JF22

Jean Ferrat a toujours aimé la poésie. Il a découvert l'oeuvre de Federico Garcia Lorca, de Louis Aragon... Aragon, surtout, va le "brancher" à un point qu'il l'adaptera très régulièrement, quasiment tous ses albums, dès son troisième (1963), contient au moins une chanson d'Aragon. Parfois deux. Ces chansons sont souvent les meilleures (en tout cas parmi les meilleures) desdits albums. En 1971, Ferrat publie, en début d'année, un disque du nom de La Commune, qui contient justement une adaptation d'Aragon, Aimer A Perdre La Raison. La même année, en fin d'année, il publie un nouvel album, un disque court (32 minutes) offrant 10 titres, tous signés Aragon. Il ne s'agit pas d'un nouvel album au sens strict du terme, mais d'une compilation regroupant 8 adaptations d'Aragon, par Ferrat, issues de ses précédents albums, accompagnées de deux nouvelles adaptations d'Aragon. Premier album de Ferrat à posséder un titre sur sa pochette, il s'appelle Ferrat Chante Aragon et sera un immense succès commercial, le plus fort, je crois, de la carrière du chanteur de Vaucresson, un vrai best-seller qui, pourtant, sortira presque comme on sort un best-of, sans grande campagne de promotion.

JF24

Le disque est sorti, de plus, sous une très belle pochette aux teintes dorées. Il sera, en 1981, réédité sur le label Temey, label crée en 1975 par Ferrat et Gérard Meys et sur lequel les albums de Ferrat, dès 1975, sortiront. Le contenu sera sensiblement le même (même tracklisting, mais versions différentes), et la pochette, aussi, sera différente. Le titre de l'album ne changera pas. L'article sera plus court que de coutume, il est même quasiment fini. Il n'y à en effet pas grand chose à dire sur cet album composite. Les chansons sont, toutes, absolument exemplaires, de Un Jour, Un Jour à Heureux Celui Qui Meurt D'Aimer en passant par Que Serais-Je Sans Toi et les deux nouvelles chansons, Robert Le Diable et Le Malheur D'Aimer. Toutes les adaptations d'Aragon ne sont pas là, les deux plus récentes (Les Lilas, Aimer A Perdre La Raison) manquent car elles se trouvent sur les deux plus récents opus du chanteur, c'était pour éviter des doublons trop récents. Sinon, oui, évidemment, doublons il y à, à foison. Mais je le rappelle, c'est un album compilatoire, pas inédit (enfin, sauf deux titres). C'est donc à réserver aux fans, quelque part (ou aux néophytes). Peu importe pour qui c'est destiné, vu que c'est admirable. On poursuit, demain, la suite du cycle, et on arrivera, même, demain, à sa conclusion !

FACE A

Un Jour, Un Jour

Le Malheur D'Aimer

Les Poètes

Nous Dormirons Ensemble

C'Est Si Peu Dire Que Je T'Aime

FACE B

J'Entends, J'Entends

Que Serais-Je Sans Toi

Robert Le Diable

Au Bout De Mon Âge

Heureux Celui Qui Meurt D'Aimer