JBG1

J'm'appelle Jibé Guéguan

Je suis né près d'Guingamp

Vous m'connaissez mieux

Sous l'nom de Johnny Deux

Un beau jour de mai mille neuf cent quat' vingt-trois

Je suis né et dès mon premier cri on a dit d'moi

''Ce gosse à la voix de Johnny, ce gosse à la voix de Johnny

De Joh-nny''

Ahem. Oui, vous avez donc deviné, on va aujourd'hui parler de Jean-Baptiste Guegan. Impossible d'ignorer de qui il s'agit, n'est-ce pas ? Il faut dire que depuis le décès fatal de Johnny Hallyday en décembre 2017, le même jour que Jean D'Ormesson (mais quelle idée, aussi, de calancher le même jour que le plus populaire chanteur français), on n'a eu de cesse de continuer à parler de Johnny comme si mamour était toujours vivant, rassurez-vous, toujours le même homme, toujours debout. Un album posthume sorti en 2018, un autre sorti l'année suivante, le fameux live de la dernière tournée des Vieilles Canailles...et bien entendu, la surprise du chef : Jean-Baptiste Guegan. Né à Trégueux dans les Côtes d'Armor (par un hasard amusant, car j'ignorais absolument où il était né à ce moment, je viens de passer une semaine très sympa dans ce département, pas très loin de là où il a passé son enfance), ce chanteur n'était absolument pas destiné à le devenir. Il devait à la base être...menuisier. Comme un vulgaire Harrison Ford (ah non, lui, c'était charpentier, ah si j'étais charpentieeeeeer...). La classe (de travaux manuels), quoi. Mais, en 2000, il est repéré, dans un caboulot breton, par un musicien et producteur breton lui aussi, qui, sous le choc de l'entendre parler, lui dit qu'il à la même voix que Johnny Hallyday, et qu'il devrait en faire son métier, sosie vocal. Lui qui est, depuis sa plus tendre enfance (il a vu Jésus sur scène en 1992 à Bercy, il avait 9 ans), grand fan de Hallyday sent en effet qu'il faut utiliser ce don particulier.

JBG2

Il devient Johnny Junior (on ne rigole pas), fait des concerts dans des foires, des festivals en Bretagne, fait lentement parler de lui. En 2017, Johnny Senior (on ne rigole pas !) meurt. Il est contacté par un producteur qui veut faire, avec lui, un spectable baptisé La Voix de Johnny, spectacle qui démarre vraiment rapidement, en janvier 2018, la France est encore sous le choc de la mort de Johnny. La même année, il participe à "La France à un Incroyable Talent" sur M6 et gagne (devinez son talent, les mecs). Il fait la connaissance de Michel Mallory, le grand pote de Johnny, un de ses fidèles paroliers, un des plus importants membres du noyau dur du premier cercle de ses relations, un frère quoi. Mallory est sous le choc en entendant Gueguan non pas chanter, mais simplement parler, il a l'impression que son pote disparu et qu'il connaissait depuis plus de 40 ans est revenu. Il lui propose direct d'enregistrer une poignée de chansons qu'il avait écrites pour Johnny dans l'optique (2000) d'un album que Johnny et Mallory devaient faire ensemble une fois que le chanteur aurait eu une meilleure santé. Gueguan, sentant clairement qu'il va franchir une nouvelle étape, accepte, les deux hommes, accompagnés de musiciens (parmi eux le fiston Mallory), enregistrent à Nashville (excusez du peu) l'album, c'est Mallory qui écrit le reste des chansons. Puisque C'Est Ecrit, c'est le titre de l'album et d'une des chansons, sort en août 2019 et se classe ultra rapidement parmi les meilleures ventes, on le réédite en édition collector avec un DVD bonus, un calendrier 2020 et un poster dédicacé le tout dans un boîtier cartonné, la classe. On l'édite certainement en vinyle aussi (mais je n'ai que le CD). 

JBG3

Long d'une quarantaine de minutes, l'album offre 12 titres qui oscillent entre du blues-rock et des ballades. Je m'attendais clairement à être déçu du résultat, à tomber sur une imitation de Johnny (mais comme Gueguan n'a pas à forcer sa voix pour la faire ressembler à celle de son idole, il réfute le terme d'imitateur, et en effet, ce n'est vraiment pas comme du Laurent Gerra ou du Yves Lecocq) chantant du sous-Johnny, mais au final, sans être exceptionnel, cet album est plutôt du bon boulot. Si c'était Johnny qui l'avait enregistré, on en parlerait comme d'un de ses meilleures albums de ses dernières années, du niveau de Rester Vivant, en tout cas, infiniment meilleur que Ma Vérité, L'Attente ou Ca Ne Finira Jamais. On trouve quelques morceaux assez moyens sur le disque (le bluesy Guitar Hero est basique comme un coup de trique, entendu des dizaines de fois, du moins c'est l'impression que ça donne à la première écoute, et Quand Tu M'Aimeras est moyenne, vraiment), mais Puisque C'Est Ecrit s'ouvre sur une paire de morceaux exceptionnels : Retourner Là-Bas, sorti en single, dans lequel on est dans la peau d'un vieux briscard du rock français (devinez qui) qui, pour une ultime fois, s'imagine retourner à Nashville, comme ses idoles, comme son pote Eddy, afin d'y refaire un disque à l'ancienne, une dernière fois avant d'arrêter par la force des choses. Ce morceau fait-il partie de la poignée écrite par Mallory avant le décès de Johnny, ou bien de celles écrites après la mort ? Quoi qu'il en soit, ce morceau country-rock est clairement un des meilleures du lot. Le chant de Gueguan est parfait. Clairement, ce mec possède la voix de Johnny, le Johnny des années 80/90, le Johnny mûr. Aussi bien dans les morceaux calmes (Puisque C'Est Ecrit, le deuxième morceau, parle de l'amour éternel d'un homme pour sa femme, qui perdurera bien après la mort, impossible de ne pas penser à Johnny et Laetitia, et le morceau est très calme, à la Laura, à la Te Manquer) que dans les morceaux rock (La Cité Des Bleuets, Coupable), on retrouve des intonations, une tessiture...

JBG4

OK, ce n'est pas à 100% Johnny, il n'y avait qu'un Johnny, mais, sérieusement, ceux qui disent qu'il n'y à rien à voir et que ce n'est pas ressemblant pour un sou se foutent de la tronche du monde. Sincèrement, je me suis parfois demandé, en écoutant ce disque, si ce n'était pas Johnny, en fait, et la vision de la pochette était heureusement là pour me rappeler que non (marrant, mais Gueguan n'a pas le physique de sa voix...le voir chanter, ça fait bizarre !). Un morceau, Merci, semble avoir été écrit pour remercier Hallyday, de la part de Gueguan (qui n'a cependant aucun crédit d'écriture ou de composition), d'avoir donné un sens à sa vie, très belle chanson, bien que convenue. Dans l'ensemble, c'est un terme qui convient bien à l'album, d'ailleurs : Puisque C'Est Ecrit semble assez convenu, un album formaté à la Hallyday, avec du très très bon, du bon, du moins bon (mais, je trouve, rien de nul à chier), dont le succès commercial était inévitable vu le shebang autour de Guegan et du miracle de sa voix. L'espace de 42 minutes environ, le fan éploré qui ne s'est toujours pas remis de la mort de son Dieu pourra, à condition de retourner la pochette du disque (au verso, du blanc avec le tracklisting) afn de ne pas voir le visage du chanteur effectif, s'imaginer écouter un album inédit de Johnny. Si Gueguan continue (je le lui souhaite) de sortir des albums, ça continuera sans doute. Il n'aura jamais la carrière de son idole (je ne pense pas qu'il s'imagine l'avoir, ce mec me semble en effet très humble, comme presque gêné d'avoir la voix de Johnny), mais il en aura une. Malheureusement, il n'aura sans doute jamais de succès pour lui-même : quoi qu'il fasse, il a la même voix que Johnny, et à moins d'apprendre, si jamais c'est possible, à totalement changer sa voix, il ne pourra jamais avoir du succès autrement qu'en tant que Johnny 2. Voix de Johnny il est, voix de Johnny il restera. Ca lui garantit un fond de commerce, mais lui interdira sans doute de chanter quelque chose de totalement différent de ce que son idole et 'précédesseur' chantait. Pas de reprises de vieux airs populaires à l'accordéon, pas de disque de chansons jazz/swing pour lui. Mais s'il continue à faire des disques au moins aussi bons que celui-ci, je continuerai peut-être à m'y intéresser, car si j'avoue avoir acheté le disque sur un coup de tête curieux, j'avoue aussi et surtout ne pas regretter cet achat certes pas ruineux, mais qui n'était pas prévu. 

FACE A

Retourner Là-Bas

Puisque C'Est Ecrit

Coupable

Merci

La Cité Des Bleuets

Par Amour

FACE B

J'Y Crois

Quand Tu M'Aimeras

Vers Le Sud

J'Arrête Demain

Guitar Hero

Square De La Trinité