DP4

 

Pour une raison que j'ignore, cet album de Deep Purple, leur seizième album studio, est assez difficile à trouver en CD (à trouver tout court, d'ailleurs), il faut se tourner vers le marché de l'occasion ou alors accepter d'y mettre le prix. Sorti en 1998, Abandon fait suite à la réussite totale de Purpendicular (1996, qui était le premier album du groupe avec leur nouveau guitariste, qui est toujours au sein du groupe à l'heure actuelle, Steve Morse (qui remplacera donc définitivement Ritchie Blackmore). Le titre du précédent opus était un jeu de mots sur leur nom, Abandon est aussi un jeu de mots ('a band on'). C'est le dernier album que Deep Purple fera avec leur claviériste, Jon Lord, hélas décédé en 2012. Le reste du groupe est constitué de Ian Gillan (chant), Roger Glover (basse, production) et Ian Paice (batterie), autrement dit à l'exception de la guitare, c'est la formation MkII qui joue sur ce disque. Je ne sais pas trop comment appeler cette formation. La MkIIbis ? La MkVI (la MkV serait celle de Slaves And Masters, avec Joe Lynn Turner au chant, dans ce cas) ? Bref.

DP5

Abandon, comme je l'ai dit, est curieusement difficile à trouver, en comparaison avec Purpendicular, The Battle Rages On... ou The Rapture Of The Deep. En fait, Abandon et Bananas sont à l'heure actuelle les albums les moins faciles à dénicher du groupe, pas réédités car trop récents, probablement, ou parce que n'ayant pas été de francs succès. Bananas sera abordé ici dans un avenir pas trop lointain, mais en attendant, que vaut Abandon, et sa plutôt belle pochette représentant un plongeur se jetant dans le vide du haut d'un gratte-ciel ? Unique album studio du groupe à posséder une nouvelle version d'une ancienne chanson (en l'occurrence, l'album se termine sur Bludsucker, réenregistrement de Bloodsucker, morceau de In Rock, 1970), ce que je n'explique pas de manière logique parce que pourquoi refaire ce morceau, déjà, et pourquoi celui-ci et pas un autre de plus réussi (ou, disons, représentatif, parce que Bloodsucker n'est pas une mauvaise chanson en tant que telle) ? Cette nouvelle version, qui sera jouée live (en 1999, le groupe sortira un live, Total Abandon, d'abord sorti en double CD, puis désormais disponible dans une version raccourcie tenant sur un seul CD, là aussi, pourquoi faire ça ? Sur ce live correct mais sans plus, Bludsucker est présente), n'apporte strictement rien au morceau. 

DP6

Le reste de l'album, et désolé si cette chronique sera courte ? Sincèrement, avant de l'écouter, j'avais entendu et lu comme quoi cet album ne comptait pas parmi les réussites du groupe, et je dois dire qu'en effet, Abandon, disque généreux (56 minutes), est assez fadasse, malgré de très bons moments épars (Almost Human, Seventh Heaven et '69 me plaisent beaucoup). Ian Gillan chante aussi bien qu'à son habitude et reste clairement, même si j'aime bien David Coverdale, le meilleur chanteur que le groupe ait connu. Steve Morse parvient à ne pas faire regretter l'absence désormais définitive de Blackmore. La section rythmique et comme à son habitude, carrée, et Abandon est donc le dernier album sur lequel on entend les fameux claviers de Lord. Ici, hélas, les morceaux ne suivent pas tous, Don't Make Me Happy, Evil Louie, cette inutile nouvelle version de Bloodsucker et Whatsername, notamment, ne valent pas grand chose, en tout cas, ne feront jamais oublier les classiques d'antan. Au final, on peut classer cet album un peu méconnu, un peu oublié, dans les Deep Purple secondaires. Le genre d'album que l'on écoutera poliment, d'abord avec entrain puis avec un peu de lassitude au fur et à mesure que le disque s'écoule. On le ressortira rarement de son boîtier et il prendra la poussière. Compte tenu qu'il est difficile à trouver et parfois vendu à des prix hallucinants, si ce disque vous intéresse, tâchez de ne pas le payer trop cher, ça ne vaut pas, qualitativement parlant, un prix exorbitant. 

Any Fule Know That

Almost Human

Don't Make Me Happy

Seventh Heaven

Watching The Sky

Fingers To The Bone

Jack Ruby

She Was

Whatsername

'69

Evil Louie

Bludsucker