th

Quand on parle de Jamaïque et de reggae, d'instinct le premier nom qui nous vient, c'est celui de Bob Marley. Après, il faut bien avouer que Bob au-dessus de tout. Mais, il arrive aussi que le nom de Peter Tosh fasse surface. Tout comme celui de Bunny Wailer. Mais, il existe un autre reggae-man jamaïcain que l'on a tendance à oublier : Jimmy Cliff. Et c'est de lui dont je vais vous parler aujourd'hui. Mais attention, au cas où vous auriez pu le penser, je ne mets pas Cliff au même niveau que Tosh et Wailer et encore moins au même niveau de Bob. Mais, il est là, il existe et, s'il n'est pas le meilleur du genre, il ne faut quand même pas le sous-estimer. Aujourd'hui, place à House Of Exile, sorti en 1974 sous une pochette que pour ma part j'aime beaucoup, mais que d'autres ne manqueront pas de trouver toute moche. Et il n'y a aucun problème là-dessus, que ce soit dit. En fait, cet album, je le connais depuis des années. Mais, je ne l'avais encore jamais écouté avant de vous proposer cette chronique. J'aimais la pochette, mais je me foutais pas mal des chansons qu'il y avait sur ce disque. Et, est venu le moment où je me suis dit : allez merde, ça fait au moins sept piges que tu connais ce disque, plonge-toi dedans ! Et c'est ce que j'ai fait. 

jimmy-cliff-1970-640_0

Je vais vous dire deux choses d'entrée de jeu, comme ça on sera tout à fait clair ! La première : si Jimmy Cliff a sorti son lot de succès et de classiques, même si très peu sont arrivés jusque chez nous, sur cet album, il n'y a aucun des deux. La deuxième : l'album n'est pas un sommet de reggae, mais, même s'il ne contient pas de succès ou de classiques de Jimmy Falaise, il offre tout de même de très bonnes chansons. A commencer par Brother, chanson qui ouvre la face A. Une très belle entrée en matière, bien dans le style Cliffien. Reggae, mais accessible. La chanson titre, House Of Exile donc et Foolish Pride sont également de très bonnes chansons. Même si, il n'y a pas photo, la meilleure des trois reste Brother. En revanche, I Want To Know (qui n'a absolument, mais alors absolument rien à voir avec celle d'Adriano Celentano), You Can't Be Wrong & Get Right et Rip-Off sont assez moyennes. Faisant de cette face A, une face parfaitement (si on peut employer ce mot dans pareil cas) inégale. Trois bonnes chansons pour trois chansons moyennes. La face B est d'un niveau supérieure, clairement. Même si, encore une fois, rien n'est sommet de reggae, à l'exception d'une chanson. Mais, il n'empêche que Long Time No See, I've Been Dead 400 Years et Look What You Done To My Life, Devil Woman sont de vraies réussites, on ne peut pas dire le contraire. D'ailleurs, au sujet de I've Been Dead 400 Years, un truc sautera aux oreilles de quiconque l'écoutera : les four hundred years chantés par les choeurs sont exactement les mêmes que ce ceux que l'on entend sur le 400 Years des Wailers. My Love Is Solid As A Rock est une bonne chanson également. Et pourtant, les apparences sont contre elles... vous avez vu ce titre à la con ? Pour inspirer la confiance, reconnaissez qu'il y a mieux. Mais, cette face B, et même l'album trouve son meilleur dans la dernière chanson : Money Won't Save You. Cette chanson est clairement LA réussite du disque. Sur cette seconde face, il n'y a que Music Maker qui est moyenne. Sensiblement du même niveau que I Want To Know, You Can't Be Wrong & Get Right et Rip-Off.

Voilà un disque qui plaîra à coup sûr à tous les grands mordus de reggae, et ils sont légion. Quant aux autres, ceux qui aiment seulement écouter ce style de musique de temps à autre, ils passeront un petit moment sympa avec ce House Of Exile, sans pour autant grimper aux rideaux. Il faut bien avoir en tête que ce disque n'est pas un chef d'oeuvre. Même si, je le redis, Money Won't Save You est franchement excellente ! Aborderai-je d'autres albums de Jimmy Cliff ? Franchement, je ne peux pas vous répondre, je ne sais pas. Mais, si c'est le cas, ce ne sera bien évidemment pas pour tout de suite. 

jimmy-cliff

Face A

Brother

I Want To Know

You Can't Be Wrong & Get Right

House Of Exile

Foolish Pride

Rip-Off 

Face B

Long Time No See

I've Been Dead 400 Years

Look What You Done To My Life, Devil Woman

 Music Maker

My Love Is Solid As A Rock

Money Won't Save You