MO4

On continue (on arrive vers la fin, encore deux autres articles après celui-là) le cycle Midnight Oil ? D'accord. Dans ce cas, après avoir parlé de Breathe (1996), place à l'album suivant du groupe, leur dixième album studio, sorti en 1998 (et enregistré entre 1997 et 1998), Redneck Wonderland. Si Breathe est assurément un des albums les moins connus des Australiens, Redneck Wonderland, avec son amusante pochette représentant un dessin façon graffiti d'un kangourou armé d'un fusil (l'air de dire venez pas me faire chier) et son livret qui rend fou (des pliures et des pliures, irrégulières, qui rendent le livret chiant à refermer, d'autant plus que la lecture des paroles n'est pas rendue aisée par le sens de lecture, le livret étant au format portait, bref de haut en bas), arrive juste derrière en terme de popularité et de renommée. C'est un disque relativement court par rapport aux deux précédents, il ne dure que 47 minutes, ce qui en soit est déjà pas mal (c'est la durée de Diesel And Dust, leur album cartonneur de 1987). Il offre 12 titres dont une bonne partie furent joués live au cours de la tournée précédent la sortie de l'album, une tournée servant à promouvoir leur best-of sorti en 1997, 20 000 Watts R.S.L., parfois sous d'autres titres et des des versions sans doute un petit peu différentes. 

MO5

C'est ainsi que Concrete fut jouée live sous le titre Free My Soul, que Safety Chain Blues fut jouée sous le titre Warm Babies, que Comfortable Place On The Couch fut jouée sous le titre Haulaway, et que Cemetery In My Mind, Blot, White Skin Black Heart et What Goes On furent jouées live, aussi, avant la sortie de l'album. Les deux dernières citées furent même placées, en avant-première, sur la compilation de 1997. Bref, un fan du groupe, je veux dire un vrai fan acharné ayant assisté à leurs concerts, se retrouve ici avec un album dont plus de la moitié du tracklisting est constitué de chansons qu'il connaît (dans l'absolu, et à supposer que le groupe jouait les mêmes morceaux tous les soirs durant les concerts de la tournée 1997, ce qui n'est peut-être pas le cas). Dans le meilleur des cas, s'il a acheté Redneck Wonderland après avoir acheté le best-of de 1997, il se retrouve avec 10 nouveaux titres au lieu de 12, en raison des deux doublons. C'est moyen, mais bon, c'est une pratique sinon commune, du moins fréquente. Mais de la part d'un groupe aussi radical, dans ses idée (altermondialiste, humaniste, anti-pouvoir) que Midnight Oil, c'est un peu décevant. Sinon, musicalement, cet album offre une grande chanson, le morceau-titre, un morceau monstrueux. Le reste est d'un niveau somme toute vraiment intéressant, le ton est assez brut de décoffrage, du rock un peu alternatif, un peu hard (mais pas trop), assez hargneux aussi bien dans ses paroles (ça, cest une forte constante de la bande à Peter Garrett) que dans ses mélodies...

MO6

Cependant, aucune chanson, mis à part Redneck Wonderland (et, allez, Concrete, aussi, soit les deux premiers titres, qui ne sont pas les plus long de l'album, Redneck Wonderland étant même un des plus courts avec 3,10 minutes), n'est de taille à faire de ce dixième album studio (et leur avant-dernier, aussi) une réussite. Album que je ressors vraiment peu souvent, Redneck Wonderland fut probablement ma première déception du groupe (je l'ai découvert avant Place Without A Postcard, que je trouve bien mais un peu plat, et Capricornia, leur dernier opus, que je trouve bien, mais sans plus). Ce n'est pas mauvais, c'est même un disque agréable à écouter, mais on en ressort sans l'envie de le réécouter, c'est du passe-partout. Désolé pour cette chronique plus courte que de coutume, mais s'il y à bien un album pour lequel je n'ai pas grand chose à dire, chez Midnight Oil, c'est celui-ci. En même temps, je pense à peu près la même chose de Capricornia, le suivant, donc je me demande bien comment je vais m'en sortir...

Redneck Wonderland

Concrete

Cemetery In My Mind

Comfortable Place On The Couch

Safety Chain Blues

Return To Sender

Blot

The Great Gibber Pain

Seeing Is Believing

White Skin Black Heart

What Goes On

Drop In The Ocean