ML7

On l'a vu récemment, Meat Loaf, dès son deuxième album, a connu de sérieux problèmes, des problèmes inhérents à son style musical très chargé : difficile, voire impossible, de récidiver l'exploit de Bat Out Of Hell (disque ultra vendu, par camions entiers) sans sombrer dans la caricature. Dead Ringer, son deuxième album (ou troisième si on prend en compte Stoney & Meatloaf, album de 1971 fait en collaboration avec une chanteuse de l'époque, album méconnu et oublié, et par ailleurs pas terrible), se vendra bien, mais tout de même franchement moins bien, et tout en étant un album que j'aime beaucoup, c'est quand même nettement, très nettement moins bluffant que le disque best-seller de 1977. Suite à ce disque, sa collaboration avec le parolier Jim Steinman (auteur des paroles de l'intégralité des chansons des deux albums) cesse, les deux hommes se brouillent, finiront même, pour des raisons qui les regarde, à s'intenter des actions en justice. Steinman, après Dead Ringer, proposera deux chansons à Meat Loaf, la maison de disques Epic les refusera (ne voulant pas payer Steinman pour ces titres), l'une d'entre elles n'est autre que Total Eclipse Of The Heart. C'est Bonnie Tyler qui la chantera. Essayez d'imaginer Meat Loaf chanter Total Eclipse Of The Heart. Certains risqueront sans doute de mourir de rire ou bien de se faire très mal à la poitrine à force d'essayer de se retenir de ne pas rigoler comme des tarés. D'autres, et j'en fais partie, se disent que la chanson aurait sans doute été très bien, chantée par le Pain de Viande. Je précise que j'adore la chanson de Tyler (la seule chanson que j'aime d'elle), vrai classique pop 80's s'il en est. 

ML8

En 1983, Meat Loaf n'est quasiment plus rien, ou presque. C'est pas son troisième album, sorti sous une sobrissime pochette noire, qui va changer les choses. Ses fans furent apparemment déçus de cet artwork sobre, après les pochettes signées Corben ou Wrightson, très fantasy, des précédents opus. Dernier album de Meat Loaf sorti sur Epic pendant 15 ans, ce disque, court (37 minutes), s'appelle Midnight At The Lost And Found, et a été enregistré avec notamment le batteur Max Weinberg (de l'équipe Springsteen), le guitariste (et ici, un peu bassiste aussi) Rick Derringer, le guitariste Gary Rossington (un des survivants de Lynyrd Skynyrd) et le guitariste et claviériste Mark Doyle. Ne bossant plus avec Steinman, Meat Loaf a été obligé de chercher d'autres auteurs/compositeurs (Doyle et le pianiste Paul Jacobs ont d'ailleurs collaboré à la création de l'album), et même d'écrire lui-même des chansons, il est crédité sur 4 des 10 titres. Il avouera par la suite ne pas avoir apprécié cette expérience. Surtout que ce disque, il a été, contractuellement, obligé de le faire. Je ne vais pas dire que ça se ressent à mort en écoutant ce disque, mais c'est clair que Meat Loaf ne semble pas aussi à l'aise que sur les deux précédents opus.

ML9

On trouve cependant de bonnes choses sur ce disque globalement très mal aimé (mal reçu par la presse, ainsi que par les fans, il se vendra mal), comme cette reprise de The Promised Land de Chuck Berry, étonnante mais sympathique comme tout, ou comme Fallen Angel, écrite par Dick Wagner (Lou Reed, Alice Cooper). Sans oublier Razor's Edge et You Can Never Be Too Sure About The Girl (Meat Loaf a toujours aimé les titres de chansons à rallonge, il fera encore plus fort par la suite). Ces quatre chansons sont clairement les meilleures de ce Midnight At The Lost And Found plutôt inégal (pour le moins), vraiment pas aussi efficace que les deux précédents albums, mais que l'on ne peut cependant pas qualifier de pire album de Meat Loaf. J'avoue pluôt bien aimer ce disque pour ce qu'il est, un simple disque de hard-rock, fait par un artiste alors en pleine déroute, motivé mais se rendant bien compte que son heure de gloire est probablement déjà passée. La pochette semble donner le ton, cette photo d'un Meat Loaf comme un peu résigné mais encore vaguement combattif, un Meat Loaf paumé dans un noir absolu. Bien entendu, ce disque, qui ne marchera pas, ne va pas permettre à Loaf de revenir en force, et ce n'est pas son album suivant, que j'aborderai bientôt, qui changera la donne là aussi. Mais entre temps, il sortira un best-of qui, lui, se vendra probablement très bien. Histoire de se renflouer un petit peu... 

FACE A

Razor's Edge

Midnight At The Lost And Found

Wolf At Your Door

Keep Driving

The Promised Land

FACE B

You Never Can Be Too Sure About The Girl

Priscilla

Don't Look At Me Like That

If You Really Want To

Fallen Angel