VS4

 

On continue lentement mais sûrement le cycle Sanson avec, après le premier album, son deuxième. Logique. Son premier album, Amoureuse, sorti en début d'années 1972, était une belle réussite de chanson française imprégnée de folk et de pop, 12 chansons (certaines très très courtes, comme les 55 secondes de vocalises de Pour Les Michel, ou bien Dis-Lui (De Revenir) qui achevait sobrement le disque) mémorables pour beaucoup d'entre elles, produites (et sa patte est, sur le disque, omniprésente) par celui qui deviendra, le temps d'une année, le compagnon de Véronique : Michel Berger. Lui qui l'a signée sur Elektra Records et plus généralement sur WEA, dont il était alors directeur artistique. En 1972, Véronique, auréolée du succès de son premier album (qui se vendra jusqu'outre-Atlantique !), fait la connaissance de Stephen Stills, musicien et chanteur américain, ancien Buffalo Springfield, membre de Crosby, Stills & Nash et qui, à l'époque, est en tournée mondiale (il passe donc par la France) avec son groupe de l'époque, Manassas (un album, double, génial, en 1972, et un autre, simple et moins percutant, en 1973). Dans quelles circonstances, je ne sais pas, mais il rencontre Véronique Sanson, et les deux tombent amoureux. Véronique Sanson, en octobre, enregistre, à Paris, toujours sous la houlette des deux Michel (Berger pour la production, Bernholc pour les arrangements orchestraux), son deuxième album. Comme le premier, il a été enregistré live en studio. 

VS5

Ce deuxième album s'appelle De L'Autre Côté De Mon Rêve, il offre 10 titres allant de presque 5 minutes pour le plus long (Devine-Moi) à...23 secondes pour le plus court, Angela. C'est encore une fois un disque court, plus que le précédent, qui durait 28 minutes. Celui-ci en dure 26 ! Ce disque s'inspire fortement de la relation amoureuse naissante entre la chanteuse et Stills, qui emmènera Véro avec lui à son retour aux States, et l'épousera, en 1973. L'album de Sanson est sorti en décembre 1972, et sera un très gros succès commercial. Pour Berger, j'imagine que ce disque coïncidera toujours avec un mauvais souvenir, sa rupture avec Véronique Sanson (mais il rencontrera France Gall par la suite). Pour Sanson, ce disque correspond clairement à un gros changement de vie, une transition. Musicalement, ce deuxième album est similaire au premier, des chansons de pop/folk à la française, sobrement enregistrées, magistralement interprétées. Parmi les 10 titres, 4 sont devenus de gros classiques de la chanteuse : le morceau-titre, sublime ; Une Nuit Sur Son Epaule, intouchable petit joyau délicat ; Comme Je L'Imagine, qui participera par la suite aux caricatures faites de la chanteuse (voix chevrotante, ahanante ; ça m'a toujours énervé, ça, ces caricatures) et est excellente ; et évidemment, Chanson Sur Ma Drôle De Vie, parfaite, guillerette, un peu fofolle, inoubliable. 

VS6

Le reste de l'album ? Des chansons vraiment belles, touchantes, comme Devine-Moi (qui est cependant, peut-être, un chouïa trop longue, mais je chipote), Loreleï ou Morale, avec son rythme à la fois samba (ce piano martelé, ces percussions discrètes) et orchestral. Je ne vois pas trop l'intérêt majeur des 23 secondes d'Angela, mais c'est mignon comme tout, et on ne peut pas dire d'un morceau de moins de 30 secondes qu'il fout en l'air un album, même si celui-ci est plus court qu'une face d'un album de Todd Rundgren de 1974/75. C'est un peu dommage que De L'Autre Côté De Mon Rêve (titre très sympa, pochette bien dans l'air de son temps, bucolique et folkisante à mort ; les paroles sont offertes dans la pochette ouvrante, un petit luxe pour un deuxième album) soit si court, 26 minutes, c'est vraiment si peu qu'on a l'impression, limite, de foutage de tronche (si l'album n'était pas aussi réussi...). Jamais plus, sauf en 1976, Sanson ne sortira un disque aussi court que celui-ci. Rien que le suivant dépassera de peu la quarantaine de minutes. Le suivant, justement, Véro le sortira non pas en 1973 (en cette année, elle sera trop occupée à découvrir les USA et à vivre sa nouvelle vie avec son époux, elle épouse Stills), mais en 1974. J'en reparle bientôt, de ce troisième album (qui fut abordé ici il y à longtemps et que je vais réaborder pour l'occasion), probablement son meilleur (merde, j'ai tué le suspense, là), en tout cas un de ses meilleurs et un très grand cru. Mais pour en revenir, en final, à ce deuxième opus, il est encore une fois une très très belle réussite dans son genre, un disque sobre et élégant, rempli de classiques, qui assoit définitivement, je pense, la chanteuse comme étant quelqu'un sur qui il faudra compter par la suite. Mais les aventures américaines vont bientôt démarrer, accrochez vos ceintures... 

FACE A

Morale

Une Nuit Sur Son Epaule

Devine-Moi

Toute Seule

Angela

FACE B

De L'Autre Côté De Mon Rêve

Chanson Sur Ma Drôle De Vie

Loreleï

Comme Je L'Imagine

King Kong