13 mars 2020

"My World" - Jul

Des fois, on croit qu'on fait une merde, mais c'est un chef d'oeuvre. Des fois, on croit qu'on fait une merde, et c'est une merde. - Charlotte de Turckheim. C'est quand même pas ce disque-là que t'as voulu qu'on t'offre pour Noël, fiston, rassures-moi ? - Un père consterné entrant dans la chambre de son fils consternant. Wesh l'équipe restez cool/Ca m'critique m'en bat les couilles/Y'à tout l'monde qui parle dans l'com/Mais y'à dégun qui porte ses couilles - Jul Tu vas voir si j'porte pas mes couilles. - Moi Allez hop, c'est... [Lire la suite]

13 mars 2020

"Four Sail" - Love

Allez, encore un petit peu de Love, groupe mythique des années 60 que j'ai abordé il y à un peu moins de 2 mois, par le biais de leurs deux premiers albums, à chaque fois je me disais qu'il faudrait que je les aborde, et à chaque fois, je repoussais l'échéance, en grand con que je suis. Bon, vu que ça fait un moment que j'ai pas parlé de Love, autant refaire un petit résumé rapide : groupe de rock garage fondé en 1965 à Los Angeles, par Arthur Lee, musicien métisse. La précision est importante, surtout qu'un autre membre du groupe,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 mars 2020

"Deux Enfants Au Soleil" - Jean Ferrat

Aujourd'hui, jour pour jour, ça fait 10 ans qu'un grand chanteur français nous a quittés : Jean Ferrat. Quoi de mieux que de lancer, en ce jour anniversaire, un cycle de ses albums, dont aucun n'avait été fait sur le blog (seul un article sur lui, publié il y à 10 ans justement, et sans doute quelques clips épars) ? Petite biographie (rapide) en guise d'ouverture, Jean Ferrat, de son vrai nom Jean Tenebaum, est né à Vaucresson (92) en 1930, le lendemain du jour de Noël. Né d'une mère auvergnate et d'un père d'origine russe et de... [Lire la suite]