81Yng7R4xML

A part, une ou deux chansons, rien de Niagara n'a encore été abordé ici. Je me colle donc à la première chronique consacré à un album de ce duo composé de (sexy) Muriel Moreno et Daniel Chenevez. Rappelons que Niagara est l'un de ces groupes issus de la scène rennaise qui alimentera énormément le rock français de l'époque. Il y a eu deux périodes dans la courte vie de Niagara : la période 1986-1988 dans laquelle ils ont évolué dans un style pop bien années 80 et la période 1990-1992, dans laquelle ils ont évolué dans une musique plus rock, influencée par quelques groupes majeurs du genre. Notamment Led Zeppelin et Aerosmith. Et dans les clips (réalisés par Chenevez lui-même), Moreno développait un personnage sexy rappelant Barbarella. En ce qui me concerne, j'aime assez Niagara, y compris ce qu'ils ont fait durant leur période très pop. Cependant, il faut le dire, je n'ai jamais été très friand de Tchiki Boum et L'Amour A La Plage. En revanche, Je Dois M'En Aller ne me pose absolument aucun problème. Bien, Religion est donc le troisième album du duo et est sorti en 1990. Donc lorsque Moreno et Chenevez ont viré davantage rock. D'ailleurs, il est amsuant de constater que Niagara a sorti des albums "que" tous les deux ans. En 1986 (Encore Un Dernier Baiser), 1988 (Quel Enfer !) 1990 (Religion) et 1992 (La Vérité). Depuis la fin du duo, Chenevez ne fait plus du tout parler de lui et sexy Muriel, après trois albums en solo, a raccroché en 2010 pour se consacrer à des projets personnels. Mais, mine de rien, ces deux-là n'ont beau avoir officié que pendant 6 ans, il n'empêchent qu'ils ont laissé une belle trace de leur passage. 

L'album est porteur d'une chanson qui a cartonné à mort à l'époque et qui, aujourd'hui encore, fait l'objet de nombreuses diffusions à la radio et qui est l'un des succès intouchables du duo : J'Ai Vu. Une chanson au sujet sérieux, qui tranche littéralement avec les chansons insouciantes que le duo produisait entre 1986 et 1988. C'est avec ce titre que l'on prend bien conscience de l'évolution rock de Chenevez et Moreno. Et pour cause, le riff de guitare (excellent, rien à dire) est fortement inspiré par celui du Walk This Way d'Aerosmith (Toys In The Attic, 1975). J'avoue que si je m'en suis légèrement lassé à cause de toutes ces diffusions à la radio, je continue à énormément aimer cette chanson. Et, en tant que telle, elle est vraiment réussie. Mais, et c'est très important, il ne faut pas limiter Religion qu'à cette chanson. Bien d'autres ici valent le coup. A commencer par celle qui ouvre le disque : Le Ciel S'Est Déchiré. Guitare qui tronçonne et batterie qui frappe comme une sourde. Sur ce point-là, on voit vraiment que Niagara est un duo 80's, mais c'est franchement bon. Il en va de même pour Chemin De Croix. Laquelle débute par un drôle de bruit sortant d'un clavier avant que batterie et cuivres ne pointent leur tronche. Sur les trois premières chansons du disques, c'est celle-là la moins bonne. Après ces trois chansons où ça joue fort et où ça cogne fort, place à un petit moment de calme avec Pendant Que Les Champs Brûlent. Le contraste avec les trois chansons qui viennent de passer est si important que l'on peut être rebuté à la première écoute. Ce qui fut le cas me concernant. Mais, ça ne l'est plus. J'aime beaucoup cette chanson maintenant. Et vous ? Et puis, pour ne rien gâcher, dans le clip, Muriel est sacrément... attirante. Et, il y a aussi Chien Rouge. Chanson ouvrant la seconde face. A mes yeux, c'est dans cette chanson saignante à souhait que Religion trouve son sommet. Et les autres chansons alors ? J'y arrive, patience ! Pour le reste, il faut le dire, on trouve des trucs sympas, mais pas grandioses et des trucs franchement loupés. Dans la catégorie des loupés, je demande, ce qui est dommage vu son titre hyper accrocheur, Psychotrope. Si les couplets ne sont pas trop mal, le refrain, lui, est pète-burnes. Je demande aussi La Vie Est Peut-Être Belle qui elle, est foirée de A à Z. Et, je mets également dans la liste Au-Delà De La Rivière qui, intrinsèquement est plus réussie, mais pas suffisemment pour marquer ne serait-ce qu'un peu les esprits. Et pour ce qu'il reste, c'est-à-dire L'Âme Des Vandales et Pardon A Mes Ennemis, c'est sympa. Assez réussi. La première ayant un même un petit quelque de funk/disco, un peu. Mais bon, ça n'est pas au même niveau que Chien Rouge, J'Ai Vu ou Le Ciel S'Est Déchiré

Pour quelqu'un qui apprécie assez (comme moi) ou qui aime beaucoup Niagara, ce disque renferme donc des très bons moments. Mais, comme vous venez de le voir, tout n'est pas parfait. En revanche, malgré les excellentes chansons qu'on trouve dessus, je doute très fortement que quelqu'un d'insensible à ce duo, puisse être, si l'on peut dire ça comme ça, converti. A vous de voir. Ce n'est pas un sommet de rock à la française, mais, pour des chansons comme Le Ciel S'Est Déchiré ou encore Chien Rouge, ce serait dommage de passer un peu à côté. 

5141684-archives-le-groupe-niagara-a-cabourg-950x0-2

Face A

Le Ciel S'Est Déchiré

J'Ai Vu

Chemin De Croix

Pendant Que Les Champs Brûlent

Au-Delà De La Rivière

Face B

Chien Rouge

Psychotrope

La Vie Est Peut-Être Belle

L'Âme Des Vandales

Pardon A Mes Ennemis