DP1

Pour bien commencer la nouvelle année, quoi de mieux qu'une valeur sûre ? Hé oui, Deep Purple est une valeur sûre, un truc bien coté, un produit qui a fait ses preuves et qui ne lasse pas l'auditeur. Dans le genre hard-rock, on a des piliers, Led Zeppelin, AC/DC, Black Sabbath, Motörhead qui a eu droit à quelques excellents papiers sur le blog récemment, Aerosmith, Blue Öyster Cult...et les Deep. Les Purples. Le Pourpre. Eux, quoi. En 1972, le groupe de Blackmore et Gillan publie un double album live (à l'époque vendu au prix d'un simple, cool les mecs) enregistré au Japon, un truc de dingue sorti sous pochette dorée, Made In Japan, impossible que vous n'en ayez jamais entendu parler, les gars, impossible. Avec le At Fillmore East du Allman Brothers Band (et le Live At The Star-Club de Jerry Lee Lewis), c'est juste le plus grand live de l'histoire du rock. Ce live est fameux en partie parce qu'il ne triche pas : on y entend le groupe et ses quelques plantages. Ian Gillan, qui sortait d'une bronchite, dira par la suite ne pas aimer sa performance, et on l'entend étouffer à grand peine un rire sur Strange Kind Of Woman. Et surtout Ritchie je rigole une fois par jour, c'était il y à dix minutes et il n'y à pas eu de témoins Blackmore s'offre quelques petits pains, pas aux raisins, pas au chocolat, pas au lait, mais sur Highway Star (solo foiré) et Smoke On The Water (riff d'intro foiré et refait juste après). Le groupe a joué trois soirs consécutifs (15, 16 et 17 août 1972 ; le 15 et le 16 à Osaka, le 17 à Tokyo) au Japon, ils auraient pu piocher la meilleure-meilleure-meilleure performance pour chacun des morceaux, mais ont gardé celles avec les plantages, l'air de dire on n'est pas des dieux.

DP2

En 1993, EMI sort un coffret de 3 CD, Live In Japan, ce coffret-ci donc, regroupant les shows nippons des trois soirs. En 1998, Made In Japan ressort en CD, remastérisé (pochette avec un code de couleurs inversé) avec un CD de 3 bonus-tracks live. Et en 2014, un coffret de 4 CD est sorti, proposant, cette fois-ci, tout des trois shows. Car le coffret de 1993 ne contient pas tout, mais c'est clairement indiqué dans le livret accompagnateur : Smoke On The Water du 15 août n'est pas proposé (mais est sur Made In Japan). Idem pour The Mule du 17 (et même chose, il est sur le double album original). Et tous les rappels ne sont pas là. Pas de Lucille et Black Night pour le show du 16, pas de Speed King et Black Night pour celui du 17, et le Speed King du 15 est bien présent, mais à la fin du dernier CD (celui du 17...), par manque de place. Il est indiqué dans le livret quelles sont les versions utilisées pour le double album original, on a donc 5 des 7 titres du double album ici. Sinon, le groupe jouait les mêmes morceaux (et dans le même ordre) tous les soirs. Grosso modo l'ordre du double album, Child In Time et Smoke On The Water sont juste inversés. Ce coffret de 3 CD est donc pour les fans acharnés de Made In Japan qui n'ont pas acheté le coffret 4 CD de 2014 qui offre tout ce que l'on a ici, plus les oublis que j'ai cités. Bien entendu, la qualité audio est exceptionnelle : Made In Japan, au moment de la sortie de ce coffret, n'avait pas encore été remastérisé, ça sera fait 5 ans plus tard, et c'était donc la première fois que cet album (même s'il n'est pas entièrement proposé ici) sonnait aussi bien en CD. 

DP3

La qualité des morceaux interprétés est également totale. Difficile de se dire quelle est la meilleure version de Lazy, Child In Time ou du long (entre 19 et 21 minutes ici, selon les versions) Space Truckin'. Quand le groupe et leur producteur Martin Birch ont effectué leur sélection pour le double album, je me demande bien quel a été leur critère. Le groupe n'est pas moins bon sur le premier set que sur les deux autres. Pour conclure, Live In Japan est un ajout essentiel à tout fan, mais il n'est pas forcément un remplaçant pour Made In Japan : même si les morceaux inédits ici (les autres versions, autrement dit) sont au moins aussi remarquables que ceux du double album, le double  album original est absolument magique et auto-suffisant. Même chose pour les Allman Brothers et leur mythique live de 1971 At Fillmore East : un coffret de 6 CD regroupant tous les shows de 1971 au Fillmore East pour le groupe est sorti il y à plusieurs années, il est immense, et le fan se retrouvera le slip tendu pendant 6 heures ou à peu près, mais le double live initial reste également irremplaçable. Bref, ce coffret est recommandé si vous adorez Made In Japan et que le rab' ne vous fait pas peur, tant pis si c'est du rab' à base de doublons !

CD 1

Highway Star

Child In Time

The Mule (drum solo)

Strange Kind Of Woman

Lazy

Space Truckin'

Black Night

CD 2

Highway Star

Smoke On The Water

Child In Time

The Mule (drum solo)

Strange Kind Of Woman

Lazy

Space Truckin'

CD 3

Highway Star

Smoke On The Water

Child In Time

Strange Kind Of Woman

Lazy

Space Truckin'

Speed King