CN4 

En 1967, Claude Nougaro sort un album baptisé Petit Taureau (du nom d'une des chansons, ce titre deviendra le surnom affectueux donné au Toulousain). Cet album, je ne le possède pas, il n'a pas été placé dans le coffret 12 CD que je me suis procuré récemment et que j'aborde, un par un, ici. Il manque aussi Récréation, de 1974, mais sinon, de son premier album (composite) de 1964 à Bleu Blanc Blues de 1985, tout y est. Si l'absence de Récréation est étonnante et dommageable, celle de Petit Taureau est explicable par la présence de Paris Mai, sorti en 1968, album qui contient 7 des 11 titres de Petit Taureau. Si l'album de 1967 avait été placé dans le coffret, il y aurait eu pas mal de doublons. Déjà qu'il y en à un : Chanson Pour Le Maçon, datant de 1965, présente sur Bidonville que j'ai abordé hier, est présente sur Paris Mai, en final, dans la même version. C'est certes une superbe chanson, dédiée à Jacques Audiberti dont le père était franc-maçon, mais pourquoi la placer, encore, sur un album de Nougaro ? C'est que Paris Mai est essentiellement un album composite, encore un (après celui de 1964 qui regroupait le meilleur des premiers 20-cm de Claude Nougaro), et par ailleurs le dernier dans la discographie du Toulousain. On trouve donc ici 7 titres de Petit Taureau, ainsi que des chansons auparavant sorties en singles. Chose amusante, ça, d'ailleurs : en Angleterre, quand un groupe sortait un single, les chansons ne se retrouvaient pas, ensuite, sur l'album. Par exemple, vous ne trouverez aucun album des Beatles (je parle des albums originaux britanniques, attention) avec She Loves You, I Want To Hold Your Hand ou Hey Jude. Oui, je sais, on les trouve sur des compilations, mais pas sur les albums studio originaux. 

CN6

Pour Nougaro, pour la France en général, c'est pas pareil. Ici, par exemple, Paris Mai et La Pluie Fait Des Claquettes étaient sorties en 45-tours, la même année que l'album, mais avant. Paris Mai, chanson longue (6 minutes ; Nougaro fera plus long par la suite, mais pas souvent, et à l'époque, et pour l'album, c'est un vrai monstre que cette durée !), qui sera source de controverse et sera interdite d'antenne, a été faite au moment, évidemment, des manifestations et grèves de Mai 68. Et parle de ça. Sorte de long poème scandé, lyrique, c'est une chanson sur la révolte, qui sera considérée par certains comme un appel à la rebellion. Clairement, Nougaro n'est pas du côté du pouvoir en place, il se place du côté des petits, des faibles, des révoltés, sans appeler au soulèvement non plus. C'est en tout cas une chanson admirable, une de ses plus fortes, un des sommets d'un album encore une fois parfait, il faut le dire (à noter que la pochette que j'ai placée en haut d'article n'est pas celle que j'ai sur ma reproduction en pochette CD ; celle que j'ai est une photo noir & blanc d'un Nougaro en train de chanter, tête en arrière, micro bien en pogne. Même lettrage, même agencement du titre, sinon. Les 7 titres issus de Petit Taureau sont les suivants : La Mutation, Annie Couche-Toi Là, Petit Taureau, Les Craquantes, A Tes Seins (alias Saint Thomas, adaptation d'un classique du jazz signé Sonny Rollins), Berceuse A Pépé (une sorte de berceuse inversée, dédiée à un vieil homme sur le point de quitter la vie, dors enfin, pépé), et Toulouse. Des morceaux qu'il n'est, généralement, pas nécessaire de présenter. Quiconque n'a jamais entendu Toulouse, ode amoureuse et lyrique de Nougaro à sa ville rose, à son païs, est soit un menteur, soit un enfant de jeune, très jeune âge. Cette chanson est la plus emblématique du Petit Taureau, plus encore qu'Armstrong, Cécile, Ma Fille ou le plus tardif (1978) Tu Verras. Et oui, je sais, j'aurais pu citer Nougayork (1987), qui est admirable aussi, mais si vous pensez que Nougaro peut et doit se réduire à Nougayork, allez vous faire foutre avant que ça ne soit blindé de monde. 

CN5

Toulouse est une chanson tellement belle qu'il est, je pense, illégal d'en dire du mal, et je pense que personne de normalement constituée n'oserait le faire, et rassurez-vous, ce n'est pas mon intention du tout. On voyage, on découvre la ville, rien qu'à écouter ce morceau. Je n'ai jamais été à Toulouse de ma vie (pas encore, du moins), mais, tenez, je la vois, Saint-Sernin, l'église, la basilique même, rien qu'à écouter ce morceau. Je le vois, le soleil qui frappe les tuiles des toits, je les vois, les briques de 'rose' qui teint si bien la vieille ville... Putaing, je parlerais même avé l'assent, rien qu'à écouter ce morceau ! Evidemment,  c'est, avec Paris Mai, un des grands sommets de cet album. Mais que dire du reste ? De Quatre Boules De Cuir, morceau sur la boxe (un sport dont Nougaro était fana) ? De La Pluie Fait Des Claquettes ? De Petit Taureau, qui parle aussi bien de lui que d'un taureau prêt à entrer dans l'arène ? Bref, de Nougaro prêt à entrer sur scène ? Bien que constitué exclusivement de morceaux alors déjà disponibles ailleurs (celui qui, en 1968, a acheté ce disque et qui possédait déjà Petit Taureau a sûrement dû se sentir un peu floué quand même ; moi, je m'en fous, vu que je n'ai pas Petit Taureau, il est cependant dommage de ne pas avoir mis Je Crois à la place de Annie Couche-Toi Là, qui n'est pas la meilleure de Nougaro, loin de là même, mais c'est comme ça), Paris Mai est un chef d'oeuvre de chanson française de haute, très haute qualité. Absolument recommandé !

FACE A

Paris Mai

La Pluie Fait Des Claquettes

La Mutation

Annie Couche-Toi Là

Quatre Boules De Cuir

La Maîtresse

FACE B

Toulouse

Petit Taureau

A Tes Seins (Saint Thomas)

Berceuse A Pépé

Les Craquantes

Chanson Pour Le Maçon