morts (le 'tube' de l'album, que Thiéfaine chantera aux Victoires en 2012), Infinitives Voiles, Fièvre Résurrectionnelle, Garbo XW Machine... Un seul mot à dire en conclusion : admirable. 

Ancienne chronique (contemporaine de la sortie de l'album) signée Koamae

Aah, enfin, après trois longs mois d'attente, le nouvel album de Thiéfaine est bel et bien arrivé ! Suppléments De Mensonge est donc son quinzième album, sorti tout juste aujourd'hui. Contenant 12 titres pour 56 minutes, l'album est principalement acoustique. En fait, à part les plus rock Garbo XW Machine et Lobotomie Sporting Club, l'album est franchement calme et doux pour du Thiéfaine, lequel s'offre ainsi un monde musical qu'il n'avait jamais exploré jusque-là, malgré que le précédent disque fut très orienté variété française. Alors, tout ce barratin, de musique acoustique, posée, etc, ça peut faire peur. Et je vous comprend... Mais est-ce que ce disque est mauvais ? Bon dieu, non ! Il s'agit au contraire de l'un des plus beaux albums de HFT. Alors, c'est sûr, on atteint pas le sommet d'un Défloration 13, mais il ne faut pas comparer l'incomparable... Sans doute reprochera-t-on à Thiéfaine de se faire vieux, et de ne plus donner la même chose qu'avant, comme on l'avait reproché à Higelin l'année dernière. Et pourtant, Suppléments De Mensonge aligne les merveilles comme Barney Gumble aligne les chopes de bière.

Déjà, le premier single, et également première chanson de l'album, La Ruelle Des Morts, promettait un chef d'oeuvre. Superbe chanson nostalgique et orientée sur le passé, l'enfance des années 50. Arrangements magnifiques, compo de grande qualité. Et comme on pouvait s'en douter, il s'agit de l'un des meilleurs titres du disque. Mais il ne faudrait pas sous-estimer le déroutant Fièvre Résurrectionnelle, assez original pour du HFT, niveau musical, avec son ukulélé, mais pourtant excellente également. Parlons des autres sommets, nous avons Petit Matin 4h10 Heure D'Eté, merveilleuse chanson de presque 6 minutes, une montée en puissance sublime. Infinitives Voiles, Ta Vamp Orchidoclaste et Les Filles Du Sud se définissent par les même adjectifs que précédemment... On ne pourrait pas ne pas aborder Les Ombres Du Soir, un morceau de pas moins de 9 minutes ! Bien que trop long (ouais, faut pas déconner, six minutes auraient suffi), je le vois bien en ouverture des concerts, un grand morceau encore une fois, du niveau de l'album. En fait, il n'y a que Quebec November Hotel que je trouve anodine, heureusement elle n'est pas trop longue, donc rien de grave... Quant à Garbo XW Machine, vous ne trouvez pas que l'intro ressemble énormément à Dernière Station Sur L'Autoroute ? Volontaire ?

Cet album d'apparence calme et facile d'accès est en fait un disque puissant, qui se retient facilement, mais qui demeure indéniablement une grande réussite. Pas un des meilleurs de HFT, mais quand même une oeuvre merveilleuse, qui fait déjà se lécher les lèvres à l'idée d'un concert, et du prochain album. Thiéfaine n'a pas perdu de son talent, et cette incartade pop/folk le prouve. Bref, si vous aimez la bonne variété française, relax quoiqu'un peu torturée, ainsi que les textes poétiques et beaux à en pleurer (La Ruelle Des Morts) ce disque vous tend les bras !

La Ruelle Des Morts

Fièvre Résurrectionnelle

Trois Poèmes Pour Annabel Lee

Garbo XW Machine

Petit Matin 4h10 Heure D'Ete

Compartiment C Voiture 293

Infinitives Voiles

Ta Vamp Orchidoclaste

Lobotomie Sporting Club

Les Ombres Du Soir

Quebec November Hotel

Les Filles Du Sud