HFT34

Autrefois, j'aimais bien cet album. Mais ça, c'était avant, comme le disait une fameuse pub pour un opticien. Bref, voici venu le temps, alors que le cycle s'approche dangereusement de sa fin (encore, après cet article, trois albums à aborder et puis bastapute, c'est fini), d'entrer dans les années 2000 pour Hubert-Félix Thiéfaine. Le natif de Dole (39) a marqué un grand coup en 1996 et 1998 avec deux albums enregistrés ensemble, en 1996 (et sortis, donc, avec un écart de deux ans, bravo), La Tentation Du Bonheur et Le Bonheur De La Tentation. Vous avez lu les deux précédentes chroniques ? (bravo, mais y 'avait rien à gagner) Alors vous savez que ces deux disques, l'un très réussi et l'autre purement génial, sont complémentaires, de leurs titres et pochettes (couleurs inversées) à leur contenu musical. Les fans, après cette double salve (immortalisée par un double live génial sorti en 1999, A Bercy ; HFT y a rempli le Palais Omnisports, désormais Accor-Hôtel Arena, sans aucune promo TV, ce qui en dit long, et fit venir Machin pour l'occasion, le temps d'un ou deux morceaux), attendront avec impatience l'album suivant. Qui, treizième album studio (et, en comptant les lives, qui commencent ça être nombreux et il y en aura d'autres, son dix-huitième album), sortira en 2001 et porte le titre de Défloration 13. On comprend donc son titre. 

HFT35

Long de quelques 57 minutes (son plus long depuis 1993), Défloration 13 a été enregistré avec un nouveau producteur, Franck Pilant (guitares et claviers aussi). Ce mec, qui a bossé avec Maïdi Roth (qui est aux choeurs ici), n'est pas vraiment ce qu'on peut trouver de plus rock en France, mais l'album est, dans l'ensemble, malgré tout, assez chargé niveau sonorités rock. C'est aussi un disque très sombre, vraiment très sombre, une sorte de Fantaisie Militaire version HFT. Mais en nettement, mais alors nettement moins convaincant. En fait, c'est tellement alambiqué, parfois, tellement complexe à l'extrême, que pour le coup, ça en devient assez chiant, surtout que pas mal des morceaux ont des durée plutôt respectables, genre plus de 5 minutes (Les Fastes De La Solitude en dure 7). OK, on a, il est vrai, quelques morceaux de choix ici, comme Une Ambulance Pour Elmo Lewis, Quand La Banlieue Descendra Sur La Ville (ce morceau, qui place un extrait d'un monologue d'Antonin Artaud, est incontestablement le sommet de l'album) ou Parano Safari En Ego-Trip Transit Ou Comment Plumer Son Ange Gardien (quel titre de chanson à la con, bien thiéfainien !), mais à côté de ça...

HFT36

...à côté de ça, disais-je avant d'être connement interrompu par une photo rouge et le changement de paragraphe, à côté de ça, on trouve Joli Mai Mois De Marie, que je n'encaisse pas plus qu'un banquier le ferait avec un chèque sans provision, ou bien Also Sprach Winnie L'Ourson et Le Touquet Juillet 1925. Camélia : Huile Sur Toile ne me plaît pas elle non plus. Clairement, cet album, qui ne marchera pas à sa sortie (même si HFT avait été un chanteur à tubes, Défloration 13 est tellement abscons, tellement sombre que le succès n'aurait vraiment pas été assuré), et qui est très estimé chez les fans du chanteur, ne me plaît pas, même si, autrefois, c'était le cas. Mais je m'en suis totalement lassé, hormis donc trois chansons, qui ne sont cependant pas des chansons que je réécoute souvent. Quant au disque lui-même, il prend la poussière sur l'étagère, et c'est pas près de s'arrêter... L'album suivant sera plus accessible, la suite demain !

Ancienne chronique de Koamae

Attention, immense album en perspective. Défloration 13, sorti en 2001, est le... 13ème album (c'est bien, vous avez trouvé !) de Hubert-Félix Thiéfaine. C'est actuellement son avant-dernier, mais dans quelques jours, ce sera devenu son ante-pénultième album. On peut clairement affirmer qu'il s'agit du dernier sommet total de l'artiste, et qu'il s'inscrit en compétition directe pour le meilleur album du chanteur, aux côtés de Alambic/Sortie Sud ou autres Dernières Balises. Avec 11 titres sur le dos, l'album est long, 57 minutes, mais jamais ennuyeux, ou presque. En fait, il y a un titre médiocre ici, il s'agit de Le Touquet Juillet 1925, une impiffable daube qui n'a rien à foutre sur ce disque. Mais les 10 autres chansons sont toutes grandioses, du moins pour moi, en tant que fan ! 

Aucun tube là-dessus, pas la peine de chercher même une bribe de morceau qui serait passée à la radio... Et pourtant, un putain de choc artistique. Probablement l'album le plus rock de HFT, avec des titres comme Une Ambulance Pour Elmo Lewis, Roots Et Déroutes + Croisement, ou encore une chanson avec un titre à coucher dehors, Parano Safari En Ego-Trip Transit Ou Comment Plumer Son Ange-Gardien. Ne vous fiez pas aux titres des chansons, elles sont toutes grandioses ! Même si on avouera que Joli Mai Mois De Marie et Also Sprach Winnie L'Ourson (une longue diatribe sur la société de notre temps, paroles magistrales) sont trop longues. Pas comme Les Fastes De La Solitude, superbe morceau de 7 minutes terminant le disque, mais jamais longuet. On n'oubliera pas de citer Guichet 102 et Eloge De La Tristesse au panthéon des chansons sublimissimes de l'album, tout comme Camélia: Huile Sur Toile. Quand La Banlieue Descendra Sur La Ville emprunte un passage d'un texte d'Artaud, quant à Le Touquet Juillet 1925, on s'en passera, merci...

Voilà en ce qui concerne ce sublime album de HFT. Pour l'avoir écouté et réécouté quantité de fois, je sais de quoi je parle en disant qu'il est difficile de passer après ce monument. Mieux vaut laisser un petit quart d'heure sans musique avant de passer à un autre disque, tellement Défloration 13 est puissant ! Après, cela reste un disque assez dépressif et difficile d'accès, il faut plusieurs écoutes pour se l'approprier, d'où sa classification dans cette catégorie du blog ('rock dépressif'). Mais franchement, cela ne peut que vous sauter à la gueule: c'est un grand cru !

 

Une Ambulance Pour Elmo Lewis

Quand La Banlieue Descendra Sur La Ville

Le Touquet Juillet 1925

Also Sprach Winnie L'Ourson

Guichet 102

Joli Mai Mois De Marie

Camélia: Huile Sur Toile

Parano Safari En Ego-Trip Transit Ou Comment Plumer Son Ange-Gardien

Eloge De La Tristesse

Roots Et Déroutes + Croisement

Les Fastes De La Solitude