30 avril 2020

"Parallel Lines" - Blondie

Ah, ça faisait longtemps, tiens, que je n'avais pas parlé de Blondie ici. Le plus drôle, c'est qu'il n'y à, sur le blog, qu'un seul album de ce groupe d'abordé. Celui que j'avais fait en 2011, dans une chronique qui était vraiment minable (courte comme un mois de février non-bissextile), et à ce propos, ne la cherchez plus, car il n'y à toujours qu'un seul album de Blondie sur le blog, celui-ci, que je réaborde. L'ancienne chronique était donc nulle, elle n'existe plus, ah ah ah (rire sardonique). Bon, Blondie, vous connaissez... [Lire la suite]

30 avril 2020

"...Tout Corps Vivant Branché Sur Le Secteur Etant Appelé A S'Emouvoir..." - Hubert-Félix Thiéfaine

Je pose la question, alors que je lance un nouveau cycle, de réécritures (ça fait bien dix ans, ou en tout cas entre huit et neuf, que ses albums n'avaient pas été abordés ici, sauf les plus récents), existe-t-il un chanteur, chez nous, plus dingue qu'Hubert-Félix Thiéfaine ? Mis à part Katerine, qui a des petits accents thiéfainiens (du Thiéfaine des débuts, disons) par moments, je veux dire ? Originaire du Jura, doté d'un patronyme à s'endormir sous une averse de grêle en gueulant qu'il fait chaud et qu'on est bien, Hubert-Félix... [Lire la suite]
29 avril 2020

"Mindfields" - Toto

On n'avait pas reparlé de Toto depuis un bail, sauf, il y à un petit mois (quelque part début mars), via des commentaires passionnés sur l'article consacré à leur discographie. C'est à ce moment précis que je me suis rendu compte que je n'avais toujours pas abordé cet album d'eux sur le blog, donc je rattrape ce retard aujourd'hui. Toto est un groupe que j'adore, et que j'ai toujours adoré, depuis ma plus tendre enfance (Isolation est un des premiers albums, tous genres confondus, que je souvienne avoir absolument adoré, et c'est... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 avril 2020

"The Shining OST" - Bande originale du film

Vous le savez peut-être, mais je suis un grand fan de Stephen King, et de cinéma, et parmi mes réalisateurs préférés, Stanley Kubrick est incontestablement celui que je place en premier. Kubrick, en 1980, a réalisé une adaptation de King, Shining, film que le romancier dit détester depuis toujours (car il faut bien le dire, l'adaptation, je parle du scénario adapté et pas du film en tant que tel, est rigoureusement calamiteuse, Kubrick et la scénariste Diane Johnson ont mal adapté le roman, ont viré des tas d'éléments cruciaux, ont... [Lire la suite]
28 avril 2020

"A Mogador" - Jacques Higelin

Encore un petit peu de Jacques Higelin, il en reste sur le plateau, vous n'allez pas me laisser ça, tout de même ? Bon, OK, j'avoue, il en reste un gros bout, vraiment un gros bout à se risquer une indigestion, mais c'est tellement bon, en même temps, que moi, l'indigestion, je suis prêt à me la payer séance tenante. Parce que ce que je vais aborder aujourd'hui (ou plutôt, réaborder, mais l'ancienne chronique était vraiment pas terrible...), c'est un live qu'Higelin a sorti en 1981, et qui fut enregistré le 1er janvier de la même... [Lire la suite]
28 avril 2020

"21 At 33" - Elton John

J'ai une théorie : une fois les années 70 achevées, les grands artistes musicaux, présents souvent depuis une vingtaine d'années (ou en tout cas, disons, une bonne dizaine d'années, comme c'est le cas pour celui qui nous intéresse ici), ont probablement décidé d'entamer la nouvelle décennie en tâchant de faire le plus de conneries musicales possibles. Eux qui (je parle de Dylan, des Stones, de Neil Young, de Bowie, de Lou Reed, des Beatles solo à l'exception évidente de Lennon) ont survolé les années 70 en livrant, souvent,... [Lire la suite]

27 avril 2020

"The Deconstruction" - Eels

Chronique d'Alice In Oliver :   Comme une évidence, presque une lapalissade. En l’espace d’une vingtaine d’années (presque 25 ans maintenant), Eels s’est octroyé le statut d’un groupe en contrition et en résipiscence. Toutefois, Eels n’est pas vraiment un « groupe » dans le sens galvaudeux du terme. Depuis le départ, c’est Mark Oliver Everett (alias Mister E pour les intimes) qui se tapit dans la pénombre et fait office de dernier rempart. Un rempart vacillant et emporté par son passé, ses questionnements et son propre... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 14:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 avril 2020

"Samouraï" - Christophe

Chronique rédigée avant le décès de Christophe. L'autre jour, j'ai (enfin, dirons-nous) réabordé le cas, super passionnant, d'un album de Christophe, Les Paradis Perdus. Un album sorti en 1973, court et grandiose (enfin, je ne vais pas revenir dessus sauf une chanson vraiment nulle). Il me semble avoir dit, dans la chronique, que j'en profiterai pour réaborder, dans la foulée, un autre de ses albums, je viens donc ici pour mettre cette menace à exécution, ah ah ah. Mais pas n'importe quel album. J'ai choisi celui qui, au final,... [Lire la suite]
27 avril 2020

''The Fantastic Expedition Of Dillard & Clark'' - Dillard & Clark

Gene Clark, vous devez sans doute connaître un petit peu, surtout que Max en a parlé, ici, il y à quelques semaines (White Light, vous vous souvenez ?). Mais Doug Dillard ? Mort en 2012, ce mec était un musicien de country et de folk, banjotiste originaire de l'Illinois, qui a joué dans diverses formations (dont une à laquelle il a donné son nom, The Dillards), mais est resté, cependant, dans l'ombre du grand public. C'est en 1968 qu'il s'associe avec Gene Clark (mort en 1991), ancien membre des Byrds, qui l'ont viré en fin 1966... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 avril 2020

"Zoo" - Zoo

Voilà un groupe dont il est putain de difficile de trouver des informations, et même des photos, rien que pour trouver le visuel de pochette de cet album (leur premier), j'en ai chié des barbecues électriques Weber. Et pourquoi ? Bah, vous avez vu le nom du groupe ? C'est un des noms les plus cons, en tout cas, pas pratiques du tout, quand on veut faire des recherches à leur sujet. Zoo. On en a déjà parlé ici, de Zoo, à deux reprises, via des albums de...Léo Ferré. Car le Vieux Lion monégasque avait, à deux reprises (Amour Anarchie... [Lire la suite]