WS4

On reparle un peu de William Sheller avec un album très à part dans sa discographie. Autant le dire tout de suite, cet article sera vraisemblablement plus court que de coutume, parce qu'il n'y à pas grand chose à dire ici, en fait. Tout est en fonction de la durée de l'album, ici. J'ai placé le tag 'EP' en bas d'article, mais cet album, le sixième album studio (mais en fait, son septième album studio) de Sheller, sorti en 1984, son premier en trois ans, n'est pas un EP. Mais par la force des choses, comment le classer ? Car s'il y à une chose à savoir absolument au sujet de cet album, intitulé Simplement, c'est qu'il est épouvantablement court, et quand je dis court, c'est court : il offre 6 titres, et dure 20 minutes. Oui, la durée d'une face d'un album honnête et classique, quel que soit le genre (en moyenne) ! Trois morceaux par face, une dizaine de minutes par face, le tout en format et à la vitesse 33-tours. Autant le dire, les morceaux ici présents sont, dans l'ensemble, d'un très bon niveau général, Simplement n'est pas le meilleur de Sheller mais on y trouve Mon Dieu Que J'L'Aime, Les Filles De L'Aurore (toutes deux sorties en singles) et Simplement, trois excellentes chansons. Le reste est sans doute moins bon (L'Amour Est Noir), mais rien n'est mauvais. On peut en revanche considérablement chier sur la pochette, d'une nullité cosmique, cette femme sans visage (cadrée au menton) tenant sous son bras un vinyle de Sheller, avec le chanteur dans le macaron de label. 

WS5

Pourquoi sortir un disque de 20 minutes seulement ? Non, ce n'est pas un EP, et Sheller n'y est pour rien. Je pense que si vous lui parlez de cet album, qui est un cas unique dans sa discographie, il vous répondra que le truc lui a échappé. Sheller était sur Philips, et cette maison de disques, à l'époque, a eu, comme une envie de pisser soudaine, l'intention de sortir des mini-albums avec moins de chansons, afin de baisser le coût de production, et donc de vente, et, ainsi, de booster ses ventes (pas qu'à Sheller, hein). Je ne sais pas au juste qui, au sein du label, a eu cette idée tout sauf brillante, qui a fait que Sheller a été obligé de sortir un disque incomplet (ce qui est au final sur Simplement aurait été, si l'album avait été traditionnel, la face A de l'album), mais je crois qu'elle n'a pas fait long feu. Je ne sais pas au juste combien d'albums de la sorte sont sortis sur Philips (qui, l'année précédente, commercialisait son premier CD), mais gageons que pas beaucoup. Précisons que sur la pochette vinyle, en haut à droite, était précisé que l'album était court ("33-tours/6 titres"). J'imagine que certains à l'époque ont dû se dire que Sheller se foutait de leur gueule (l'album n'a pas été un grand succès, dommage car à défaut d'être un de ses meilleurs opus, sa durée l'en empêchant en partie, Simplement est très bon), à moins que Sheller ne se soit plaint, à longueurs d'interviews, du traitement infligé à son album par Philips et leurs grandes idées...

FACE A

Simplement

Maman Est Folle

Les Filles De L'Aurore

FACE B

Mon Dieu Que J'L'Aime

Le Capitaine

L'Amour Est Noir