51BcA9vJeZL__SY355_

Comme vous avez pu le constater, ces dernières semaines, je vous ai proposé pas mal de rock 'n'roll. Que ce soit via des chroniques sur des albums de Chuck Berry ou via des chroniques sur des albums d'Elvis Presley (dont l'un est la fameuse compilation 30#1 de 2002), mais aujourd'hui, place à un autre immense rockeur, un vrai de vrai : Little Richard. Richard de son vrai prénom, Penniman de son vrai nom. Je vous le dis juste comme ça, pour info, même si vous vous en foutez sûrement : Little Richard, je le surnomme Le Pianiste Fou et on ne pourra pas dire que c'est pas vrai. Je m'adresse à ceux qui ne le connaissent pas, en admettant qu'il y ait des personnes qui ne le connaissent pas : ce bonhomme, derrière son piano, était une vraie bête. Il est aussi, avec Jerry Lee Lewis, l'un des derniers grands rockeurs à être encore dans ce monde et j'espère qu'il va le rester encore longtemps, même si il approche tout doucement des 90 ans. Bref, aujourd'hui place à son premier album studio : Here's Little Richard, paru en 1957. Et je ne vais pas vous mentir les gars : en matière de rock 'n'roll et même en matière de musique tout court, ce disque est un must total !

sans-titre

Sérieusement les gars, je vais être bien emmerdaillé comme il faut pour vous parler de ce disque, car il est vraiment parfait du début à la fin. Non mais, regardez-moi un peu l'enculade de classiques qu'il propose. A commencer par Tutti Frutti, première chanson du disque. Cette chanson (dont les paroles ont été écrites par le Petit Richard) est un standard tel qu'en dire du mal mériterait la prison à perpétuité. Ready Teddy, mais nom de Dieu, comment ne pas être à genoux devant une pareille chanson. Certains diront que Richard en est seulement l'interprète, oui, c'est le cas, et alors ? Vous pouvez très bien faire la plus belle musique au monde, si l'interprète est à chier, ça n'ira pas loin. Long Tall Sally est intouchable elle aussi. Tout autant, sinon plus que Tutti Frutti ou Ready Teddy. C'est immense les gars, il n'y a pas d'autres mots. Et Rip It Up ? On en parle ? Est-il vraiment utile que je précise à quel point ce morceau est légendaire lui aussi ? Bon, dans l'absolu, il est vrai que cette chanson est un poil moins connue que les trois citées ci-dessus, mais elle est intouchable quand même ! A noter que ces quatre chansons passeront toutes entre les mains d'Elvis, qui en fera des reprises absolument tuantes ! Et Rip It Up sera également reprise par la grande Wanda Jackson ! Mais voilà, le disque ne s'arrête pas à ces quatre chansons. Pour notre plus grand bonheur, les huit autres sont mortelles elles aussi. True Fine Mama, Can't Believe You Wanna Leave, Baby, Slippin' And Slidin', Miss Ann, Oh Why ?, Jenny, Jenny et She's Got It sont toutes, je dis bien toutes, de pure réussites ! Ce qui confère bien évidemment, mais vous l'avez compris depuis le début, un caractère absolument indispensable à ce disque !

Tous ceux qui connaissent cet album en viendront au constat suivant : ma chrtonique est courte. Et, ils auront raison de le penser, car c'est vrai. Mais, en toute honnêteté : que pourrait-on dire de plus sur ce disque qui contient d'un côté des chansons peu connues, mais tout simplement excellentes et de l'autre qui contient des standards impérissables ? Je me répète, mais certains albums sont tellement géniaux qu'on se retrouve un peu bouche bée. Et puis, est-ce qu'il vous est possible d'imaginer, ne serait-ce qu'une seule seconde, un blog musique sans Little Richard ? Pour moi, comme pour tous je pense, ce n'est même pas envisageable !

e2d2b2c36b0580d8f228bd07ca4774d3f72bc369

Face A

Tutti Frutti

True Fine Mama

Can't Believe You Wanna Leave

Ready Teddy

Baby

Slippin' And Slidin'

Face B

Long Tall Sally

Miss Ann

Oh Why

Rip It Up

Jenny, Jenny

She's Got It