CN7

Claude Nougaro, encore et toujours, quatrième article du cycle. On arrive lentement mais sûrement aux années 70. Cette décennie ne sera pas de tout repos pour le Toulousain : si, en 1978, Nougaro connaîtra un de ses plus retentissants succès avec la chanson Tu Verras (issue de l'album du même nom, album qui sera son dernier de cette décennie), le moins que l'on puisse dire, c'est que tous les albums qu'il aura sorti, précédemment, dans les seventies, se tailleront quelques costards, en terme de vente. C'est un peu le drame de la vie de Nougaro (c'est aussi, clairement, celui de Nino Ferrer, qui a sorti des albums majeurs, avec des chansons imparables et sublimes, des albums tels que Métronomie, Nino Ferrer & Leggs, Nino And Radiah, Suite En Oeuf, Blanat, mais ne connaîtra que très peu de fois le succès, et toujours avec des chansons, pas des albums), ce manque de reconnaissance du grand public à l'époque. Je ne veux pas dire que Claude Nougaro n'avait pas de fans, oh que si, mais les masses populaires écoutaient sans doute plus facilement Mike Brant, Claude François ou Johnny Hallyday que lui. Depuis la mort de Nougaro, en plus, j'ai l'impression qu'il est un peu retombé dans l'oubli (comme Nino, tiens...connards de gens...). Le problème de Nougaro, c'est que si vous n'aimez pas le jazz, avec lui, vous allez être mal. Parce que Nougaro, lui, adorait le jazz, il respirait jazz, il mangeait jazz, il buvait jazz, il pétait, rotait jazz. Chaque album de Nougaro, en plus d'être compétitif, offre au moins une adaptation d'un standard du jazz (ou de la musique latino, brésilienne ou africaine). Cet album-ci, par exemple, s'ouvre sur son morceau-titre, qui est une adaptation de Sister Salvation, un morceau de Slide Hampton, tromboniste de jazz. La version française s'appelle Soeur Âme. J'ai dit que c'était le morceau-titre, donc, l'album s'appelle Soeur Âme. Logique.

CN9

Après un Paris Mai certes composite, mais fulgurant (Toulouse, Paris Mai, La Mutation...), Nougaro va mettre trois ans avant de refaire un disque. A cette époque, un artiste ou un groupe qui met trois ans avant de refaire un disque, c'est quasiment suicidaire de sa part (de nos jours, si un artiste sort un album par an, il sera accusé, limite, de vouloir harceler son monde avec ses chansons), parce qu'à l'époque, il faut produire, afin d'éviter d'être noyé dans la masse et de permettre aux concurrents de s'en sortir mieux que soi. Aussi, quand Nougaro a sorti Soeur Âme en 1971, j'imagine qu'on avait du se dire, durant le laps de temps entre son précédent opus et celui-ci, qu'il était fini, qu'il était passé à autre chose. Trois ans, c'est long. Entre 1968 et 1971, Hallyday sortira, je crois, cinq albums, dont deux en concert ! Non, je n'essaie pas de comparer Hallyday et Nougaro, c'est vraiment pas la même chose, mais vous vous en étiez douté, aussi, je pense. Nougaro a voulu peaufiner, prendre son temps, et il continuera à peu près de le prendre : un disque en 73, un (constitué de reprises, donc fait plus rapidement) en 74, un en 75, un en 77, un en 78, ça c'est pour la décennie en cours. Premier album de la décennie, sorti sous une pochette le montrant, comme rigolard, clope en bec, Soeur Âme offre 12 titres pour 35 minutes. Maurice Vander, pianiste et arrangeur quasiment attitré de Nougaro, a composé 5 titres. Michel Legrand, lui, en a composé un (il a participé à l'écriture des textes de ce morceau, aussi, qui est La Décharge). Eddy Louiss, organiste habitué de Nougaro, a signé la musique de deux morceaux (dont C'Est Eddy, un titre en jeu de mots, une récurrente chez Nougaro). Jean-Claude Vannier, fameux arrangeur sur le Histoire De Melody Nelson de Gainsbourg, Polnarêve de Polnareff, et auteur d'un album instrumental majestueux que je conseille à tous d'écouter, L'Enfant Assassin Des Mouches, a signé la mélodie de deux titres. 

CN8

Parmi ces deux titres, Un Grain De Folie, morceau génial et quasiment higelinesque que Nougaro refera en 1977, sur Plume D'Ange, et renommera Le K Du Q pour l'occasion. De même, l'autre morceau en partie composé par Vannier, Armé D'Amour, sera refait par Nougaro sur son...album suivant, Locomotive D'Or, en 1973. Ces sont deux des meilleurs morceaux d'un album touchant, assez intérieur, arrangé à la perfection (écoutez un morceau comme La Neige en fermant les yeux, vous sentirez limite les flocons sur poser sur vos joues...ah, il est loin, le Tombe La Neige d'Adamo, moi, je vous le dis ! Enfoui sous dix mètres de neige, justement !), qui ne sera hélas pas un succès à sa sortie, c'est le moins que l'on puisse dire. Le Cycle Amen, avec ses arrangements typiquement vannieriens, est un morceau ahurissant, puissant, un vrai chef d'oeuvre méconnu. Par contre, C'Est Ca La Vie est un peu, je trouve, trop en décalage avec le reste de l'album, avec sa trompete héroïque lointaine et ses percussions latino. Le trait est peu subtil sur ce morceau qui fait un peu trop variétoche malgré que Nougaro soit clairement un chanteur d'un niveau supérieur à celui d'un chanteur de variétés. L'album suivant sera, j'imagine, un bide encore plus flagrant : Nougaro n'y posera que sept morceaux, chose quasiment insensée pour un album de chanson (mais nettement plus logique pour un disque de jazz) ! Pour en revenir à Soeur Âme (un titre en jeu de mots, comme souvent chez le Toulousain), ce n'est pas mon préféré de Nougaro pour l'instant, mais entre le morceau-titre, La Neige, Un Grain De Folie, Armé D'Amour, Le Cycle Amen, A Musset et le remarquable Mater, c'est une belle réussite, qui aurait mérité bien plus d'intérêt de la part du grand public. Mais, que voulez-vous, quand on préfère écouter Cloclo et Stone & Charden...

FACE A

Soeur Âme

La Neige

Un Grain De Folie

C'Est Eddy

Le Cycle Amen

C'Est Ca La Vie

FACE B

Armé D'Amour

Mater

Maudit

A Musset

La Décharge

Petit Homme, C'Est L'Heur' De Fair' Dodo