CA1

Hé kesta, ta, kesta ?

Attention, gros bordel en vue. Si je vous dis Chagrin D'Amour, vous me répondrez forcément que vous connaissez leur tube Chacun Fait (C'Qui Lui Plaît), sorti en 1981, chanson comptant parmi les premières tentatives de rap en France, c'est même considéré comme la première chanson française de rap, bien avant l'arrivée du rap avec des groupes tels que NTM, IAM et autres. Mais saviez-vous que ce groupe a sorti un album ? En fait, ils en ont même sorti deux, en 1982 et 1984. Celui que j'aborde, c'est leur premier, il ne porte pas de nom, et s'appelle donc comme le groupe, donc, Chagrin D'Amour. C'est indéniablement, avec le 1980 : No Sex ! d'Odeurs (le groupe cinglé de Ramon Pipin, ancien membre des nons moins percutés Au Bonheur Des Dames) et le Sarcelles-Lochères de Red Noise (groupe de free-jazz du début des années 70 fondé par le fils de Boris Vian, Patrick), un des albums de rock français les plus sauvagement dingues qui soient. Le disque, sorti sous une pochette représentant le duo tout nu (au verso, une poto similaire, mais assez trash, matez la cicatrice sur le ventre et les regards allumés, photo plus bas), est assez court. La durée des morceaux n'est indiquée nulle part sur le vinyle, mais en faisant confiance à Discogs, on peut juger de la durée de l'album, dans les 34 minutes. Pour 15 titres.

CA2

Chagrin D'Amour est un duo, constitué de la chanteuse américaine Valli et du chanteur français Grégory Ken (alias Jean-Pierre Trochu, ça le fait moins, comme nom de scène, hein ?), lequel est hélas décédé en 1996 (maladie). Ce mec a fait ses débuts dans les années 60, époque yé-yé, il a été guitariste pour Annie Cordy (pas rock), pour Michel Paje, et a sorti des 45-tours solo, sous le pseudo de Grégory. Il a joué dans diverses comédies musicales scéniques (Hair, Jésus-Christ Superstar, Godspell), a joué le rôle de Ziggy dans Starmania, version scénique 1979 (en revanche, sur l'album studio, c'est Eric Esteve qui avait le rôle) et forme, donc, en 1981, Chagrin D'Amour avec Valli, alors compagne de Philippe Bourgoin, auteur des paroles de la chanson Chacun Fait (C'Qui Lui Plaît), la musique étant, elle, signée Gérard Presgurvic, oui, celui de la comédie musicale scénique Roméo Et Juliette en 2001, tout le monde fait des erreurs. Inspirée en partie par le The Magnificent Seven des Clash (notamment la phrase d'intro, Ring, ring, 7 A.M., qui a inspiré le 5h du mat', j'ai des frissons), cette chanson raconte les déboires nocturnes d'un noceur qui va faire une rencontre dans un bar avec une professionnelle (Elle dit "Champagne ?", je l'accompagne/Elle dit "Cinquante", j'lui dis, "Ca m'tente"), la chanson est un trip vocal hallucinant rempli de références (la blonde platine, c'est Marilyn, plusieurs marques sont citées, Pendant que Boulogne se désespère est une allusion discrète mais réelle à Sartre), de gimmicks, de délires en tous genres (La dame-pipi a des ennuis, Monsieur Papa s'fait du tracas). Succès monstrueux, la chanson appelle, forcément, un album, qui sortira en 1982, quelques mois plus tard. On y trouve la chanson, dans une autre version (plus courte et speed) que celle sortie en 45-tours. Miraculeux miracle : une réédition vinyle récente offre le 45-tours original en plus, dans la pochette, on a donc les deux versions (trois en comptant le dub instrumental de la face B du single).

CA3

L'album est un bon gros délire qui entremêle à peu près tout, on y trouve notamment le très connu Bonjour (V'Là Les Nouvelles), S.S. (S.S., Il faut qu'ça cesse), Eden-Nouba, un très court instrumental (Rêve N°9) au titre évidemment en allusion à Lennon, des trucs aussi guedins que Vendredi 13 et sa reprise baptisée Samedi 14 (logique, logique), Blonde Platine qui sert à introduire Chacun Fait (C'Qui Lui Plaît) que j'aime vraiment beaucoup dans cette version plus rapide et rock (tout en étant aussi rappeuse que l'originale), Fais Le Waou Waou, très sensuel et délirant, Nan Nan Si Si (qui fait partie d'un embriquement de trois courts morceaux)...Clairement pas un album dont on écoutera un titre comme ça (ou alors si, le tube, et c'est tout) mais que l'on écoutera d'une traite, comme un ensemble, Chagrin D'Amour est un vrai OVNI musical, très ancré dans son époque mais ayant plutôt très bien vieilli (paradoxal, hein ?), mélange détonnant entre rock, pop, chanson, disco, rap, funk, et enregistré notamment avec Bernard Paganotti, Philippe Bourgoin, Slim Pezin, Philippe Draï, Joe Hammer, Jean-Pierre Sabar, Sugar Blue, Alain Chamfort, Olivier Guindon. Sur un titre, la basse est créditée à une certaine Corinne, sans précision supplémentaire, est-ce Corinne Marienneau, de Téléphone, ou quelqu'un d'autre ? Entre l'époque, le prénom et l'instrument joué, on peut se poser des questions, combien de bassistes féminines, en France, dans les années 80, se prénommaient Corinne ? A noter aussi que Draï et Guindon, à l'époque, faisaient partie de KGDD, le groupe accompagnateur d'un certain Alain Bashung. On le voit, quelques pointures du rock 80's sur ce disque. Un album scandaleusement oublié de nos jours, et vraiment incroyable, sorte de croisement entre humour frappadingue et sonorités dance du plus bel effet. J'adore !

- Et vous ne vous souvenez vraiment pas de ce qui s'est passé ?

- Non, vraiment pas.

FACE A

Eden-Nouba

Sainte Nitouge

Blonde Platine

Chacun Fait (C'Qui Lui Plaît)

Bonjour (V'Là Les Nouvelles)

Projet Manhattan

FACE B

Fais Le Waou Waou

S.S.

V.A.L.L.I.

Vendredi 13

Rêve N°9

Samedi 14 (Vendredi 13 Reprise)

Jacques A Dit Sic

Plus Près De Toi/Nan Nan Si Si/Accidentellement

Au Paradis