CN1

On va rapidement reparler de Claude Nougaro via un album qui n'était pas encore abordé sur le blog, je rattrape donc cet oubli. Il s'agit d'un album live, le deuxième de cet immense chanteur à être sur le blog après le remarquable double album de 1969 Une Soirée Avec Claude Nougaro, qui proposait un concert à l'Olympia et fonctionne parfaitement comme best-of de la première partie (jusqu'à 1968) de la carrière du Toulousain. On y trouvait, de mémoire, 28 morceaux. Sur ces 28 morceaux, seul un est ici, sur cet autre live, double lui aussi (il dure dans les 80 minutes), et ne proposant, lui, que 13 titres. Ce live est sorti en 1977, la même année qu'un album studio de Nougaro, Plume D'Ange, disque majeur du chanteur (et de la chanson française en général), album majestueux offrant notamment un long conte musical, du nom de l'album, qui dure, dans sa version studio, 15 minutes de bonheur. Ce double live est sorti sous une pochette rouge et noire (le code de couleurs est inversé au verso, comme le montre la photo ci-dessous), ouvrante, avec un feuillet double agrafé en son milieu et proposant les paroles des deux plus longs morceaux présents ici. Aucun titre n'est indiqué sur la pochette, mais cet album, capté les 23, 24 et 27 février 1977 à l'Olympia, s'appelle soit Olympia 77, soit Nougaro 77 (ce qui est, en fait, indiqué sur les labels de face et au verso de pochette). 

CN2

Si vous connaissez l'album Plume D'Ange et que vous aimez l'album, mais que vous ne connaissez pas encore cet album live, soyez heureux, car on y trouve l'intégralité de l'album (qui ne contient que 6 titres) ici. Je peux me tromper, mais je pense que Nougaro a sorti l'album après ces concerts, et que, donc, le public entendait ici pour la première fois ces chansons. Après, il se peut que l'album Plume D'Ange soit sorti en janvier ou début février 1977. Peu importe, Nougaro se livre ici à des prestations époustouflantes, et fidèles, de ces morceaux, ainsi que de morceaux de son précédent opus (Femmes Et Famines, 1975) et d'un morceau bien plus ancien, Une Petite Fille, très très court, 2 minutes sans répit. On a aussi trois morceaux inédits, jamais placés sur un album studio, vraisemblablement jamais enregistrés en studio. L'un d'entre eux est un monologue sans musique, Jésus, drôlatique, qui suit Pablo, un morceau de l'album de 1977 dédié à son plus jeune fils, qui vient de naître. Après avoir parlé de son fils (qui vit au Brésil), Nougaro parle d'un autre fils, celui de Dieu, Mais qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu pour avoir un fils pareil ? suscite des rires dans le public. Les Noces De Sang est une belle chanson, restée inédite en studio donc. Et surtout, on a Victor, long de 17 minutes, occupant toute la face C, une chanson et un conte en même temps, Nougaro adapte grosso modo "La Légende De L'Homme A La Cervelle D'Or" de Daudet (une des Lettres De Mon Moulin), la prestation est éblouissante. Ce morceau suit Plume D'Ange, lui aussi long de 17 minutes ici (il occupe quasiment toute la face B), conte mis en musique par Jean-Claude Vannier, sublime, drôle et poétique, l'histoire de Nougaro qui, après avoir reçu la visite, en pleine nuit, d'un ange lui ayant offert une de ses plumes, va raconter cette histoire à tout le monde, passant pour fou. Mais, comme l'ange lui a dit, si une seule personne le croit vraiment, alors la paix règnera sur la Terre, à jamais, on peut donc accepter de passer pour un fou pour une telle raison. Le passage du commissariat fait bien se marrer le public. Le même public, à la fin du morceau, fait entendre des bravo ! bien audibles juste avant une salve d'applaudissements admiratifs. Ce morceau est légendaire, cette interprétation live, peut-être antérieure à la sortie de l'album donc, est au moins aussi belle. Elle est tellement fidèle que s'il n'y avait pas les clameurs de l'audience de temps en temps, on pourrait croire que l'on entend la version studio (précisons que le son du live est, tout bonnement, excellent pour l'époque). 

CN3

Nougaro interprète tout son disque de 1977, on a donc aussi Le K Du Q (nouvelle version de Un Grain De Folie, morceau datant de 1971), très efficace ; Quasimodo, morceau amusant mais le moins réussi de Plume D'Ange ; Comme Une Piaf, adapté de Wayne Shorter, qui ouvre le concert avec panache ; et Jalousie, qui serait le sommet de Plume D'Ange s'il n'y avait, justement, le conte musical, un morceau sombre, angoissant, et sensationnel basé sur le Othello de Shakespeare (Quasimodo aussi adapte une oeuvre littéraire, mais pas besoin de préciser laquelle, hein ?), on sent la tension monter tout du long de cette incroyable version live, bien applaudie à la fin. Comme je l'ai dit, on trouve aussi, ici, trois extraits de Femmes Et Famines, album de 1975 qui fut le premier de Nougaro chez Barclay, et accessoirement mon préféré de lui, et un de ses grands, très grands, très très grands crus. On a le sublimissime Île De Ré, qui donne envie de s'y rendre séance tenante (d'ailleurs, j'y vais, allez, à un de ces jours ! Je déconne, mais j'adore cet endroit, qui, y ayant été, ne l'aimerait pas ?), Ma Femme, dédiée à sa femme d'alors (de nationalité brésilienne et mère de Pablo), et Brésilien, adapté de Gilberto Gil, en final (très efficace, ce final !) de l'album. Un album live tout bonnement exceptionnel, avec ses trois inédits (dont ce Victor magnifique), cette version à tomber de Plume D'Ange, un Nougaro en forme, une qualité sonore vraiment excellente, une durée assez généreuse (si ce live existe en CD, je pense qu'il est toujours double ; s'il tient sur un seul CD, c'est vraiment de justesse, mais je ne pense pas, ou alors c'est qu'un titre manque), et une période remarquable pour Nougaro. C'est bien simple, pour moi, même si par la suite (et surtout en 1978 : Tu Verras) Nougaro fera d'autres belles chansons, jamais plus il ne fera un disque aussi quintessentiel que Plume D'Ange, entièrement représenté ici. Pour moi, on arrive ici clairement à la fin d'une période imparable (1968/1977), des albums géniaux et inusables. Ce Nougaro 77 en est une belle conclusion. Essentiel pour tout fan du Petit Taureau toulousain. 

FACE A

Comme Une Piaf

Île De Ré

Quasimodo

Jalousie

Ma Femme

FACE B

Une Petite Fille

Plume D'Ange

FACE C

Victor

FACE D

Pablo

Jésus

Le K Du Q

Les Noces De Sang

Brésilien