R-3722189-1341756178-7046

Si vous avez lu la chronique que je lui ai consacré il y a de cela à peu près trois mois et que vous avez vu les quelques commentaires que j'ai faits à son sujet, vous savez que je ne suis pas un fan d'Elvis Presley. Tout comme vous savez que je respecte énormément l'artiste et qu'il restera pour moi un bien triste exemple de ce qu'est le talent gâché. En effet, les années 60 ont été terribles pour le King : lui qui rêvait de faire du cinéma en faisait mais ne tournait que dans des films à la con réutilisant sans arrêt la même recette. Et là, on dit merci Colonel Parker ! Le problème, c'est que les bandes originales de ces films étaient à chier également. Combien de merdes le King a-t-il été obligé de chanter pour respecter les obligations contractuelles que Parker avaient négociées dans son dos ? A l'exception d'une toute petite petite poignée de chansons, Elvis n'a chanté que des merdes pendant sa période cinéma. Je pourrais en citer quelques-unes, mais à quoi bon ? Le King ne mérite pas ça. Bon, normalement, je n'avais pas prévu de reparler d'Elvis. Mais, je me suis rendu compte que j'avais ce disque en ma possession. Et ce disque, ce n'est pas un album original, mais une compilation sortie en 2002 qui, comme son nom l'indique, regroupe trente singles du King ayant atteint la première place dans les classements musicaux aux Etats-Unis. C'est une compilation vulgos, qui ne cherche aucunement à promouvoir l'oeuvre du King, mais bon, elle existe, alors, autant en parler, vous ne croyez pas. Et, comme cette compilation couvre toute la carrière d'Elvis, on y trouve donc du très lourd, mais aussi du mauvais.

elvis_presley125426

A la fin du paragraphe précédent, je vous disais qu'on trouve du très lourd sur cette compilation, c'est le cas. Regardez un peu les six premières chansons : Heartbreak Hotel, Don't Be Cruel, Hound Dog, Love Me Tender, Too Much et All Shook Up. Les mecs, c'est pas de la merde de chien ça. Les trois premières citées sont tout simplement mythiques et montrent, si c'était nécessaire, qu'Elvis avait une voix venue d'ailleurs, capable de s'adapter à n'importe quoi. Love Me Tender ? D'accord, c'est une ballade, mais c'est sublime. Dans le genre, ça fait partie des meilleurs titres qu'Elvis a un jour chantés. Qui n'est jamais tombé à genoux en écoutant le mortel et cultissime solo de guitare de Scotty Moore sur Too Much ? Et, qui n'a jamais pris un pied d'enfer en se collant All Shook Up ? C'est simple les mecs : je pense vraiment qu'on ne peut pas dire que l'on aime le rock si on aime pas Heartbreak Hotel, Don't Be Cruel, Hound Dog, Too Much et All Shook Up. D'ailleurs, à propos de Heartbreak Hotel, sachez qu'elle apparaît sur le premier album studio du King sobrement intitulé Elvis Presley. Si, comme moi, vous possédez cet album et cette compilation, vous l'avez en double. Et, vu l'état du CD (pas niqué, mais qui a quelques heures de vol), il est clair que j'avais la complil' avant l'album studio. Bref. On vient de le voir, six chansons mortelles pour démarrer, le top. Mais, place à la première baisse de qualité. D'accord, (Let Me Be Your) Teddy Bear est archi connue, mais franchement, c'est pas ce qu'il y a de mieux. Enfin, je sais qu'en ce qui me concerne, je n'aime pas du tout. Attention, grosse remontée de température car un super méga gros classique de la mort qui tue pointe le bout de son nez : Jailhouse Rock. Sérieusement les gars, cette chanson n'est même pas cultissime à souhait, c'est plus que ça, elle est mythique à n'en plus finir. Un panard absolu pour tout amateur de rock ! Dommage que la température rechute aussi brusquement car Don't, chanson gospel, est franchement chiante à écouter, malgré la voix du King toujours aussi classe. Heureusement, les deux chansons qui suivent, à savoir Hard Headed Woman et One Night remontent le niveau. L'une comme l'autre sont absolument tuantes. Mais, pour être tout à fait franc, j'ai une petite préférence pour la première citée. Il est alors frustrant de constater que la chanson qui suit, c'est-à-dire (Now And Then There's) A Fool Such As I, n'est pas terrible du tout. D'ailleurs, on peut aisément dire qu'à partir de cet instant, vont se succéder les bonnes (voire plus) chansons et les juste pas mal dans le meilleur des cas et, dans le pire, les mauvaises. Dans la catégories des bonnes, on peut aisément y ranger A Big Hunk O'LoveIt's Now Or Never(Marie's The Name) His Latest FlameCan't Help Falling In LoveGood Luck CharmIn The GhettoSuspicious Minds et Way DownStuck On YouAre You Lonesome Tonight ?Surrender, (You're The) Devil In DisguiseCrying In The Chapel et Burning Love sont pas mal, mais pas plus. Quant à She's Not YouReturn To Sender (que Blackwell, auteur et compositeur de la chanson, inteprètera magistralement sur These Are My Songs) et The Wonder Of You, ça ne vaut franchement pas grand chose. Quant à Wooden Heart, chanson très folklorique autrichienne dans l'âme, ce sera selon les sensibilités. Certains l'adoreront, là où d'autres vont la conchier avec allégresse. Pour ma part, je me place dans la première catégorie et je n'ai pas honte de le dire ! Il nous reste encore un titre à voir : A Little Less Conversation. La version originale date de 1968, elle a été sortie en single au mois de mars de cette même année, mais n'a eu que peu de succès. Au mois de juin, toujours de la même année, Elvis l'a réenregistrée avec l'intention de l'inclure dans son tour de chant du '68 Comeback Special. Finalement, il ne l'inteprétera pas et la laissera de côté. Et, c'est cette version qui, en 2002 (année de sortie de la compilation) sera l'objet d'un remix. Ce remix sortira en single et sera un succès monumental. A tel point que la chanson sera même utilisée pour une publicité. Face au succès pétaradant, la chanson sera incluse au dernier moment. Et franchement les gars, je vais vous dire un truc : la version de mars 1968 est franchement bonne, mais, contre toute attente, ce remix est franchement bon aussi. 

 Bien sûr que cette compilation est vulgos et qu'il manque des tueries du King comme That's All Right, Tryin' To Get To You, My Baby Left Me, I'll Never Let You Go, Good Rockin' Tonight, Blue Suede Shoes, My Baby Left Me, I'm Left, You're Right, She's Gone ou encore Mystery Train, mais, pour quelqu'un qu'Elvis laisse froid, cette compilation suffit car, même si on y trouve des trucs ratées ou pas grandioses, on y trouve aussi du sacré gros matos. Pour le track-listing, je vous soumets les deux. Celui de la version CD et celui de la version vinyle.

51vUm+YQ7EL

Version CD :

Heartbreak Hotel

Don't Be Cruel

Hound Dog

Love Me Tender

Too Much

All Shook Up 

(Let Me Be Your) Teddy Bear

Jailhouse Rock

Don't

Hard Headed Woman

One Night

(Now And Then There's) A Fool Such As I

A Big Hunk O'Love

Stuck On You

It's Now Or Never

Are You Lonesome Tonight ?

Wooden Heart

Surrender

(Marie's The Name) His Latest Flame

Can't Help Falling In Love

Good Luck Charm

She's Not You

Return To Sender

(You're The) Devil In Disguise

Crying In The Chapel

In The Ghetto

Suspicious Minds

The Wonder Of You

Burning Love

Way Down

A Little Less Conversation 

 

Version vinyle :

Face A

Heartbreak Hotel

Don't Be Cruel

Hound Dog

Love Me Tender

Too Much

All Shook Up

(Let Me Be Your) Teddy Bear

Jailhouse Rock

Face B

Don't

Hard Headed Woman

One Night

(Now And Then There's) A Fool Such As I

A Big Hunk O'Love

Stuck On You

It's Now Or Never

Face C

Are You Lonesome Tonight ?

Wooden Heart

Surrender

(Marie's The Name) His Latest Flame

Can't Help Falling In Love

Good Luck Charm

She's Not You

Return To Sender

(You're The) Devil In Disguise

Face D

Crying In The Chapel

In The Ghetto

Suspicious Minds

The Wonder Of You

Burning Love

Way Down

A Little Less Conversation