H81

On continue le petit cycle (trois articles) des bandes originales des films de Quentin Tarantino. Bon, j'aai hier abordé le cas de la très très réussie bande originale de ce qui reste pour moi son film le moins réussi (tout est relatif, ceci dit : ça serait le sommet de bon nombre de réalisateurs de moindre niveau), j'ai nommé Jackie Brown, sorti en 1997 et troisième film de Tarantino. Place maintenant à un film bien plus tardif, sorti en fin d'année 2015 : Les 8 Salopards. The Hateful 8 en titre original. Ce film, le deuxième western de QT (et son deuxième d'affilée) et son avant-dernier à ce jour, est son huitième film si on considère les deux parties de Kill Bill comme étant un seul et même film sorti en deux temps (de toute façon, c'est un seul et même film que QT a sorti en deux fois en raison de sa durée de 4 heures et du fait qu'il ne voulait rien retirer du métrage finalisé), mais qui est son neuvième si on considère les deux parties comme deux films distincts (faut pas penser ça, c'est pas vrai). D'ailleurs, le titre du film que QT a sorti en 2015, ce film donc, est sans équivoque, il y à un 8 dans le titre. C'est évidemment une allusion aussi bien aux 7 Mercenaires qu'aux 12 Salopards, mais ça, ça semble tellement évident que je ne voulais pas le préciser. Ce film, j'en parle un peu avant de parler de sa bande-son, a eu une gestation difficile, et a failli ne pas se faire : une première version du scénario a fuité sur le Net, ce qui a d'abord entraîné, de la part du réalisateur, une déclaration comme quoi le film était abandonné (à quoi bon le faire quand, avant son tournage, tout le monde saurait déjà ce qui s'y passerait ?), avant qu'il ne se reprenne et ne réécrive le film, nouvelle mouture du scénario, et ne le tourne.

H82

Apparemment, le fuiteur (QT sait de qui il s'agit, et ne dira jamais rien, tout en affirmant qu'il ne bossera plus avec lui par la suite) serait un des acteurs. Il y en à 8 (quelle surprise !) pour les principaux. Compte tenu que Michael Madsen, Kurt Russell, Walton Goggins (en voix off seulement, version longue seulement) et Tim Roth (dans une scène qui sera finalement coupée) sont au menu du film suivant, ce n'est aucun d'eux. Il reste qui ? Jennifer Jason Leigh, Bruce Dern, Samuel L. Jackson (de sa part, fidèle depuis des années à QT, ça serait étonnant), Demian Bichir. Apparemment, ça viendrait (la fuite) de l'agence d'actuers représentant Dern...mais Dern a nié, évidemment.Bon, on s'en fout, le film sera fait, il est excellentissime, drôle, rempli de suspense et, quand la violence déboule (au milieu du film), elle ne quittera dès lors plus l'écran (à ce sujet, le passage, quand Kurt Russell, soudainement, vomit du sang suite à un empoisonnement, est des plus choquants et brutaux, ce qui est évidemment voulu par Tarantino, et annonce le départ des 'festivités'). Le film bénéficie d'une bande-son qui, en vinyle en tout cas (le tout dure 72 minutes pour 28 morceaux), est sorti en double album, et dont une édition collector, que je suis content de posséder, est chatoyante : pochette ouvrante en trois volets, que l'on peut retourner pour changer le motif (la photo ci-dessus montre la pochette dépliée, vue de l'intérieur), deux posters. Si les disques étaient en couleur, ça serait le top. Tarantino a, comme à son habitude, été chercher des raretés ici, et il a inséré, tout du long, j'ai précisé où sur l'album en mettant les pistes en gras, des extraits du film, dialogues essentiellement. On trouve aussi bien, ici, un morceau signé des White Stripes (Apple Blossom) que de Roy Orbison (There Won't Be Many Coming Home est extrait d'un film, un western, qu'Orbison tournera autrefois, car il a joué dans un film) ou de David Hess, chanteur folk/country et acteur (le Krug de la version originale, 1972, de La Dernière Maison Sur La Gauche, c'est lui), Now You're All Alone, et cette courte chanson est issue de la bande-son de ce film d'horreur sordide, d'ailleurs. 

H83

Mais une grande partie de la bande-son est sinon signée du grand Ennio Morricone. Et il s'agit de morceaux composés pour le film, même si Morricone utilisera des thèmes composés en 1977 pour L'Exorciste II : L'Hérétique et en 1982 pour The Thing (dans lequel joue Kurt Russell, un des acteurs du QT, et qui se passe aussi en pleine tempête de neige). D'ailleurs, entre The Thing et Les 8 Salopards, il n'y à pas que ces deux points de comparaison, le film de QT pouvant être qualifié de film d'horreur sous ses aspects de western (vu ce qu'il se passe dans le film, qui bascule dans la furie violente et sanglante dans sa seconde moitié...), et le film de Carpenter (qui adore les westerns sans en avoir jamais fait vraiment un, mais beaucoup de ses films ressemblent à des westerns déguisés) possède la même ambiance confinée et horrifique. Retour à nos moutons. La musique de Morricone est parfois oppressante (le thème d'ouverture est splendide ; par moments, on dirait le thème de Peur Sur La Ville, film français de 1975 dont Morricone a signé la musique), très morriconienne évidemment, et colle parfaitement au film. Parmi les morceaux de choix, les 12 minutes de Neve (d'autres variations bien plus courtes sont sur le disque) est à elle seule une splendeur qui ne fera pas regretter l'acquisition de la bande-son de ce film génial. Sans parler des 7,30 minutes (en revanche, la quasi totalité des 26 morceaux restants de l'album sont bien plus courts) de L'Ultima Diligenza Di Red Rock. En partie parce que c'est Morricone qui a signé ces morceaux, et en partie pour accentuer le côté bande originale de western spaghetti et pour lui rendre hommage, les titres des morceaux de Morricone sont en italien. Evidemment. En résumé, c'est une bande-son exemplaire, qui fonctionne assez bien séparément du film. 

FACE A

L'Ultima Diligenza Di Red Rock

Overture

"Major Warren Meet Daisy Domergue"

Narratore Letterario

Apple Blossom

"Frontier Justice"

L'Ultima Diligenza Di Red Rock #2

FACE B

Neve

"This Here Is Daisy Domergue"

Sei Cavalli

Raggi Di Sole Sulla Montagna

"Son Of The Bloody Nigger Killer Of Baton Rouge"

FACE C

Jim Jones At Botany Bay

Neve #2

"Uncle Charlie's Stew"

I Quattro Passegeri

La Musica Prima Del Massacro

L'Inferno Bianco (Synth)

The Suggestive Oswaldo Mobray

FACE D

Now You're All Alone

Sangue  E Neve

L'Inferno Bianco (Ottoni)

Neve #3

Daisy's Speech

La Lettera Di Lincoln (Strumentale)

La Lettera Di Lincoln (Con Dialogo)

There Won't Be Many Coming Home

La Puntura Della Morte