MB1

Il y à un mois jour pour jour, heure pour heure, minute pour minute, programme de merde à la TV pour programme de merde à la TV, je vous proposais ici le premier article d'un cycle sur Jean Ferrat, pour célébrer les 10 ans de sa mort. Place maintenant à un cycle consacré à un autre grand chanteur français (je ne serai pas le seul sur le pont : MaxRSS vous proposera bientôt un de ses meilleurs albums, et demain, je republie (en y ajoutant mon petit grain de sel en chronique complémentaire) une chronique autrefois publiée ici par Buckley92 sur l'album suivant du chanteur/auteur-compositeur. Quoi de mieux que de commencer par le premier album ? Sauf qu'en fait, j'ai fait mieux : je commence par le deuxième. Parce que le premier album de Michel Berger, Puzzle, sorti en 1971, est un disque très court (25 minutes) et entièrement instrumental, assez proche du progressif/symphonique, et que je ne me sentais pas la force d'en parler pendant tout un article (sincèrement, sans être mauvais, ce n'est pas génial). On commence donc avec ce qui, en fait, est certes son deuxième album, mais est son premier album de chansons, et comme beaucoup de monde ignore ou a oublié l'existence du très peu vendu Puzzle, c'est, quelque part, son vrai premier album. Il ne porte pas de nom, on le surnomme Coeur Brisé pour des raisons assez évidentes. Et si vous ne savez pas pourquoi, je ne peux rien faire pour vous.

MB2

Disque court, comme souvent chez Berger (ses premiers, en tout cas), il offre 12 titres pour un petit total de 33 minutes. L'ambiance générale, que les morceaux soient enlevés (Donne-Moi Du Courage, qui ouvre le disque, est assez pop/rock, guitares électriques, toussa) ou dans le plus pur style Berger (ballade au piano, arrangements de cordes : Ni Reine, Ni Princesse, Pour Me Comprendre...), est mélancolique, pour ne pas dire un petit peu allume-gaz/tête-dans-le-four. Berger, qui a toujours su faire de belles chansons dans toutes circonstances, est ici en mode tristounet. Véronique Sanson, qu'il a découvert et signé sur le label WEA chez qui il était alors directeur artistique (en 1971), et avec qui il se mettra à la colle, le quitte en 1973, pour partir vivre aux States avec Stephen Stills, avec qui elle va se marier (jusqu'à 1979/80) et aura un fils, Christopher. Berger aura du mal à se remettre de cette séparation qui n'est pas de son fait, et était un vrai coeur d'artichaut, va essayer de faire catharsis avec ce disque. Et pas que ce disque. Que L'Amour Est Bizarre, petit chef d'oeuvre de 1975, parle pas mal de ça aussi (Seras-Tu Là ?). Quand Véronique Sanson, en 1999, fera un disque de reprises de chansons de Berger, elle reprendra pas mal de chansons du début de carrière de Berger, qui parlent, directement ou en filigrane, de leur relation : Je Reviens De Loin, Pour Me Comprendre, Si Tu T'En Vas, L'Amour Est Là, Attends-Moi. Beaucoup viennent de ce Coeur Brisé vraiment réussi. Attends-Moi, notamment, suscitera l'intérêt d'une certaine France Gall...

MB3

Notons que la Véro apparaît dans les choeurs (ce qui ne manque pas d'ironie) du remarquable Oublie-Moi De Sitôt. Pour Me Comprendre, classique absolu de ce premier 'vrai' album de Berger, est une merveille qui achève parfaitement un disque essentiellement mélancolique, pas forcément parfait (Personne N'Ecoute n'est vraiment pas parmi ce que Berger a fait de mieux, Je T'Aime Vachement Fort n'est pas grandiose non plus mais ne dure que 40 secondes...), mais offrant des morceaux aussi méconnus que super intéressants, comme le cynique et court Ce Que La Pop Music A Fait D'Une Petite Fille (diatribe contre l'industrie musicale), Ni Reine, Ni Princesse sur la prostitution, Demain, Si Tu T'En Vas qu'il ne faut pas écouter quand on vient de sa faire larguer, faute de quoi on chialera dans sa bière pendant des heures... Produit par Berger lui-même et enregistré au studio Europasonor de Paris, ce deuxième album de Berger, et premier vrai album, à défaut d'être son meilleur, est un disque à écouter absolument tant il est méconnu, presque oublié. On n'y trouve, certes, qu'une seule chanson vraiment entrée dans la légende bergerienne, Pour Me Comprendre. Sauf erreur de ma part, c'est la seule chanson de l'album qui se retrouvera sur les quelques best-ofs sortis après la mort de Berger (en 1992). Alors que Demain et Je Reviens De Loin auraient aussi mérité de la reconnaissance. Un excellent 'premier' disque. 

FACE A

Donne-Moi Du Courage

Si Tu T'En Vas 

Ni Reine, Ni Princesse

Oublie-Moi De Sitôt

Je Reviens De Loin

Ce Que La Pop Music A Fait D'Une Petite Fille

FACE B

Attends-Moi

Personne N'Ecoute

Demain

Je Trouverai Autre Chose

Je T'Aime Vachement Fort

Pour Me Comprendre