LH1

Ce groupe, formé en 1969 n'a sorti qu'un seul album studio avant de se séparer, peu de temps après, en 1971. Ils se reformeront en 2004, sortiront un album trois ans plus tard, puis plus rien. Et ce n'est vraiment pas un groupe connu, donc, cette reformation de 2004 n'a pas du faire parler d'elle (l'album de 2007 est sorti sur un obscur petit label et doit être difficile à trouver, j'avoue ne pas avoir cherché). Ce groupe, britannique, s'appelle Leaf Hound ('le molosse de la feuille'), et il fait partie des plus cultes de tous les temps. Mais alors, vraiment culte. Le groupe est constitué de Peter French (chant), Mick Halls (guitare), Derek Brooks (idem), Stuart Brooks (basse et frangin du précédent) et Keith George-Young (batterie). Quand le groupe se reformera, seul French en fera partie. Leaf Hound est un groupe de rock à tendance hard-psychédélique, très acid, la pochette de leur unique album donne le ton, et le titre aussi : Growers Of Mushrooms ("ceux qui font pousser les champignons"). Sorti sur le label Decca en 1971, ce disque produit par Paul Lynton aurait été enregistré en 11 heures, dans un petit studio londonien de Mayfair, Spot Studios. 11 heures, voilà de quoi laisser rêveur ! A sa sortie, ce disque ne marchera absolument pas, ne fera pas du tout parler de lui, je ne vais pas dire que tout le monde s'en contrefoutait comme d'un album d'Eve Angéli reprenant du Dorothée en mode skatepunk, mais on n'en est pas loin quand même. En 1971 (mais l'album a été enregistré en 1970), la concurrence était encore plus rude que l'hiver sibérien : Led Zeppelin, Rolling Stones, Who, Rod Stewart, Pink Floyd, Doors (même si c'est l'année de la mort de Jim et, donc, quelque part, de leur fin), Santana, Allman Brothers Band, Alice Cooper, Black Sabbath, John Lennon, Kinks sont là, bien là. Et j'en oublie évidemment.

LH2

A côté de ces monstres, Leaf Hound, petit groupe de hard psyché, même pas garage, n'avait aucune chance. Ils n'en ont, en effet, aucune. L'album, réussi sans être exceptionnel, se vautrera et retombera rapidement dans l'oubli. Pourtant, rien que pour Sawdust Caesar, le long (8 minutes) Work My Body et Sad Road To The Sea, ce disque, qui se rapproche du Neverneverland des Pink Fairies (mais s'il est mieux produit que le disque des Fairies, je lui préfère amplement Neverleverland, qui date d'ailleurs de la même année), et qui n'offre que des morceaux originaux, est à écouter. Il a été réédité, en CD et vinyle, via Repertoire Records, et je ne peux que vous encourager, si vous le voulez en vinyle, à vous pencher sur la réédition (qui ne casse pas des briques : pochette classique, pas de bonus-tracks, le son est très bon, mais pas de remastérisation 24-bit quand même) plutôt que sur l'original. Non, ce n'est pas une hérésie de ma part. C'est juste que je pense à vous, et qu'à moins d'avoir gagné au Loto récemment, d'être un riche héritier ou de ne pas craindre les découverts imposants, vous n'aurez probablement jamais assez de pognon pour vous payer un pressage d'époque (l'album n'ayant quasiment jamais été réédité avant 2015, année de sortie de la réédition Repertoire). En 2016, un pressage mint (c'est à dire, en état parfait, mais d'époque) a été vendu pour plus de 4300 dollars. En 2017, un pressage en VG+ (c'est à dire, en très très bon état, mais pas irréprochable ; du genre qui passe sans problème sur la platine, mais avec des traces sur les sillons, marques non audibles mais peu esthétiques) sera vendu 6250 dollars. 

LH3

Vous avez bien lu : Growers Of Mushrooms est probablement, avec le "Yesterday"... And Today des Beatles (en pressage d'époque en état parfait ou au moins très bon), un des vinyles les plus rares, et donc chers, qui soient. Ce n'est clairement pas le niveau musical de l'album qui y est pour quelque chose, car comme je l'ai dit, cet album est très bien, mais on trouve vraiment mieux dans le genre. Leaf Hound était un honnête petit groupe de hard psyché, sans plus, pas des titans. Ils n'ont pas eu de succès à l'époque, et c'est triste pour eux, mais rien ne justifiait qu'ils deviennent les nouveaux Led Zeppelin non plus. Les prix de vente ahurissants, presque indécents, de Growers Of Mushroom pour son pressage d'époque, sont quasiment incompréhensibles. C'est tombé sur ce disque, ça aurait pu tomber sur le Whiskey Woman de Jukin' Bone (déjà pas très bon marché, j'ai claqué 90 € pour le pressage US d'époque de ce disque, qui est le seul existant sur le marché) ou le Bugger Off ! de Stack Waddy (que je recherche, mais qui est très difficile à trouver, et donc, cher, plus que le Jukin' Bone, mais évidemment moins que le Leaf Hound). Deux albums de la même époque (1972 tous deux), et nettement meilleurs que le Leaf Hound. Lequel est tout de même pas mal du tout. Un disque à écouter. Mais de là à claquer 6000 ou 4000 boules pour un vinyle, c'est même pas franchir un pas, c'est carrément faire un saut de plusieurs kilomètres ! Donc, un vinyle réédité existe depuis quelques années, c'est amplement suffisant. 

FACE A

Freelance Fiend

Sad Road To The Sea

Drowned My Life In Fear

Work My Body

FACE B

Stray

With A Minute To Go

Growers Of Mushrooms

Stagnant Pool

Sawdust Caesar